Les socialistes se tirent dessus à boulets rouge! Sympa l'ambiance.

Publié le 3 Mars 2011

               Il y a du rififi au PS. Dans le Point, nous apprenons que Jean Noël Guérini porte plainte pour diffamation contre le bel Arnaud Montebourg. Comme si celui-ci était, un vulgaire extrêmiste. Il est vrai que tout est bon pour se faire un nom. Même de tirer à vue contre son propre camp. Bon il est vrai que l'on ne choisit pas ses amis et qu'en l'occurrence, la fréquentation d'un Guérini n'est plus envigeable pour le moment. Les "Amis politiques" restent ce qu'ils sont. Des planches glissantes au mieux si ce n'est pourri. Combien de sourires, de caresses dans le dos dans ce milieu là. Il faut être blindé. A quand un  "Front Républicains" pour se débarrasser des prévaricateurs?  

Le Parti Socialiste n'a vraiment aucune leçon à donner!  A qui que ce soit. Ni hier, ni aujourd'hui.

Gérard Brazon


De Point.fr

Le rapport Montebourg, révélé par "Le Point", demande la destitution du président de la fédération socialiste des Bouches-du-Rhône.

Jean-Noël Guérini porte plainte pour diffamation contre Montebourg

Jean-Noël Guérini est dans une situation délicate depuis la mise en examen en décembre de son frère Alexandre dans le cadre d'une affaire de marchés publics présumés frauduleux. © Tschaen / Sipa

Le patron de la fédération PS des Bouches-du-Rhône Jean-Noël Guérini a annoncé, jeudi, qu'il portait plainte pour diffamation contre le député PS Arnaud Montebourg qui demande, dans un rapportrévélé par "Le Point", la "mise sous tutelle" de cette fédération et la "destitution" de Jean-Noël Guérini.

"Je m'insurge de la publication par la presse d'un rapport rédigé par Arnaud Montebourg consacré à la situation de la fédération du Parti socialiste des Bouches-du-Rhône. Je m'inscris totalement en faux contre ce texte, mensonger, calomnieux et diffamatoire", écrit Jean-Noël Guérini dans un communiqué, précisant qu'il charge Me Patrick Maisonneuve, du barreau de Paris, d'instruire cette plainte pour diffamation.

"Opération de communication"

"La rédaction de ce rapport n'est rien d'autre qu'une stratégie et une opération de communication de M. Arnaud Montebourg, qui cherche à exister par tous les moyens. Cet élu qui se prend pour un procureur, tient des propos péremptoires sur le conseil général des Bouches-du-Rhône, sa gestion et son fonctionnement. Son attitude, digne d'un inquisiteur, est inacceptable", ajoute Jean-Noël Guérini, qui est également sénateur et président du conseil général. Dans son rapport, Arnaud Montebourg, chargé de la rénovation du Parti socialiste et candidat à la primaire en vue de la présidentielle, demande à la direction la "mise sous tutelle" de cette fédération.

Situation délicate

"Contrairement à ce qu'il (Arnaud Montebourg) écrit, la fédération du Parti socialiste des Bouches-du-Rhône, actuellement mobilisée par la préparation des élections cantonales des 20 et 27 mars, se porte bien. Au cours de ces dernières années, elle a renforcé ses positions et de grands élus gèrent avec rigueur de grandes collectivités, en apportant une attention constante aux préoccupations des habitants", ajoute Jean-Noël Guérini dans son communiqué.

Jean-Noël Guérini est dans une situation délicate depuis la mise en examen en décembre de son frère Alexandre dans le cadre d'une affaire de marchés publics présumés frauduleux, tandis que des conversations téléphoniques entre eux ayant fait l'objet d'écoutes ont été divulguées dans la presse, des fuites dénoncées par l'intéressé comme une manipulation politique à quelques semaines des élections cantonales.

Le Point.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

island girl 04/03/2011 06:41



Marseille =mafia


PS=Parti  Sulfureux !