Les « Zones interdites aux non-musulmans » prolifèrent en Europe

Publié le 25 Août 2011

Un article de Soreen Kern dans Hudson NY sur « l'occupation sans tanks ni soldats » des villes européennes. Cela ne vous rappelle-t-il  pas quelqu'un qui parlait d'occupation au sujet des prières dans les rues de France. Quel tollé des biens pensants...

Pourtant, c'est bien d'une occupation qu'il s'agit avec des Conseils municipaux, départementaux, régionaux complices! Des Présidents, des Maires,  des députés, des sénateurs, des ministres égalemnt complices de cet état de fait. Tous prennent part d'une manière ou d'une autre, en ne disant rien pour commencer, en ne protestant pas dans les Conseils et les Assemblées.

Plus besoin que le gouvernement se retire à Bordeaux, qu'il rejoigne par la suite Vichy. Il peut rester à Paris, officialiser ces chiens de garde de la pensée correct et islamique et, au côté du drapeau national, hisser le drapeau vert de l'islam.

De Gaulle revenez, ils sont devenus fous !

Gérard Brazon


**************

Les islamistes intensifient la création de zones interdites aux non-musulmans dans les villes d’Europe.

Sharia-zoneLa plupart de ces « zones interdites » fonctionnent comme des micro-états gouvernés par la charia. Les autorités des pays d’accueil ont, en effet, perdu le contrôle de ces quartiers et dans plusieurs cas, les services publics n’ont plus accès, tels que la police, les pompiers et les ambulances.

Les « zones interdites » sont le résultat de décennies de politique multiculturelle qui ont encouragé les musulmans à créer des sociétés parallèles et à vivre dans l’auto-ségrégation plutôt que de s’intégrer dans leurs pays d’accueil européens.

En Grande-Bretagne, par exemple, le groupe musulman « Muslims against the Crusades » a lancé une campagne pour transformer douze villes anglaises, incluant ce qu’ils appellent « Londonistan », en états islamiques indépendants. Ces soi-disant émirats islamiques fonctionneraient comme des enclaves autonomes, soumises à la charia et opérant complètement en dehors du droit britannique.

Cet « Islamic Emirates Project » cite les villes de Birmingham, Bradford, Derby, Dewsbury, Leeds, Leicester, Liverpool, Luton, Manchester, Sheffield, ainsi que Waltham Forest au nord-est de Londres, et Tower Hamlets à l’est, en tant que territoires appelés à être entièrement soumis à la charia.

A Tower Hamlets (aussi nommé République islamique de Tower Hamlets) des prédicateurs musulmans dénommés Tower Hamlets Talibans profèrent régulièrement des menaces de mort contre les femmes ne portant pas le voile. Les rues avoisinantes ont été placardées d’affiches avertissant : « Vous entrez dans une zone contrôlée par la charia : la loi islamique s’applique ici ». Toutes les publicités jugées offensantes pour les musulmans sont systématiquement  vandalisées  ou recouvertes de spray noir.

A Luton, dans le quartier de Bury Park, les musulmans sont accusés d’opérer un nettoyage ethnique en harcelant les non-musulmans au point que la plupart ont déménagé loin du voisinage des musulmans. Dans les West Midlands, deux prédicateurs chrétiens ont été accusés de « crime de haine » pour avoir distribué des feuillets des évangiles dans une zone à prédominance musulmane de Birmingham. A Leytonstone, à l’est de Londres, l’extrémiste musulman Abu Izzadeen a hurlé : « Comment osez-vous venir dans une zone musulmane ? » contre le précédent Home Secretary, M. John Reid.

En France, de larges secteurs de quartiers musulmans sont considérés comme « zones de non-droit » par la police française. Récemment on a décompté 751 « zones urbaines sensibles, les ZUS » comme on les appelle par euphémisme. Une liste complète de ces ZUS se trouve sur un site officiel du gouvernement français, avec carte satellites et démarcations précises des rues. On estime à cinq millions les musulmans vivant dans ces ZUS, des zones entières dont la République française a perdu le contrôle.

