Les projets occidentaux d’intervention en Syrie, "défi" à la Charte de l’ONU affirme Gatilov.

Publié le 29 Août 2013

Les projets occidentaux d’intervention en Syrie sont "un défi" à la Charte de l’ONU, a fait savoir le vice-ministre russe des Affaires étrangères Guennadi Gatilov au secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon.

"Les projets de frappes militaires en Syrie déclarés par certains pays sont un défi aux dispositions clé de la Charte de l’ONU et à d’autres normes du droit international", a déclaré M. Gatilov mercredi soir à La Haye, selon un communiqué publié jeudi de la diplomatie russe. "A ce stade il faut utiliser tous les instruments possibles politico-diplomatiques, avant tout laisser les experts de l’ONU mener à bien leur enquête sur l’attaque chimique présumée et rendre leurs comptes à l’ONU", selon la même source.

Moscou, qui soutient le régime de Damas depuis le début du conflit il y a deux ans et demi, devrait vraisemblablement bloquer toute décision au Conseil de Sécurité qui viserait à lancer une action punitive contre le président Bachar al-Assad. Le chef de la diplomatie britannique William Hague a estimé lundi qu’il était "possible" de répondre à l’usage d’armes chimiques en Syrie "sans unité complète au Conseil de sécurité de l’ONU" où la Russie n’a soutenu aucune des résolutions occidentales sur la Syrie.

L’attaque chimique présumée du 21 août près de la capitale syrienne, qui aurait provoqué la mort de plusieurs centaines de personnes, a aggravé les divisions russo-occidentales sur le conflit syrien. Les Etats-Unis et plusieurs de leurs alliés occidentaux rejettent la responsabilité sur le régime du président Assad, alors que Moscou accuse les rebelles d’avoir utilisé des armes chimiques pour discréditer le gouvernement. Les experts de l’ONU enquêtent sur place depuis lundi sur l’usage d’armes chimiques.

MOSCOU, 29 août 2013 (AFP)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Marie-claire Muller 29/08/2013 16:57


les armes chimiques sont un prétexte pour les piéds nickelés qui "président" les USA LA France et la GB!Histoire sans doute de détourner le regard du bon peuple de leur incompétence et pour
HUSSEIN O et Hollande, de leur arrogance, et leur nullité!Le retour de flamme pourrait leur brûler le c....(ils sont courageux et va t-en-guerre avec le sang de nos soldats) mais il y a la
Russie  et la Chinelà, ces baudruches se dégonflent!!et les copains arabes ne se mouilleront pas pour les
aider!!!!!!massacrer des civils et des chrétiens oui,  aider ceux qui hésitent non.



Sous la menace syrienne, des hommes, des femmes, et des enfants innocents



Posted On 29 août 2013


By : Bely


Comments: 8







Etre heureux quand même, profiter du soleil quand même, du ciel, de la mer, de la petite fleur qui trouve sa place sous une pluie de roquettes, sous les déflagrations des bombes sales, et des
nouvelles catastrophiques nous concernant…


« Il faut être autiste ou… israélien ». Depuis quelques jours, les bruits de bottes se rapprochent encore un peu plus. La Syrie et l’Iran menacent Israël – qui n’est pas impliquée
dans le conflit, même secrètement – de bombardements. L’Egypte ne rassure guère mieux, le Sinaï est aux mains des terroristes et menace, et tout en haut, comme un chapeau lourd à porter, le
Liban. Et le Hezbollah et ses missiles pointés sur nous. Toujours sur nous.


L’israélien ne ferme pas les yeux sur l’actualité, il ne refuse pas de voir la gravité de la situation. Sa vie prend une tournure un peu différente, des couleurs surréalistes, mais c’est
tout… Car le pire n’est pas toujours obligatoirement le pire. Le pire est surement à nos portes, mais demain… sera un autre jour.


Ruée sur les masques à gaz en Israël, titrent la plupart des journaux. « Nous vivons dans une région de dingues. Il suffirait qu’un cinglé appuie sur un bouton et tout peut
sauter », avance Victor Bracha, un israélien de 72 ans qui fait la queue pour se procurer un masque à gaz dans l’un des points de distribution improvisés installé dans un centre
commercial de Jérusalem. Maya Avishai, porte-parole de la Poste israélienne chargée de la distribution des masques, affirme que les commandes par téléphone ont été multipliées par quatre ces
dernières 48 heures.


Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir
les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.


Et alors ? Alors on fera avec. On fera ce qu’on a déjà fait. En 1991, première guerre sale contre Israël. A cette époque aussi, on a commencé la distribution des masques à gaz. J’en
étais…


Je jouais les « grands reporters » pour changer les idées de mes voisins, comme moi enfermés dans un abri pour nous protéger des Skud lancés depuis la bande de Gaza. La vérité m’oblige à dire
que ce ne fut jamais triste ni totalement dramatique. Je me souviens de deux jeunes mariés à qui je proposais de faire une photo bouche contre bouche, c’est à dire masque à gaz contre masque
à gaz.





Et ce couple de vieilles personnes calmes et souriantes.


Et l’enfant avec son masque jaune, spécifique pour les petits.


Et les familles, le mari, la femme, les enfants, affectueusement pelotonnés en une chaude boule d’amour. Le père manifestement anxieux autant qu’impuissant, qui attend la fin de l’alerte
pendant que la maman lit une histoire à ses petits, qui en français, en anglais, en russe ou en hébreu. Chacun dans sa langue.


Et le gentil petit chien à longs poils noirs qui se promène en frétillant de satisfaction auprès des uns et des autres, qui fait ses yeux de cocker, assis sur son derrière….


Ca fait 5773 ans.


Dans quelques jours, cela en fera même 5774. Le nouvel an juif « tombe » cette année presque en même temps que les bombes risquent de tomber sur la Syrie.


5774 années que nous existons envers et contre tout. Il faut avouer qu’on en a passé, des vilaines épreuves dont ne nous a pas épargné le très haut. Mais tant bien que mal, merci mon D.ieu,
je suis encore là pour vous raconter mes histoires – et vous pour les lire.


Bonne nouvelle année à tous mes lecteurs Juifs. Sans guerre de préférence.


Ve Le Haïm.


Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Bely pour www.Dreuz.info

- See more at:
http://www.dreuz.info/2013/08/sous-la-menace-syrienne-des-hommes-des-femmes-et-des-enfants-innocents/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29#sthash.qUO51Gri.dpuf

mika 29/08/2013 14:46


à Pivoine


 


Ce que les russes ont vu n'a pu échapper aux 24 satellites américains qui alimentent les GPS du mondes entier et qui ont une précision de l'ordre du
cm. 

Pivoine 29/08/2013 13:44


Ils ont quand même dit, au J.T. de 13 h sur France 2, que les satellites russes avaient la preuve que c'étaient bien les "rebelles" qui avaient utilisé des armes chimiques.