Les révolutions arabes et les conséquences sur Israël.

Publié le 4 Février 2011

Avec les mouvements qui ont lieu en Tunisie et singulièrement en Egypte, des inquiétudes fortes se font jour sur la stabilité des acteurs de la scène du Moyen Orient.

De plus, par le jeu d’un coup de force législatif du Hetzbollah, le Président de la République libanaise vient de confier le poste de premier ministre à un ami de ce groupe islamo-militaire qui désormais mène le jeu dans ce pays.

Israël peut s'inquiéter d'un renversement des équilibres pour sa propre sécurité. Déjà instable, la situation avait tout de même des points d'achoppements comme la Jordanie et l'Egypte. Ces deux pays ont signé des traités de paix. Demain, si au nom des révolutions sensées apporter la démocratie, les pouvoirs changent de mains, ils n'est pas sûr du tout qu'Israël ne se retrouve pas dans une situation politique bien plus difficile.

Fervent défenseur d’Israël même si je ne suis pas juif, je suis moi aussi trés inquiet de cette situation dangereuse pour le seul état démocratique du Moyen Orient n’en déplaise aux contempteurs de la « cause palestinienne » Je suis certain que la destruction d’Israël serait le début de la fin de toutes les démocraties européennes tant je crois qu’Israël est le dernier des obstacles à la barbarie islamiste!

Je réédite ce texte de Simon Wiesenthal datant de 2010 sur les 10 mensonges anti-israël qui ont le plus souvent germés dans des esprits tortueux de la gauche qui loue les palestinien du Hamas et leur dictature plutôt qu’Israël avec sa démocratie même si comme toutes les démocraties, elle est imparfaite. Mais si nous mêmes, avions un peu de proportionnelle, je trouverai que l’on se rapprocherait de l’expression vraie d’une démocratie.

Gérard Brazon

 

Traduction : Jean Vercors de Post.fr

 

Mensonge 1

Israël a été créé par l’Europe pour sa culpabilité dans L’holocauste. Pourquoi les Palestiniens devraient ils en payer le prix ? Trois mille ans avant l'Holocauste, avant qu'il n'y ait un Empire romain, les rois et prophètes d’Israël marchaient dans les rues de Jérusalem. Le monde entier sait qu'Isaïe n'a pas annoncé ses prophéties du Portugal, ni que Jérémie eu ses lamentations en France.

Jérusalem est mentionné 600 fois dans les Ecritures saintes hébraïques mais pas une seule fois dans le Coran.

Pendant son exil de 2000 ans, il y a toujours eu une présence Juive en terre sainte avec la renaissance moderne d'Israël commençant dans les années 1800.La récupération de sa terre qui était en grande partie de la rocaille et du désert par des Sionistes innovateurs, Israël est devenu une majorité juive bien avant l’arrivée du Nazisme.

Après l'Holocauste, près de 200,000 survivants de la Shoah ont trouvé refuge dans l'État Juif, créé par un vote des deux tiers de l'ONU en 1947. Peu après la naissance du jeune état, près de 1 million de juifs ont du fuir les persécutions des pays arabes pour trouver refuge en Israël. Quelques décennies plus tard, Israël absorba un million d'immigrants de l’ex 'Union soviétique et des milliers de Juifs éthiopiens.

Aujourd'hui, loin d'être un vestige de culpabilité européenne ou de colonialisme, Israël est une société diverse, cosmopolite, accomplissant le rêve séculaire d'un voyage d’un peuple et ' le Retour à Sion : leur patrie ancestrale.

 

Mensonge 2

Si Israël était revenu à ses frontières de juin 1967, la paix serait venue il y a longtemps.

Depuis 1967, Israël à plusieurs reprises à céder des ‘territoires en échange de la paix’. Après la visite historique en 1977 du Président égyptien Sadate à Jérusalem et les Traités de paix de Camp David, Israël s'est retiré de la vaste Péninsule du Sinaï et il y a eu la paix avec l’Egypte depuis cette date.

