Les rats quittent le navire quand il coule dit-on. Qu'en pensez-vous?

Publié le 13 Mai 2011

Comment appelle-t-on ceux qui quitte un navire en péril? Ce ne serait pas un... centriste !

Gérard Brazon

***********************************

Sur Europe 1, ce matin, Yves Jégo,  vice-président du parti radical, a annoncé son départ de l’UMP. L’ancien Secrétaire d’Etat à l’Outre-mer regrette la lepénisation du parti majoritaire.

Après Hervé Morin et Jean-Louis Borloo, c’est au tour d’Yves Jégo de se retirer de l’UMP.  A ses yeux, le débat sur l’Islam et l’identité nationale ne fait que  favoriser la montée en puissance du FN. Un jugement conforté par la commission nationale consultative des Droits de l’Homme qui vient de réaliser une enquête montrant que 56% des Français estime qu’il y a trop d’immigrés en France, soit une augmentation de 9 points par rapport à 2009, alors que 59% des sondés considére que l’intégration des étrangers fonctionne mal, voire très mal ( 14%).

Une situation qui ne laisse pas indifférent Yves Jégo. En effet, depuis plusieurs mois,le vice – président du parti radical semble se détacher de son ancien famille politique. Déjà dans une interview accordée à L’express en septembre 2010, il fustigeait  l’absence de débat au sein du parti majoritaire, notamment sur l’Islam. Et de dénoncer un discours exagéré qui aurait donné l’image d’un rétrécissement politique de l’UMP ne correspondant pas à la « réalité de l’équilibre au sein de la majorité présidentielle ».  Du coup, selon l’ancien ministre, l’absence de dialogue sur ces thèmes majeurs fait le jeu du FN. Une inquiétude accrue par la bonne forme de Marine Le Pen dans les sondages. Selon une enquête réalisée par la TNS/ Sofres pour le Figaro Magazine: la candidate du Front National est créditée de 30% d’intentions de vote pour la présidentielle de 2012.

Yves Jégo y voit une part de responsabilité de la majorité présidentielle . Si Laurent Wauquiez affirme, dans une interview parue au Progrès ce matin, « dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas», Yves Jégo lance : "Tiens, ce n’est pas Le Pen qui disait ça ?" .

CASBI RUDY

http://www.dailymotion.com/videoxio10j

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Nancy VERDIER 15/05/2011 22:54



A quoi joue-t-on dans ces partis politiques ? Les uns se masquent la vérité, les autres fuient ?? De toutes façons la réalité et là, et elle les rattrapera tous.
Les  Français qui vivent quotidiennement des situations difficiles et conflictuelles dans des environnements de plus en plus hostiles et dangereux pour leur
sécurité, ne s'embarrasseront pas de ces "coquetteries" de petits politicards incapables de s'intéresser à la cause nationale. Ils iront droit au but et voteront pour celle qui les représente le
mieux et qui les a compris.



muller marie-claire 13/05/2011 22:55



"Tu trembles carcasse"c'était dans le film:"si Versailles m'était conté"et je pense que cette chanson interprêtée par Edith Piaf  se rapporte bien à ce qui se passe à l'UMP, comme vous dites
les rats quittent effectivement le navire qui est miné, because les manoeuvres politiques pour endormir le peuple et because le vent tourne ,la selection se fait naturellement et Marine même si
elle ne gagne pas  les élections aura eu le mérite de libérer la parole et d'appeler un chat un chat. Ce que le peuple attendait des élus  payés grassement pour faire leur job 
c'était agir pour son bien, pour sa protection et Marine parle la voix du peuple,elle dénonce ce qui se passe en France  et veut que ça change avant qu'il ne soit trop tard,elle est celle
qui dérange qui fait surgir au grand jour les magouilles,la lâcheté des élus et le centre comme vous nous l'avez expliqué est un parti  amorphe et tiéde ce qui est dangereux pour un Pays
c'est une fausse droite c'est  un avatar!!



Johanny 13/05/2011 16:42



et "toute vérité est bonne à dire", ce fut dit et même écrit par Claude Allègre !