LES TURCS RÉCLAMENT LA DESTRUCTION DES OLIVIERS AFIN DE FACILITER LE GÉNOCIDE DES JUIFS - Par Daniel Greenfield

Publié le 17 Novembre 2014

Adaptation française Thérèse Zrihen-Dvir


       

 

C’est le genre de choses qui arrivent quand votre théologie est un panaché d’Hitler et Dr. Seuss, comme nous le révèle Burak Bekdil.

 

Dans un passage particulièrement tragi-comique, la charte définit « notre lutte contre les Juifs» est «très grande et très grave». Elle poursuit en disant : 

«Le temps ne viendra pas jusqu'à ce que les musulmans combattent les Juifs [et les tuent], jusqu'à ce que les Juifs qui se cachent derrière des rochers et des arbres qui crieront : O musulmans ! Il y a un Juif qui se cache derrière moi, viens le tuer ».


Apparemment, certaines personnes prennent la prophétie du Hamas à la lettre. En mai dernier, Muhammad al-Zoghbi, religieux égyptien, avait déclaré dans une interview télévisée que

«pas un seul Juif ne restera sur la face du globe ».

Lorsque son interlocuteur lui avait demandé si la section sur les arbres et les pierres qui parlent était une expression allégorique, al-Zoghbi avait répondu :

«Celui qui dit que c’est une allégorie se trompe. Les arbres parleront réellement, et les murs aussi ».


Apparemment, quelques turcs ont apporté une dimension totalement inattendue dans le débat islamique concernant les arbres qui doivent pointer sur les derniers des Juifs vivants sur terre… En dépit de la source douteuse, une campagne d’annonces en circulation populaire dans les médias sociaux turcs appelle à un boycott contre les oliviers. Pourquoi ? Lisez le texte de cette campagne :

« Peu de temps avant le Jour du Jugement, les musulmans et les juifs seront en guerre. Les musulmans vaincront éventuellement les Juifs. Les Juifs se cacheront derrière les arbres, mais les arbres les dénonceront aux musulmans. Sauf les oliviers. Parce que l'olivier est un arbre juif. Aujourd'hui, Israël encourage les plantations d'oliviers dans de nombreux pays.

Parce que les Juifs savent que les oliviers sauront les protéger. Israël a essayé d'empêcher le déracinement des oliviers en Turquie. Mais notre gouvernement, en dépit d'une ordonnance du tribunal qui interdit le déracinement, est allé de l'avant et a déjoué les plans d'Israël.

En Turquie, tous les oliviers doivent être arrachés dans les trois prochaines années.

Ainsi, nous porterons un grand coup à Israël. Notre nation doit participer à la campagne et contribuer en ne consommant pas des olives ».

Ainsi va le texte. Il invite tout le monde à se joindre à la campagne en visitant le marqueur de données « #zeytinalmiyoruz (Nous n’achetons pas des olives) ».

Dans la pensée conspirative, la campagne pourrait bien être l'œuvre d'anti-islamistes qui tentent de ridiculiser les islamistes.

Qu’importe qui est derrière la campagne, certains turcs pro-gouvernementaux y ont déjà adhéré par le truchement de tweets qui diabolisent les olives et les oliviers.

 

 

Qu'une campagne de ce genre soit même plausible, nous révèle le rôle que joue l'antisémitisme dans la vie turque. Les musulmans sont légitimement obsédés par l'arbre Gharkad et par l'idée que les Juifs les plantent pour éviter leur propre extermination. La seule différence ici est que quelqu'un s’est substitué à un olivier.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Histoire d'Islam

Commenter cet article

miledeux 19/11/2014 00:07


Je comprends maintenant pourquoi  ,on appèlle les musulmans des troncs:l es arbres parlent déjà,mais c'est des troncs car rien au dessus.Par contre les oliviers eux ont des feuilles et des
fruits.

marie-plume 18/11/2014 10:51


"Si j'apprenais que la fin du monde est pour demain, je planterais encore un arbre dans mon jardin"  Et un olivier qui plus est!  La beauté du monde sera toujours victorieuse de la
bêtise humaine..