En 1995, la Jordanie a signé un traité de paix avec Israël, mais ni les Palestiniens ni les 21 autres états Arabes en ont fait ainsi.

En 1993, Israël a signé les fameux accords d'Oslo cédant le contrôle administratif de la Cisjordanie (de la Rive ouest) à l'Autorité palestinienne (autrefois appelé l'OLP).

L’Autorité palestinienne n'a jamais tenu sa promesse de stopper ses attaques de propagande et de laisser tomber son désir de destruction d'Israël comme stipulé dans sa charte nationale.

En 2000, le Premier Ministre Barak a offert Yasser Arafat la pleine souveraineté soit plus de 97 % de la Cisjordanie (de la Rive ouest),un couloir à Gaza et un Capitale dans la partie arabe de Jérusalem. Arafat a dit NON.

En 2008, le Président de l’autorité palestinienne Abbas a mis son veto pratiquement à la même offre du Premier ministre Olmert. En 2005, le Premier Ministre Sharon s'est unilatéralement retiré de la bande Gaza qui fur Repris par l’organisation terroriste du Hamas,

Le démantèlement des communautés Juives permis au Hamas d’en faire une base de lancement pour les auteurs d'attentats suicide et les 8,000 roquettes sur Israël.

En 2010, le Premier ministre Netanyahu reprit les offres de négociations inconditionnelles menant à un État palestinien, mais les Palestiniens ont refusé, exigeant de concessions israéliennes plus unilatérales, y compris un gel total de toute la construction israélienne à Jérusalem Est et en Cisjordanie (la Rive ouest).

 

Mensonge 3

Israël est le principal obstacle et ne veut pas oeuvrer pour une solution à 2 états

Les Palestiniens eux-mêmes font blocage à la réalisation d'une solution À deux états.

Avec qui Israël devrait-il être en pourparlers ?

Avec le Président Abbas, qui, pendant quatre ans, a été interdit par le Hamas de rendre visite à 1.5 millions d’habitants à Gaza ?

Avec l’Autorité palestinienne, laquelle continue à glorifier les terroristes et prêchent la haine dans son système éducatif et les médias ?

Avec le Hamas, dont les leaders soutenus par l’Iran nient l'Holocauste et utilisent la rhétorique Djihadiste fanatique pour appeler à la destruction d'Israël ?

Aujourd'hui, il y a un simple fait : Israël est préparé à reconnaître tous les États arabes ou Musulmans, ces états refusent catégoriquement de reconnaître Israël comme un État Juif et LUI demande La reconnaissance du "droit au retour" de cinq

millions "de prétendus réfugiés" palestiniens- une garantie sûre pour l'annihilation d'Israël. ...

 

Mensonge 4

Le Nucléaire d’Israélien mais Pas l’Iranien est la principale menace pour la paix et la stabilité au proche orient

Jérusalem n'a jamais officiellement admis posséder la bombe mais il est généralement assumé qu'Israël ait des armes nucléaires.Mais à la différence du Pakistan, l'Inde et la Corée du Nord, Israël n'a jamais conduit des essais nucléaires.

En 1973, quand sa propre survie a été mise à l’épreuve lors de la guerre de Yom Kippour des attaques des armées Syrienne et Egyptienne, nombreux sont ceux à l’époque qui pensaient qu’Israël allait faire usage de la bombe nucléaire, mais Israël ne l’a pas fait.

Contrairement aux condamnations publiques, de nombreux leaders arabes sans oser le dire expriment le soulagement que la force de dissuasion nucléaire israélienne existe.Tandis qu'Israël n'a jamais menacé aucun pays, les mollahs de Téhéran menacent quotidiennement "d'effacer Israël de la carte."

Les Etats-Unis et l'Europe peuvent se permettre d'attendre de voir ce que le régime Iranien fait avec ses ambitions nucléaires.Mais Israël ne peut pas.

Il est sur la ligne de front et se rappelle chaque jour le prix que les Juifs ont payé pour ne pas avoir pris Hitler au mot. Israël n'est pas préparé pour sacrifier six millions d'autres Juifs sur l'autel de l'indifférence et de l’hypocrisie du monde.

