Les Rom: l'UMP, sans foi, sans honneur et sans âme. A la gamelle... Pitoyable.

Publié le 21 Septembre 2013

Panique à bord à l'UMP.

Aprés avoir favorisé l'entrée de la Roumanie et de la Bulgarie, n'avoir jamais dénoncé le traité de Shengen, supprimé le verrou référendaire (interdisant l'entrée d'un nouveau membre sans faire de référendum), nous voici avec une UMP sans foi ni loi, sans honneur, bouffant à la gamelle, crachant sur les idoles qu'elle aimait hier, allant chassser sur les terres du Front National qu'ellee méprise par ailleurs. Affligeant.

Pitoyable UMP, à l'esprit médiocre des dirigeants qui ont peur de perdre leurs avantages, leurs postes et copient le seul Parti politique qui dénonce une réalité.

Que penser de la pauvreté des réactions des militants, dans un sens ou dans un autre, qui se retrouvent sur la ligne du Front National tout en s'en défendant, alors qu'elle est juste et qu'ils le savent.

Comment peuvent-ils continuer à avaler ce vinaigre et parler de bon vin. Réveillez-vous bon sang... vous vous dites gaullistes et vous crachez sur la tombe du général De Gaulle...

Gérard Brazon

Express.fr

Pour le président de l'UMP Jean-François Copé, la Roumanie et la Bulgarie ne peuvent rentrer dans l'espace Schengen tant que le problème de la circulation des Roms n'est pas résolu. Une position similaire à celle de Marine Le Pen. 

Et revoilà le dossier Roms mis sur la table. Le président de l'UMP, Jean-François Copé, s'est montré hostile samedi à l'entrée de la Roumanie et de la Bulgarie dans l'espace Schengen tant les problèmes liés à la circulation de la population de gens voyage ne sont pas réglés. 

"Je le dis clairement, nous ne pouvons pas accepter l'entrée de la Roumanie et de la Bulgarie dans l'espace Schengen tant que la question de la circulation et de l'installation des Roms n'aura pas été réglée", a déclaré le patron de l'UMP, sous les applaudissements nourris de nombreux sympathisants, lors d'un meeting à Meyzieu (Rhône) où l'UMP présentait ses têtes de listes pour les prochaines municipales. "Je veux une Europe qui revoit le traité de Schengen de fond en comble", a ajouté Jean-François Copé. 

Une opposition partagée par Marine Le Pen

Se déclarant "européen convaincu", le député-maire de Meaux a ensuite plaidé pour "une Europe qui sort de la naïveté, qui exige la réciprocité des échanges avec les autres grandes puissances". "Les Américains se protègent, les Chinois se protègent et nous, nous serions ouverts à tous les vents? J'aime tellement l'Europe que j'en veux une autre", a-t-il ajouté. 

La présidente du Front national, Marine Le Pen, s'était alarmée jeudi des possibles conséquences de l'entrée de plein droit dans l'Union européenne (UE) de la Roumanie et de la Bulgarie, demandant au ministre de l'Intérieur Manuel Valls "de faire savoir" que "la France s'y opposera". Elle avait appelé à organiser "la dissolution de l'espace Schengen". 

Membres de l'UE depuis 2007, la Roumanie et la Bulgarie tentent d'entrer dans l'espace Schengen depuis 2011, mais des Etats comme les Pays-Bas estiment qu'elles doivent faire davantage de progrès dans la lutte contre la corruption. Lors d'une visite à Bucarest en juillet, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault avait rappelé à son homologue roumain le soutien de Paris à une adhésion de la Roumanie à l'espace Schengen, souhaitant qu'elle se fasse "en deux étapes". 

