Les Staliniens bavent leur haine contre le livre "Métronome" de Lorànt Deustch. Par Gérard Brazon

Publié le 11 Juillet 2012

Gérard-2005-2Le Parti communiste retrouve ses vieux réflexes. Ce parti politique qui devrait faire profil bas après toutes les claques prises et les vipères que lui a fait avaler le Parti socialiste secoue sa vieille peau stalinienne et s'en prend à un acteur amoureux de l'histoire de France et qui considère que celle-ci ne commence pas en 1789.

"Doux Lénine", "Saint Staline" invoque l'église communiste de France qui, faut-il le rappeler, est le seul parti communiste qui n'ait pas changé de nom. La honte ne les étouffe pas en France car en fait, jamais le procès des communistes n'a été fait. Bien au contraire, c'est eux qui depuis 1945 font les livres d'histoire à l'école, ont façonné les professeurs et maîtres d'écoles!

Il se trouve que le vernis commence à craquer et que des jeunes profs se posent des questions, que la société civile, les citoyens veulent savoir et qu'ils ne sont pas tout à fait des imbéciles devant le forcing que fait le squelettique parti communiste! La bête immonde aussi vieille soit-elle, a retrouvé quelques vigueurs à travers l'ambitieux tribun de foire qu'est Jean Luc Mélenchon. Pantin pitoyable!

Qu'en est-il du livre Métronome?

Avec 2 millions d'exemplaires vendus, Le Métronome de Lorent Deutsch est un énorme succès de librairie. Le livre, qui raconte l'histoire de France par le prisme des stations de métro de Paris, a même été adapté pour la télévision par France 5. Sa sortie a toutefois soulevé de nombreuses critiques, relevant des erreurs historiques et dénonçant un discours orienté. L'acteur ne cachant pas sa préférence pour la monarchie... Trois ans après la sortie de Métronome, la polémique est relancée.(Source)

L'auteur présente son livre dans des écoles de la République et comme il serait royaliste d'après le Parti Communiste, ce serait un crime de "lèse-majesté" révolutionnaire. Qu'il soit royaliste est une accusation, pas une certitude. Les techniques du PC sont toujours les mêmes. Vous n'êtes pas un bon français si vous êtes bourgeois, et si vous critiquez la révolution française vous êtes royaliste. C'est la même technique qui vous range à l'extrême droite voire, chez les nazis si vous osez critiquer le parti communiste et son passé de "résistant"!

Les bourgeois: Tous les français aspirent à une vie bourgeoise où l'on peut manger à sa faim, s'instruire, lire, écouter de la musique et pourquoi pas, créer sa propre entreprise et devenir riche par son travail ou le loto. Aujourd'hui, le bourgeois n'est plus ce qu'il était dans l'imaginaire des français. Bien nourri, manteau cape, chapeau haut, canne, chaussures bien propres, qualité de langage face au populo-travailleur crevant de faim aux vêtements sales et épuisé par de longues heures de travail pour un salaire de misère s'abreuvant d'alcool pour oublier sa misère. Et souvent, la faim au ventre ne fait pas que gronder les estomacs. La garde républicaine savait mâter le prolétaire. Lénine disait " on ne fait pas la révolution le ventre plein". Aujourd'hui, le filet social est là et protège de la colère populeuse des ventres vides, les vrais nantis qui ne ressemblent plus du tout aux bourgeois d'antan.

La Révolution: elle est sacrée, car elle explique la commune et de facto la révolution de 1917 que les bolchéviques comme les islamistes aujourd'hui dans les pays arabes, volèrent au peuple russe! Les couillons sont toujours les mêmes dans les révolutions! Au nom du peuple on coupe des têtes d'aristos, on noie du bourgeois comme à Nantes, on massacre dans les prisons et on s'accapare le pouvoir sans en laisser une miette à ce peuple justement. Celui qui pense qu'en France on vit dans une démocratie se trompe et les dernières élections sont suffisamment probantes pour le prouver. La démocratie c'est le peuple qui fait les lois et non des nouveaux maîtres élus sans aucun contrôle par la suite nous dit Etienne Chouard. Ce n'est pas faux. Reste à savoir comment faire.

Être Royaliste: l'Histoire de France, ce sont les Rois qui l'ont faîte! C'est une évidence. Ce n'est pas le Parti Communiste. C'est 1800 ans de faits, d'actions, de batailles, d'émeutes, de grandeurs et de misères. L'histoire de France est plus vieille que l'islam c'est tout dire! Les dépouilles de nos Rois furent exhumées  de la Basilique de Saint Denis par les "révolutionnaires". Ces "braves gens" jouèrent avec les ossements des Rois, comme si la mort ne méritait pas le respect. Ils pillèrent des lieux historiques et des monuments. Je n'ai aucune sympathie pour les pillards, ils méritent le poteau et la révolution fut aussi le prétexte d'un immense pillage. Etant plutôt bonapartiste tendance Napoléon troisième du nom, je ne suis pas royaliste mais rendons à César (si je puis dire) ce qui appartient à César. Ce sont nos Rois et nos Empereurs qui firent la France et la république n'en est que l'héritière. D'ailleurs, qu'a-t-elle fait de cet héritage? La question mériterait d'être posée.