Les immigrés musulmans prennent le contrôle d’autres parties de la France. A Paris et dans les autres villes françaises avec une nombreuse population musulmane, telles que Lyon, Marseille et Toulouse, des milliers de musulmans ferment les rues et les trottoirs (et par conséquent, ferment les commerces et piègent les non-musulmans dans leur appartement ou leur bureau) afin de laisser des hordes de musulmans faire leur prière du vendredi. Certaines mosquées commencent même à faire hurler des haut-parleurs avec leurs prêches et leurs allah akbar dans les rues.

Ces spectacles hebdomadaires, documentés sur des douzaines de vidéos postées sur You Tube (iciiciiciiciiciiciiciici et ici) ont été dénoncés comme une « occupation sans tank ni soldats » et provoquent la rage et l’incompréhension des populations. Malgré de multiples plaintes, les autorités locales refusent d’intervenir car elles craignent de susciter des émeutes.

Dans Bruxelles, la capitale de la Belgique qui est déjà à 20 pour cent musulmane,  plusieurs quartiers d’immigrés sont devenus des zones interdites aux policiers, qui sont fréquemment caillassés par des jeunes musulmans lorsqu’ils y pénètrent. Dans le district de Kuregem à Bruxelles, qui ressemble souvent à une vraie zone de guerre urbaine, la police doit patrouiller ce quartier avec deux cars de police : le premier pour transporter la patrouille, le second pour empêcher l’attaque du premier. Dans le quartier de Molenbeek à Bruxelles,  la police a reçu les ordres de ne pas boire un café ni de manger un sandwich en public pendant le ramadan.

En Allemagne, Bernhard Witthaut, commissaire de police, a déclaré le 1er août au journal Der Westen, que les immigrés musulmans sont en train d’imposer des zones interdites dans de nombreuses villes allemandes, à une vitesse alarmante.

Dans cet article le journaliste demande à M. Witthaut : « Dans ces zones urbaines, par exemple dans la Ruhr, où des quartiers entiers sont des zones interdites, cela signifie-t-il que la police n’y assure plus la sécurité ? » M. Witthaut répondit : « Les commissaires de police et le ministre de l’Intérieur nient ces faits. Mais évidemment, nous savons très bien où nous pouvons aller avec une voiture de police et où il nous faut un véhicule de transport de troupes. La raison véritable c’est que nos collègues ne peuvent plus y aller en équipes de deux et ont peur de devenir eux-mêmes les victimes d’un crime.  Nous savons que ces zones existent. Et ce qui est plus grave : dans ces zones, les auteurs de crimes ne sont même plus inculpés. Ces zones sont livrées à elles-mêmes, abandonnées. Il faut vraiment un cas très grave pour que nous, les policiers, en ayons des échos. Le pouvoir de l'Etat est totalement absent de la scène ».

En Italie, les musulmans ont pris le contrôle de la Piazza Venezia à Rome pour les prières de rue. A Bologne, les musulmans menacent régulièrement de faire sauter la Cathédrale San Pietronio car elle contient une fresque vieille de six siècles inspirée de l’Enfer de Dante et qui dépeint un Mahomet tourmenté par des diables de l’enfer.

Aux Pays-Bas, un tribunal hollandais a exigé du gouvernement de publier une liste politiquement incorrecte des 40 zones interdites de Hollande. Les cinq quartiers musulmans les plus problématiques sont à Amsterdam, Rotterdam et Utrecht. Le quartier Kolenkit à Amsterdam est le problème numéro un du pays. Ensuite les trois districts dangereux sont Pendrecht,  Het Oude Noorden et Bloemhof à Rotterdam. Le quartier Ondiep à Utrecht arrive en cinquième position suivi de Rivierenwijk (Deventer) Spangen (Rotterdam), Oude Westen (Rotterdam), Heechterp/Schieringen (Leeuwarden) et Noord-Oost (Maastricht).

En Suède, qui possède les lois les plus généreuses pour l’immigration en Europe, de larges territoires au sud de Malmö, qui a plus de 25 pour cent de musulmans, sont des zones interdites aux non-musulmans. Les pompiers et les ambulances refusent d’entrer dans les quartiers musulmans tels que Rosengaard sans une forte escorte policière. Le chômage masculin à Rosengaard est supérieur à 80 pour cent. Quand les pompiers essayèrent d’éteindre un incendie à la mosquée principale de Malmö, ils furent reçus à coups de cailloux.

