Les sept otages français, aux mains de Boko Haram

Publié le 26 Février 2013

Les sept otages français enlevés la semaine dernière au Cameroun se trouvent aux mains de Boko Haram

Une vidéo des otages français enlevés le 19 février dernier dans le Nord du Cameroun a été postée hier sur Youtube. On y voit trois adultes, dont une femme voilée, et quatre enfants, assis par terre, entourés par des hommes en armes, masqués. La scène, non datée, se déroule dans une sorte de tente, décorée par des tapis et un grand poster sur lequel figurent un coran et deux fusils automatiques.

les-trois-adultes-et-les-quatre-enfants-enleves-par-les-isl.jpgIl s’agit bien de Tanguy Moulin-Fournier, cadre chez GDF-Suez à Yaoundé, sa femme Albane, voilée, ses quatre enfants et son frère. Les otages sont visiblement sains et saufs, en bonne santé. L’un des ravisseurs s’exprime longuement en arabe. Il se revendique de l’organisation Boko Haram et menace de tuer les otages si ses exigences ne sont pas satisfaites. Celles-ci portent sur la libération d’islamistes radicaux retenus au Nigeria et au Cameroun et sur le départ des forces françaises présentes au Mali.

Cette fois, c’est donc certain. Les sept otages capturés au Cameroun ont bien été transférés au Nigeria et se trouvent, tous ensemble, entre les mains des islamistes radicaux de Boko Haram, un groupe aussi extrémiste que sanguinaire.

Le pire cauchemar

« Cette entité terroriste n’est pas organisée militairement mais est enkystée profondément dans la société locale du Nord du Nigeria où il est très compliqué de le combattre. Elle côtoie le groupe Ansaru qui aurait tendance à devenir transfrontalier », explique François Heisbourg, conseiller spécial à la Fondation pour la recherche stratégique.

Les Français ont d’ailleurs peut-être été capturés d’abord par des bandits, ou par Ansaru, avant d’être revendus à Boko Haram.

Cette secte islamique fait régner la terreur au Nigeria depuis trente ans. Ses membres n’hésitent pas à assassiner des chrétiens, à brûler les églises, avec les fidèles à l’intérieur, et à faire exploser des écoles, de préférence lorsque les enfants y sont. Dans ces conditions, il ne faut guère espérer qu’ils libèrent les quatre enfants retenus en otage avec leurs parents. « Exécuter des enfants ne les gêne pas. Ces gens se conduisent de la façon la plus horrible qui soit », déplore François Heisbourg. Boko Haram signifie littéralement : « L’instruction occidentale est un péché. »

Dans cette affaire, la France se trouve confrontée au pire cauchemar. Les forces spéciales envoyées sur place peuvent difficilement agir au Nigeria, un pays très peuplé, très pauvre, où toute mission d’infiltration est extrêmement complexe.

La plus grande discrétion

La présence des enfants vient encore compliquer les choses. Elle empêche un assaut brutal, dans l’hypothèse peu probable où les terroristes seraient localisés. Pour l’instant, le Quai d’Orsay a demandé la plus grande discrétion aux familles. Le fonctionnaire qui a dialogué avec les proches des otages a cependant assuré que les enfants capturés se trouvaient en bonne santé et traités convenablement.

La dernière inconnue, c’est l’attitude des autorités nigérianes. Vont-elles communiquer toutes les informations à la France ou tenter d’agir seules si elles obtiennent des indications sur l’endroit où se cachent les ravisseurs ? Le Nigeria est souverain sur son territoire.

Dernières Nouvelles d'Alsace

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

aupied 27/02/2013 05:58


quand les gens partent a l'étranger surtout a l'heure actuel , ils savent ce qu'ils font donc responsables , donner une rançon ok , mais pas en argent un échange en bonne est dû forme , vous
rendez les otages ( la voilée enlève son voile ) et nous ,nous leurs donnons tout les étrangers que nous avons en France , c'est pas mal comme idée ?? n'est-ce pas hollande 

Claude Germain V 26/02/2013 11:41


RESPONSABLES ???? 7 GROS CRONS VOYOUS ET JEAN-FOUTRES , qui font prendre des risques effroyables a leurs enfants .. ILS ETAIENT PRE-VE-NUS DU DANGER ...


Il y a toujours des gros crons  toujours plus GROS  crons que les autres qui se croient superieurs et recommencent a chaque fois l'experience maudites , qu'ils crevent eux , mais que
l'on essaye par tous les moyens de sauver les enfants .... et apres avoir payé les rançons ,la francarabia , les accueillera en heros une fois de plus ......

LA GAULOISE 26/02/2013 08:27


Je propose un marche équitable : tous les ressortissants français ,encore dans ces pays dangereux, rentrent immédiatement en France et, en contre partie, nous nous engageons à leur renvoyer T O U
S leurs compatriotes qui sont chez nous ? Chiche ,monsieur le président ?...