Mais que les communistes osent se lever pour donner des leçons de démocratie et de comportement. C'est tout simplement infâme! Toute leur histoire ne fût que larmes, sang et crimes. L'histoire du communisme c'est 100 millions de mort au minimum. Le rouge de leur drapeau est le rouge du sang des victimes de cette idéologie. Même le fascisme est la fille de cette idéologie puisque Mussolini était un socialiste – directeur du journal l'Unité- organe de presse de cette idéologie destructrice en Italie. Hitler, grand admirateur de Mussolini a copié son maître avant de le dépasser largement dans l'horreur! C'est la même gamelle, la même soupe, la même matrice, les mêmes ordures.

Que les Français se réveillent enfin et comprennent que ces gens-là sont des bourreaux par essence qui veulent le bonheur du peuple de gré ou de force, au prix du goulag et des camps de concentration!  Alors oui bien sûr, tous ceux qui se disent communistes ne sont pas des bourreaux et ne souhaitent pas le devenir. Mais ce sont le plus souvent des ignorants. Leurs réponses sont navrantes d'inculture historique si ce n'est de stupidité. "Staline oui, c'est un dictateur mais… il a perverti le communisme, il a trahi le grand Lénine"! Ben voyons! Les germes de la mort sont contenus dans cette idéologie! Le racisme social ne vaut pas mieux que le racisme hitlérien! "Pendez-les tous jusqu'à ce qu'ils tombent d'eux-mêmes des arbres comme des fruits trop mûrs" disait Lénine à propos des petits propriétaires terriens! Ce n'est pas Staline mesdames et messieurs les naïfs. La terreur rouge n'est pas une invention de Staline non plus. Et pourtant, il reste des places publiques au nom de Lénine dans nos villes. Il reste même des places au nom de Stalingrad comme dans ma ville de Puteaux. Un nom de bataille que même les Russes ont effacé!

Bravo à Lorànt Deutsch pour son livre d'amour à Paris, pour son amour de l'Histoire, pour son travail de vulgarisation et pour son envie de faire partager sa vision.

Carton rouge pour les communistes du Front de Gauche qui devraient revoir leur histoire, se pencher à nouveau sur leurs fautes lourdes de conséquences en vies humaines, sur leur trahison de la Nation française au nom de l'internationaliste stalinien, sur les manœuvres anti françaises pendant l'occupation jusqu'en juin 1941, sur les sabotages dans les usines d'armements durant la guerre d'Indochine, sans parler de la guerre d'Algérie où leur attitude complice avec le FNL aurait dû les discréditer à jamais! Dehors cette engeance, faisons enfin le procès du communisme comme veulent le faire les Polonais. La mort a plusieurs couleurs et le rouge en est une!

Gérard Brazon (Puteaux-Libre)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Buxurs 12/07/2012 00:03


Excellent article.Je vous lis régulièrement depuis quelques mois avec grand plaisir.Je vous donne cette citation de J.Raspail que je trouve parfaitement en concordance avec votre
texte."La République n'est pas la France.Même en considérant seulement ses qualités,elle n'est qu'un moment de la France".Quant aux éructations du parti communiste je les ignore,le mépris est
encore la plus belle expression de la colère.

Marie-claire Muller 11/07/2012 20:43


Les gauchistes hypocrites porteurs de valises, veulent nous faire accepter comme vérités des mensonges en inversant les valeurs,comme par exemple,pour la guerre d' Algérie.Se sont les fossoyeurs
de la France et de ses valeurs,ils sont les alliés de l'autre calamité, celle là verte!!!Nous sommes en danger au point qu'il ne faudra pas beaucoup de temps avant qu'il y ait une réaction
normale de rejet et de révolte par instinct de conservation!(la coupe est presque pleine)

S. Dekerle 11/07/2012 20:42


Ces intolérables et intolérants Rouges ont voulu faire arrêter la promotion du livre "Métronome", s'ils le pouvaient ils brûleraient tout ouvrage qui les dérangerait comme les nazis le
faisaient...

Claude Germain V 11/07/2012 20:07


Je suis pour une royauté constitutionelle sous regime republicain sans aucune subvention d'entretien par l'etat ,de la famille royale representant la France ......


Ce qu'aurait  voulu faire le general de Gaulle a la liberation ........

Claude Germain V 11/07/2012 18:38


Oui Monsieur Brazon ,j'en ai perdu la reference ,mais j'affirme avec certitude que le parti communiste français ,le parti le plus anti-patriote de France avec les socialiste ,est meme au niveau
européen le SEUL PARTI COMMUNISTE AYANT JURE FIDELITE A MOSCOU A JAMAIS et BIEN SUR LE SEUL PARTI EUROPEEN ETANT RESTE INFEODE A LA RUSSIE et AU NAZI STALINE .............