Dans la ville suédoise de Göteborg, les jeunes musulmans lancent des cocktails Molotov sur les voitures de police. Dans le quartier d’Angered, où plus de quinze voitures de police ont été détruites, des jeunes ont même pointé des lasers en direction des yeux des policiers, certains d’entre eux furent temporairement aveuglés.

Dans le quartier de Backa à Göteborg, des jeunes ont lancé des pierres sur les patrouilles de police. La police a aussi des difficultés pour empêcher que les jeunes brûlent des voitures et attaquent les services d’urgence et de secours dans plusieurs quartiers de la ville.

Selon un Iman basé à Malmö, Adly Abu Hajar : « La Suède est le meilleur état islamique au monde ».

Source : European 'No-Go' Zones for Non-Muslims Proliferating, "Occupation Without Tanks or Soldiers", par Soeren Kern, Hudson NY, 22 août 2011. Traduction par Capucine pour Poste de veille

YouTube -

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

francis Claude 26/08/2011 05:43



bien sur Henry je comprends votre coup de gueulle mais...


nous allons en 2012 voter pour Marine et quelle s'assoie aux commandes de la France trés solidement.


son premier geste devrait-etre de rapatrié tous nos soldats FRANCAIS qui n'ont rien mais alors rien a faire dans des pays qui sont et resterons des sauvages islamistes,et moi ce qu'ils font chez
eux ne me regarde pas.Aprés nos soldats pourront etres positionnés dans ces ZUS que les autorités actuelles protégent puisque les laissent proliférer et la nous verrons si les fils de France ont
peur de sauvages enrubannés car sachez bien que si nous retrouvons un gouvernement Français ayant pour idéal le bien de la FRANCE et des FRANCAIS, je pense que vous serez surpris de voir ce que
sont capables de faire nos forces de l'ordre muselés humiliés sanctionnés ridiculisés depuis des décénies par les dirigeants successifs. Nous allons voter massivement en 2012 pour MLP, c'est
a l'heure actuelle la démarche citoiyenne que nous avons a faire et il faut chacun dans son coin secoué les Français pour les persuadé d'aller voter car nos ennemis eux vont y aller...


Et si par malheur cela tourne a leur avantage alors la .....mais c'est une autre histoire


 



henri 25/08/2011 17:45



Ce a été ma réaction après avoir vu les vidéos précédentes...


Assez scandaleuses et révoltantes.


JE N'AI FAIT aucun rapprochement avec Oslo....Désolé.


Je n'y ai d'ailleurs pas pensé!


Je constate,que nous devons subir et fermer nos gueules (comme d'habitude).


Je ne suis pas d'accord Gérard :


Tant qu'il le faudra je GUEULERAI !


Les armes à la main s'il le faut.



henri 25/08/2011 16:35



Bientôt l'ouverture !


Mauser K98 à lunette cal 270 Winchester ,un peu d'entraînement cet hiver...


Qu'ils y viennent...



Gérard Brazon 25/08/2011 17:15



Après Oslo il vaudrait mieux éviter ce gene de commentaires. Merci Henri. Gérard



mika 25/08/2011 16:14



(Vidéo 1 mn)


Le parlement anglais deviendra complètement musulman


http://www.youtube.com/watch?v=vpq7TtMEBFA


 


 


(Vidéo 3.5
mn)


Vous serez tous des
musulmans


http://www.youtube.com/watch?v=o7OPgGoeed8&NR=1



Epicure 25/08/2011 14:13



Vous voyez?


A force de dénier le réel de la maladie mentale "généralisée" à sans doute plus de 60% des gens et ajoutant à ceux-là les lâches congénitaux, on atteint 80% d'une société et on détient
l'explication claire du sinon Pourquoi du moins Comment une société devient folle et s'auto-détruit. On a vu cela avec l'avant et Guerre Mondiale II et avec le bolchévisme et à présent avec
l'amour pathologique pour l'islam pervers que partageaient déjà les Nazis racistes fascistes...Etudiez en l'histoire, ses symbolismes et relations étranges...Ici,les Européens malades se
réveilleront avec une gueule de bois...Ils se réveilleront, comme en 1943....mais un peu tard jeune homme...Cela va être Dur....Qui se souvient que cela a été dur? quelques vieillards et trois
Historiens...A chaque fois, il y a des millions de "Pharaon qui n'a pas connu Joseph" et tout est à recommencer...


Education = Histoire


Rappelez le au Ministre et aux Professeurs sic