 

Mensonge 5

Israël est un Etat d’Apartheid qui mérite un boycott international, désinvestissement et sanctions

Des deux côtés de l'Atlantique, des groupes pro palestiniens, des représentants de l’église, des universitaires et des syndicats mènent des campagnes le plus souvent antisémite diabolisant l’état Juif en le comparant au régime de l’Apartheid.

La vérité est qu'à la différence de l'apartheid en Afrique du Sud, Israël est un Etat démocratique. Sa minorité arabe de 20 % jouit de tous les droits politiques,

économiques, religieux. Les libertés de citoyenneté, y compris l'élection des membres de leur choix à la Knesset (le Parlement) sont garanties.

Les Arabes israéliens et des Palestiniens ont position devant la Cour suprême d'Israël.

Par contre, aucun Juif ne peut posséder un titre de propriété en Jordanie, aucun Chrétien ou Juif n’est autorisé à visiter les sites les plus saints de l'Islam en Arabie Saoudite.

 

Mensonge 6

Le projet de construction de 1600 appartements à Jérusalem prouve qu’Israël veut judaïser la ville Sainte

Les ennemis d'Israël, exploitent cette fausse question. Jérusalem est la ville sainte des trois grandes religions. Sa population diverse inclut une majorité Juive avec des minorités Musulmanes et Chrétiennes.

Depuis 1967, pour la première fois de son l'histoire, il existe à Jérusalem une totale liberté pour toutes les minorités religieuses .Des organismes religieux musulmans et Chrétiens administrent leurs propres lieux saints. En effet, on permet au Waqf de contrôler le Mont du Temple de Jérusalem, bien qu'il repose sur le temple de Salomon et soit saint tant aux Juifs qu'aux Musulmans.

En attendant, la municipalité de Jérusalem doit répondre aux besoins d'une ville moderne en pleine croissance.

L'annonce malheureusement faite lors de la visite du Vice-président américain Biden de 1600 nouveaux appartements à Ramat Shlomo, n'était pas la bienvenue et ne concernait pas le voisinage arabe de Jérusalem Est, mais plutôt le Voisinage Juif au Nord de Jérusalem établi depuis bien longtemps ou 250 000 Juifs vivent (une population équivalente à celle de Newark, NJ). Un secteur qui ne sera jamais abandonné par Israël.

 

Mensonge 7

La politique Israélienne met en danger les troupes Américaines en Afghanistan et en Irak.

L’accusation voulant faire croire qu’Israël met en danger des troupes américaines en Irak ou en Afghanistan est une mise à jour du vieux mensonge " « du coup de couteau dans le dos » que les Juifs trahissent toujours leurs propres amis et la diffamation émise par Henry Ford et les Protocoles des sages de Sion accusant "les Juifs sont le père de toutes les guerres."

Le général Américain Petraeus a déclaré qu'il considère Israël comme un atout stratégique majeur pour les états Unis. Ses remarques Précédentes liant la sécurité des troupes Américaines dans la région a un accord de Paix Israélo Palestinien (ce que veulent les 2/3 des Israéliens) ont été prises hors contexte. Une résolution du conflit palestino Israélien serait un avantage pour tous, incluant les états unis d’Amérique.

Mais un retour imposé comme l’avait appelé en 1967 Abba Eban ‘ les Frontières d’Auschwitz de 1967 mettraient en danger la survie d’Israël et seraient en fin de compte désastreux pour les Américains et sa crédibilité dans le monde.

 

Mensonge 8

La politique d’Israël est la cause de l’antisémitisme mondial.

De l’inquisition Espagnole aux pogroms et aux 6 millions de Juifs assassinés par les nazis, l’histoire prouve que la haine du Juif a existé à une échelle mondiale avant même la naissance de l’état d’Israël.

En 2010, cet antisémitisme existerait même si Israël n’avait jamais été crée.