Avec 

Avertissement de modération 

Le contenu de cet article peut donner lieu à des commentaires inacceptables sur notre site. Tout message à caractère raciste sera modéré, et l'auteur sera passible de bannissement. Pour la bonne tenue du débat, merci de débattre dans la courtoisie et le respect de l'autre. Si un commentaire vous paraît contrevenir à la charte, merci de le signaler plutôt que d'y répondre et d'envenimer la conversation. 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/roms-cope-s-oppose-a-l-entree-de-la-roumanie-et-de-la-bulgarie-dans-schengen_1284000.html#AeCK8PRMFyOCgiMH.99 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

pouf 22/09/2013 21:13


J'ai l'impression que je dois mal m'exprimer ... Je dis que le peuple "Rom" n'est pas vraiment en cause, chacun cherche naturellement la solution qui lui est le plus profitable et je dis donc que
ce n'est pas celui-là qui est en tort mais le législateur, le gouvernant du pays d'accueil qui prend les décisions allèchantes pour tous ces gens-là ( car il n'y a pas que les Roms pour profiter
de nos largesses ). Ce sont donc nos lois qui doivent être changées au plus vite, et à mon avis, ceux qui les ont faites...( cela a commencé en 1974 avec le regroupement familial ).

lombard 22/09/2013 19:11


bonjour


a l'attention de pouf .si vous pensez vraiment  ce que vous dites, la France est donc vraiment en danger !!bizarrement la majorité des pays européens ont modifié leur loi concernant
l'application de shengen, je pense vraiment que ces pays sont lucides.ce peuple ne vient chercher que des indemnités et tous les avantages possible dans la victimisation entretenue par les bobos
de la bienpensance  U M P S .ils ne viennent pas chercher une formation qu il pouvaient trouver chez eux ou bien en Allemagne ou en Autriche ou en Italie ... NON !! uniquement en France car
il y a avant tout le social chez nous et pas ailleurs !! OUVREZ LES YEUX .

pouf 22/09/2013 16:30


Bien sûr, "marie-plume", il y a des exactions, mais il y a Roms et Roms, ceux qu'on a connu et qui chapardaitent plus qu'ils ne volaient et le flot qui arrive maintenant et qui semble venir de
bandes de mafieux...Le côté "profiteur des avantages" n'est pas à mettre sur leur dos mais sur celui de nos gouvernants qui ont fait des lois et réglements laxistes pour les malfrats ( et qui
continuent avec ce qui est dans les cartons d'une ministre indépendantiste ). Quand on vous propose le foie gras, vous ne prenez pas la boîte de pâté ! ...et nombre de Français font de même,
comme ils sont plus craintifs et peut-être plus fins, ils se limitent !

marie-plume 22/09/2013 13:59


...Encore heureux! qu'ls "n'égorgent pas, ne violent pas.." Manquerait plus que cela! Vous déraisonnez Pivoine! " les Roms" exploitent tout de même le système français, et avec quelle aise et
quel aplomb! La presse ne fait pas de cadeaux c'est connu, mais elle est doit, et est bien obligée de rendre compte de tous les désordres-je suis polie!- que ces populations génèrent dans la vie
de bien des Français à Paris,les environs mais aussi en province, enfin informez-vous! Les paysans, les agriculteurs qui sont volés du fruit de leurs récoltes, les animaux qu'on leur vole, les
touristes qui sont délestés de leurs portefeuielles et mobiles... Non, il y a de l'abus, et bienheureux sont ceux qui ne sont pas victimes de tous les méfaits, authentiques, décriés, je suis
désolée de ces vérités qui dérangent mais qu'on prouve le contraire! Hélas! Trois fois hélas! Les Français ne sont pas obligés de subir de tels ennuis et dommages, sans que leur soit apportée la
moindre solution, et encore moins une aide ou compensation queconque! Je ne dois pas être la seule à penser de la sorte!  

Pivoine 22/09/2013 12:42


Bien dit, Pouf !


Même si les Roms posent un problème, eux ne violent pas, ne brûlent pas des voituress, ne dégradent pas de mobilier urbain, n'égorgent pas... et ils ne menacent pas la civilisation française.
Mais il est vrai qu'ils ne votent pas...

pouf 22/09/2013 08:17


Ah, qu'il est bien pratique, ce peuple "Rom"...Certes, il y a des voleurs de poules comme autrefois, il ya des profiteurs des avantages sociaux et familiaux français mais à nous de faire des lois
un peu plus réfléchies quant aux conséquences, mais il a surtout l'avantage de détourner l'attention sur eux au lieu de l'invasion massive islamique, car les Roms que je sache sont
chrétiens...alors, encore une fois...toujours les mêmes victimes et ce sont les autres qui crient à la victimisation...

henri 21/09/2013 23:44


Il y a quelqu'un qui va se retrouver pendu par les pieds ...(sourire)