Lettre à Monsieur le député Goasguen par Sylvia Bourdon

Publié le 3 Août 2012

 

Monsieur le Député,

Permettez-moi de vous demander les raisons pour lesquelles vous avez suivi le funeste gauchiste, intolérant, Corbière, en interdisant que les animateurs de Riposte Laïque se joignent au salon du livre Bnai Brith ? Pourquoi, dans ce pays y-a-t'il toujours deux poids deux mesures ? Pourquoi le débat est-il proscrit ?  Pourquoi ce dénie devant l'islamisation qui ne s'installe plus peu à peu, mais est déjà bien installée et change sensiblement nos vies quotidiennes ? Pourquoi confondre intentionnellement la critique d'une religion qui ne vaut pas les autres, puisqu'elle est drapée dans un manteau politique ? Pourquoi traiter de "faschos" "extrême droite" et traîner devant les tribunaux ceux qui sont critiques envers cet obscurantisme ? Et, par là même, encore une fois, confondre intentionnellement critique d'une religion et racisme. Pourquoi cette ignorance des édiles dont vous êtes sur l'histoire et les desseins de l'islam ?  Et enfin, pourquoi partout en Europe, des résistances se constituent, si l'islam ne pose pas problème ?

Estimez vous que l'islam et la République sont compatibles ? Pourquoi cette arrogance normalienne envers les citoyens que vous, édiles, avez transformés en simples électeurs ? Estimez vous qu'au pays de la loi 1905, il est normal que la mosquée du 18ème et autres d'ailleurs, soient financées avec l'argent du contribuable ? Espérez vous que les électeurs, imprégnés profondément par le consumérisme et qui ont une peur bleue de perdre leurs acquis, ne sont plus capables de réagir, mais qu'il ne leur reste plus que le choix de se soumettre à la loi du plus fort ? Estimez vous alors que le sens du sacrifice de soi,  pour la nation serait donc effacé à jamais ? Je serais heureuse que vous répondiez à mes interrogations. Je vis aux pieds du clocher Saint Bernard dans le 18ème, j'exporte des technologies innovantes Françaises en Arabie et j'aime mes amis et partenaires Saoudiens qui pour autant n’accordent aucune réciprocité aux chrétiens. Je suis athéiste et laïque, mais il conviendrait, avant de tapisser notre territoire de mosquées, d'exiger la contrepartie dans les pays du Maghreb et du Moyen Orient.

Quelle est votre position contre les funestes projets TERRA NOVA de remplacement des populations au simple profit électoral de la gauche et peut-être de votre parti ?  Ici, aux pieds du clocher Saint Bernard, depuis l'élection de FH, les niqabées sortent en toute impunité, bravant la loi contre la burqa. Les Français de souche sont devenus la minorité visible. Les logements sociaux construits avec une accélération inquiétante, sont destinés à cette immigration musulmane. La mixité sociale est bannie par la volonté du maire de Paris, inaugurée par Alain Juppé déjà, lorsqu'il était aux manettes du 18ème. Les résidents de la « minorité visible » sont majoritairement des fonctionnaires de l'éducation nationale et autres administrations et les autres sont muselés par le clientélisme Vaillant qui arrose généreusement des associations nombreuses, auxquelles aucun compte n'est jamais demandé. 

Monsieur, pour en terminer, je vous le dis, vous et la gauche avez organisé un sacré chaos dans ce pays, dont les électeurs qui se transforment petit à petit de nouveau en citoyens vous tiendront comptable. Un jour. La gauche est victorieuse puisqu'elle a contaminé idéologiquement la droite, devenue molle par une culpabilisation collective, intimidant ceux qui ne sont pas d'accord avec elle d'être extrême. Cette gauche qui, déjà en 1958 hurlait au fascisme lorsque les Français rappelaient de Gaulle au pouvoir. Ce de Gaulle qui a dit NON aux nazis. Il fallait le faire ! 

Je crois, Monsieur le Député, qu'il faut relever la tête, se tenir droit dans ses bottes et refuser ces intimidations psychologiques funestes que j'appelle du terrorisme intellectuel. Votre position contre Riposte Laïque, permettez moi, ne vous a pas honoré. Vous êtes contrevenu à la simple liberté d'expression. Cette liberté qui est désormais avec la gauche aux manettes plus en danger encore. La liberté d'expression est une liberté fondamentale de l'être humain civilisé pour laquelle je compte bien me battre âprement et sans concession.

Dans l'attente de votre réaction.

Cordialement à vous.

Sylvia Bourdon

 

PS, si vous ne souhaitez pas répondre par facebook interposé, je vous laisse mon adresse mail. Je vous transmets en pj un écrit de 1989 d'un intellectuel qu'on ne qualifiera pas de raciste, comme vous ne pourriez pas qualifier André Malraux qui exprimait des positions proches. http://ripostelaique.com/jacques-ellul-non-a-lintronisation-de-lislam-en-france-1989.html#.UBZGgpvGGA0.facebook

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Histoire d'Islam

Commenter cet article

L'EN SAIGNANT 03/08/2012 17:39


Je signe avec Sylvia BOURDON - Faites de même.!

Dekerle 03/08/2012 12:19


Les gauchistes sont des nuisibles. Et des traitres !

mfh 03/08/2012 12:00


bravo:mf

mika 03/08/2012 11:53


No الـشَّـرِيعَـة ...Charia ...por favor


http://www.20minutes.fr/monde/980847-femen-manifestent-seins-nus-londres#xtor=EPR-163-[sport]-20120803-[article_sport]-14315649988@5-