Un exemple : Un récent sondage indique que 40% des Européens reprochent « aux Juifs d’être responsables de la crise économique mondiale » et que « les Juifs ont trop de pouvoir dans l’économie ». Un canular qui n’a rien à voir avec Israël.

Le conflit Palestino Israélien non réglé aggrave les tensions entre Musulmans et Juifs, mais ce n’est pas la racine même.

Durant la 2è guerre mondiale, le Grand Muphti de Jérusalem, le tristement célèbre haïsseur de Juifs, a aidé les Nazis à organiser la 13ème Division SS, composée de Musulmans.

Malheureusement, en plus des références respectueuses des patriarches et prophètes Juifs, le Coran contient aussi les stéréotypes antisémites virulents qui sont largement invoqués par les extrémistes Islamistes, y compris le Hezbollah (dont les agents ont fait explosé le centre communautaire Juif de Buenos Aires en 1994), pour justifier l’assassinat de Juifs dans le monde entier.

La disparition d'Israël encouragerait seulement encore plus les haïsseurs de Juifs partout dans le monde.

 

Mensonge 9

Israël, pas le Hamas, est responsable "de la catastrophe humanitaire" à Gaza. Goldstone avait raison de désigner Israël coupable de crimes de guerre

Le rapport Goldstone sur la guerre défensive d’Israël contre Gaza contrôlé par le Hamas d’ou près de 8000 roquettes ont été tirées après le retrait unilatéral d'Israël en 2005, est un produit biaisé du mal nommé Conseil de Droits de l'homme de l'ONU.

L'UNHRC est obsédé de fausses résolutions anti-Israéliennes. Il refuse de dénoncer les graves violations des droits de l'homme commises en Iran, la Corée du Nord, le Soudan, l'Arabie Saoudite, Cuba et bien d’autres pays.

Face à des attaques similaires, chaque État membre de L'ONU incluant les Etats-Unis et le Canada aurait sûrement agi plus agressivement que les forces de défense d’Israël l’ont fait à Gaza.

Pourtant, Richard Goldstone, un juriste Juif sud-africain n’a pas hésité à signé un document préparé par des enquêteurs dont la principale qualification était d’êtres des enragés anti Israël.

Il a accepté chacune des diffamations anonymes contre les forces de défense d’Israël.

Il a même insister pour que les témoignages de Gaza soient diffusés à la Télévision, ce qui garantirait aux Palestiniens craintifs de ne jamais témoigner contre le Hamas qui utilise les civils comme bouclier humain ou se sert des mosquées et hôpitaux comme cache d’armes de guerre.

Le professeur de Harvard Alan Dershowitz a dénoncé le Rapport Goldstone comme une forme moderne de « buveurs de sang", accusant les soldats israéliens de crimes qu’ils n'ont jamais commis

 

Mensonge 10

Le seul espoir pour la paix est un état unique, binational, éliminant l'État juif Israël.

La solution à un état, promue par des universitaires, n’est pas acceptable parce qu'elle éliminerait la patrie Juive.

Cependant, les pressions actuelles sur Israël sont également dangereuses.

En réalité, le monde est exigeant envers Israël, pays qui représente la taille du New Jersey. Il lui demande encore plus de concessions en acceptant une solution à 3 états : un Etat avec une autorité Palestiniennes sur la rive occidentale et un Etat terroriste du Hamas contrôlant 1.5 million de palestiniens à Gaza.

Tout cela, pendant que le Hezbollah mandataire de l'Iran au Liban, s’approvisionne de 50,000 roquettes et menace les populations civiles du nord et du centre d’Israël.

En 2010, la plupart des experts du Moyen-Orient croient que le seul espoir pour accomplir la paix est une solution à deux Etats avec des frontières finales définies.

Mais trop de diplomates, d’experts, d’universitaires et de représentants de l’église ignorent le fait que des récents sondages montrent bien que la plupart des Israéliens sont favorables à une solution à 2 Etats mais la plupart des Palestiniens continuent à s'y opposer.

