Les socialistes du Nord pour l'enseignement de l'arabe aux collèges

Publié le 1 Février 2011

Le Parti Socialiste du Nord totalement dhimmisé. Des élus, des "élites" de gauche demandent à ce que l'arabe soit enseigné dès le collège. Il est vrai que l'arabe va être une langue tellement importante dans les échanges commerciaux de demain avec les deux pôles économiques du futur : l'Asie (Mandarin, Cantonais, Japonais, Anglais), avec l'Amérique du Nord (Anglais et français) et du Sud (Anglais, Espagnol et Portugais). Si importante que cette langue sera nécessaire pour les petits français. Donc pour les socialistes, l'arabe aura toute son utilité dans ce commerce du futur ? Pathétique.

Tous les arabes ne sont pas musulmans. Tous les musulmans ne parlent pas tous l'arabe loin de là ! Est-ce que nos socialistes confondent les arabes avec les musulmans ? Doit-on rappeler que  les Arabes musulmans sont minoritaire sur les 1,5 milliards de musulmans.

          Si l'on prend la sphère économique (la mondialisation comme disent les socialistes ce qui sous entends qu’ils l’acceptent.) il n’y a aucun pays de langue arabe qui soit en mesure de développer une industrie forte qui pourrait nous amener à parler la langue arabe comme actuellement l'industrie chinoise amène de plus en plus de français à parler le chinois.

          De quoi s’agit-il ? Parler l'arabe n'a d'intérêt que d'avoir des relations commerciales avec les riches acheteurs d'Airbus et de chars Leclerc ou autres technologies de pointe. Du moins le temps qu'il faudra pour que l'on ait plus besoin de leur pétrole. Sinon, quel autre intérêt? Si ce n'est de promouvoir Eurabia.

          Qu’est-ce qu’Eurabia ? Un espace économique incluant l'Europe et l'Afrique du nord ainsi que le Moyen-Orient avec la méditerranée comme mer intérieure. Si c'est cela le but final, que les socialistes le disent. Qu’ils le disent car ils condamnent notre langue française, vu la démographie de l’immigration de langue arabe, à être une langue morte demain sur son propre sol. Qu’ils le disent car le reste n'est qu'un mensonge. L'arabe n'est pas nécessaire aux grands flux commerciaux. C'est l'anglais, le chinois, l'espagnol  et espérons-le encore, le français qui resteront les langues usuelles.

 

           En attendant, voici une vidéo ou nos socialistes du Nord déclarent ce que j’appelle un crime de lèse majesté à notre langue : le français. Faut-il rappeler que le Nord est le fief de Martine Aubry-Brochen femme d'un avocat converti à l’islam ?

Gérard Brazon

 

 

 

 

            En Alsace, la République nous a demandés d’abandonner notre langue... et elle accepte maintenant l’arabe ! Comme vous, j’ai été choqué de voir que de plus en plus de

commerces de notre ville de Mulhouse affichent désormais leurs publicités dans la langue arabe : boucherie halal, coiffeur, bazar.

           Le « marché du canal couvert » est devenu Bab el oued. Cela est pour moi Alsacien, particulièrement insupportable car dans ma jeunesse dans l’après-guerre le gouvernement français avait interdit que l’alsacien soit parlé dans les établissements scolaires pour des raisons d’intégration. Or, en ce qui nous concerne nous avions été ballottés entre les Allemands et les Français et notre langue maternelle était l’Alsacien un mélange des deux en quelque sorte. Moi même, je ne parlais pas le français jusqu’à ce que je sois scolarisé !

           L’Alsace s’est donnée à la France et les Alsaciens ont fait tous les efforts nécessaires pour être des Français à part entière et ce même si encore aujourd’hui une partie de la population sait encore parler l’alsacien ce qui est d’ailleurs un avantage quand nous allons chez nos voisins suisses ou allemands ! Il n’y a pas d’inscriptions en alsacien sur les devantures et les enfants n’ont pas de prénoms germaniques ! Nous sommes fiers d’être Français même si parfois nous voyons avec effarement que tout fout le camp ! Récemment mon ophtalmologue m’a prescrit des gouttes de chibro-cadron et j’ai constaté avec stupéfaction que le mode d’emploi était trilingue : - français – anglais – arabe.

           Compte tenu de notre passé alsacien, je me suis senti agressé et discriminé car si déjà une troisième langue devait figurer sur le mode d’emploi cela aurait du être l’alsacien ou l’allemand que nous comprenons aussi. J’ai donc écrit à la haute autorité contre les discriminations (Halde), et cette dernière m’a envoyé promener. J’ai écrit à deux députés en leur transmettant le fichier en annexe et je n’ai jamais obtenu de réponse (un de droite et un du centre). Ce n’était pas la peine d’écrire à la Mairie de Mulhouse qui promotionne la 6ème mosquée de la ville avec boucherie halal et école coranique le tout avec des subventions bien grasses ! L’Eurabie est en marche et on voit bien que tout le monde s’en fout. L’autre jour votre pétition contre le voile et la burqa franchissait péniblement la barre de 5.000 alors qu’on nous annonce 65.000.000 d’habitants. Les musulmans votent et les politiques les cajolent. Je suis consterné devant cette invasion rampante et je vois arriver une libanisation de l’Europe avec des guerres civiles comme il y en a eu dans l’ex Yougoslavie où l’Europe a d’ailleurs fièrement installé et promotionné sur son sol une république islamique dans laquelle aujourd’hui même les chrétiens doivent fuir. Je suis anxieux pour l’avenir des mes enfants et petits enfants. La politique professionnelle nous fait tanguer, rien ne va plus : Démocratie morte. Déficits abyssaux, dette à plus de 75% du PIB, chômage galopant, immigration énorme, mort de notre industrie, appauvrissement et dans 50 ans la France sera un pays sous développé. Pauvre France où vas-tu ?

Francis Burgard

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

henri 01/02/2011 17:56



UNE HONTE !


QUE LES SOCIALOS CONVERSENT AVEC LES MORICAUDS EN FRANÇAIS S'ILS EN SONT CAPABLES !


(les uns comme les autres)


Ensuite qu'ils viennent exposer leurs idées "fumeuses".


Quelle "herbe" au fait ???