Les socialistes n'ont peur de rien! Normal, ils n'ont pas de mémoire!

Publié le 6 Juillet 2010

           Le Parti Socialiste a sorti son hymne. Un hymne dont les paroles sont lénifiantes non pas parce que ce serait un Belge qui les auraient écrites mais simplement parce que l'on ne peut qu'être d'accord avec les appels consensuels à la liberté, la tolérance, etc.
          Les Socialistes sont de grands naïfs finalement. Ils oublient à fur et à mesure. Qui sont-ils tous ces braves gens, ces bons humanistes, ces bien-pensants, ces roses aux pétales qu'ils croient si fraîches. Ils ont les mains pures; ils n'ont pas de mains disait Charles Péguy à propos des pacifistes. Il est pitoyable cet appareil politique qui essaye de faire oublier son passé, son histoire récente aussi. Alors on se réunit, on déclame quelques mots la main sur le coeur, croix de bois croix de fer, si je mens je vais en enfer! Ils s'en fichent, ils ne sont pas croyants. Ils sont socialistes! Alors l'enfer, c'est pour les gogos.
           Madame Martine Aubry -Brochen, fille à papa Jacques Delors, népotiste elle-même, elle est maire de sa bonne ville de Lilles. Est-il possible de lui demander si la politique qu'elle souhaite mener pour la France sera celle qu'elle mène à Lilles.
-  la piscine réservée aux musulmanes. 
-  la cuisine différenciée dans les écoles.
-  les banques musulmanes.
-  les écoles islamiques.
-  les cinémas, les restaurants, les salles de spectacles séparées pour chaque sexe.
Je me demande ce que pense tous les socialistes sincèrement laïques.
 
A la place du nouvel hymne socialiste souvenons-nous de cet chanson de Thierry le Luron écrite en 1984.
L'emmerdant, c'est la rose.
Gérard Brazon

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article