 

C’est à nous de disséminer les faits sur Israël - à nos leaders Nationaux, aux gouvernements du monde, à nos médias, à tout ceux qui écouteront.

Le Monde :

- international@lemonde.fr , mediateur@lemonde.fr

Libération :

- perrin@liberation.fr

- schwartzbrod@liberation.fr

- soule@liberation.fr

Le Figaro :

- contatc@lefigaro.fr

L’Humanité :

- endirect@humanite.presse.fr

La Dépêche du Midi :

-contact@ladepeche.com

Presse écrite : Périodiques

Le Point

-courrier@lepoint.tm.fr

Le Nouvel Observateur :

- direction@nouvelobs.com

- Redaction@nouvelobs.com

- monde@nouvelobs.com

Ô Toulouse :

- redaction@tout-toulouse.com

Le Monde Diplomatique :

- secretariat@monde-diplomatique.fr

UNITED STATES President Barack Obama www.whitehouse.gov/contact 202.456.1111 Vice President Joe Biden www.whitehouse.gov/contact-vp 202.456.1111

Secretary of State Hillary Clinton contact-us.state.gov/cgi-bin/state 202.647.4000 Secretary of Defense Robert M. Gates www.defense.gov/landing/questions.aspx 703.571.3343 National Security Advisor Gen. James Jones www.whitehouse.gov/contact 202.456.1111 To reach your Senator or Congressman www.senate.gov • www.house.gov 202.224.3121 CANADA Prime Minister Stephen Harper pm@pm.gc.ca F: 613.941.6900 Foreign Minister Lawrence Cannon Cannon.L@parl.gc.ca 613.992.5516 MIDDLE EAST QUARTET Quartet Representative Tony Blair info@quartetrep.org UNITED NATIONS UN Secretary General Ban Ki-moon www.un.org/en/contactus/ contactform.asp COUNCIL OF EUROPEAN UNION eeas.europa.eu 011.32.2.281.56.50 MEDIA CNN cnn.desk@turner.com 404.827.1500 Fox News Channel yourcomments@foxnews.com 888.369.4762 MSNBC www.msnbc.msn.com/id/10285339 212.664.4444 New York Times letters@nytimes.com

888.698.6397 Washington Post letters@washpost.com 202.334.6000 Los Angeles Times letters@latimes.com 213.237.5000 Wall Street Journal wsj.ltrs@wsj.com 212. 416.2000 Globe and Mail newsroom@globeandmail.com 416.585.5000 National Post queries@nationalpost.com CBC ombudsman@cbc.ca 1.866.306.4636 iACT CAMPUS OUTREACH Rabbi Aron Hier iact@wiesenthal.com 310.772.2478 Support the work of the SIMON WIESENTHAL CENTER on the frontlines everyday 1399 South Roxbury Drive, Los Angeles, California 90035 For additional brochures: 1.800.900.9036 visit us on the web at: www.wiesenthal.com/toptenlies Los Angeles • New York • Toronto • Paris • Buenos Aires • Jerusalem The Future of Israel is dependant on people like you

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Histoire de France

Commenter cet article

Topaze 09/02/2011 19:00



@Johanne...De 500 000 Réfugiés palestiniens (aui n'avaient pas ce nom en 1948, ils sont maintenant des millions)


Les Juifs chassés en 1948 de Jérusalem Est et autres lieux, étaient 700 000...Tous ont été assimilés en Israël....!


Les pays arabes ne veulent pas assimilés leurs propres frères de religion....
Vous parlez comme les analystes européens...sans chercher d'où viennent les chiffres que vous avancés...La Jordanie a été créée pour les arabes dits palestiniens...! Les camps sont restés en
l'état au lieu de les injecter dans leur population (afin de laisser une épine pour Israël!)


Depuis plus de 60 ans nous payons ces réfugiés...Alors qu'au bout de 20 ans ils n'ont plus le droit d'être considérés comme réfugiés, ni assistés...


Quant aux besoins humanitaires...c'est du délire que de vous lire ...Voici un aperçu de Gaza:


http://www.drzz.info/article-pauvres-palestiniens-par-jean-patrick-grumberg-61757865.html


Prenez le temps de lire e surtout de visionner...Vous verrez Gaza différamment...!


Comme quoi la propagande pro-palestinienne et journalistique de France est bien assimilée...!


J'espère que je vais éclairer un petit peu les aveugles...!


 


 



Johanne 09/02/2011 18:01



Ni les palestiniens ni l'Etat d'Israël ne sont blancs comme neige, mais si je n'ai pas suivi depuis mars 2009 les différentes évolutions, ce qui est apparu à l'époque dans mes recherches c'est
que les palestiniens de Gaza étaient dans une situation de crise humanitaire, totalement dépendants l'aide humanitaire et à la veille des attaques commencées le 27 décembre 2008, on pouvait noter
dans la Bande de Gaza :

- territoire surpeuplé (4100 hab/km2) ;

- pénuries de certains aliments ;

- non fonctionnement de la centrale électrique, entraînant un problème d'approvisionnement en eau courante.

En cause de ces petits désagréments ? l'embargo israélien commencé 18 mois auparavant, provoquant notamment une pénurie de fioul.

Il est vrai que des terroristes du Hamas ont tiré sur des civils israéliens, et aussi qu'ils font de la propagande de façon remarquablement déplorable. Mais cette propagande est facilitée par la
situation désespérée de beaucoup de palestiniens (qui ne sont pas forcément ou des terroristes ou des partisans des représentants de l'autorité palestinienne) et vu l'ascendant d'Israël sur les
territoires palestiniens, le bon sens voudrait qu'Israël montre l'exemple et fasse preuve de bonne foi, ce qui n'est pas le cas en refusant d'arrêter de coloniser les territoires
palestiniens.

Pour le mensonge 1, faire appel à des références religieuses est de très mauvaise foi car il faut surtout voir le contexte social. Mais je suis d'accord, il est faux que "Israël a été créé par
l’Europe pour sa culpabilité dans L’holocauste.", mais pas pour les mêmes raisons. De nombreux juifs étaient déjà présents avant la promulgation de l'Etat d'Israël, mais aussi de nombreux arabes
qui sont aujourd'hui des réfugiés. Les Britanniques ont soutenus les juifs parce qu'ils avaient besoin de leur appui. Finalement, Israël a vu le jour en occupant 70% du territoire, alors que le
vote de partition de la Palestine prévue par l'ONU donnait 54% des terres aux juifs.

Il y a bien près de 5 millions de réfugiés palestiniens (dont 3 millions en Jordanie), principalement suite à la guerre de 1948 et la guerre de 6 jours de 1967. Le droit au retour est
physiquement impossible même s'il est peut-être légitime (je n'ai pas d'avis sur la question).

Concernant le mensonge 2, l'autorité palestinienne (ou OLP à l'époque) n'est pas la seule à ne pas avoir respecté les accords signés. Ce sont des actes des deux côtés qui ont fait échoués les
accords d'Oslo, entre autres des mouvements radicaux, palestiniens ou israéliens. Notamment pour la remise en cause des actes israéliens, le morcellement des territoires palestiniens aboutissant
à des bouclages et donc une violation flagrante des accords d'Oslo car Israël s'était engagé à "garantir et respecter le mouvement naturel des personnes, véhicules et biens, en Cisjordanie et
dans la bande de Gaza".


En 2000, Arafat a dit NON parce qu'il est demeuré inflexible sur le fait qu'Israël devait respecter certaines résolutions de l'ONU (194, 242 et 338).



Topaze 04/02/2011 10:52



Je ne pense pas qu'il va y avoir des journalistes français qui feront votre analyse, sur la Démocratie d'Israël, et reconnaîtront que celui-ci est en droit de défendre sa population et son
entité...


D'ailleurs la France ferait bien de surveiller sa laïcité, car celle-ci fout-le-camp...!


Merci de celle-ci...Elle est très pertinente.!