Lettre de GW Goldnadel, Président de France-Israël à M. Pfimlin, Président de France 2

Publié le 28 Octobre 2011

Paris, le 24 octobre 2011

Monsieur le Président de France 2
Rémy PFIMLIN
7, esplanade Henri de France
75015 Paris

                                                                       

Lettre recommandée avec A.R. 

Monsieur le Président,
J'ai le regret, par la présente, de vous saisir d'une réclamation au nom de l'Association France-Israël que j'ai l'honneur de présider, concernant l'émission « Un œil sur la planète » qui n'a que trop, hélas, défrayé la chronique.

Je tiens à préciser en préambule, que France – Israël est une association fondée par le Président de la République Gaston  DOUMERGUE en 1934, qu'elle est apolitique et non confessionnelle.

En conséquence, notre démarche ne saurait être taxée de communautariste, ainsi qu'on a un peu trop vite qualifié ceux de nos concitoyens qui, à tort ou à raison, ont d'ores et déjà critiqué l'émission incriminée.

Notre démarche n'est pas non plus de vouloir critiquer point par point les contrevérités ou les approximations qui ont d'ores et déjà fait l'objet de critiques ou de démarches parallèles. 

Cette démarche, afin d'éviter toutes spéculations intellectuelles, se borne à critiquer deux points, sur lesquels je vous demanderai de bien vouloir nous apporter votre réponse :

1°) Un déséquilibre flagrant des points de vue opposant, dans l'émission, les tenants de la politique israélienne (à peu près 5% du temps de parole) à leurs contradicteurs. 

Il va sans dire que cette exigence d'impartialité minimale s'impose davantage sur une télévision de service public.

2°) Plus précisément, les réalisateurs de l'émission ont diffusé un document dans lequel ils affirment, en reprenant l'information à leur propre compte, que des soldats israéliens tireraient à vue sur de pacifiques agriculteurs palestiniens. A l'appui de cette affirmation péremptoire, est montré un film qui n'est pas daté et qui émane, en réalité, de l'organisation « INTERNATIONAL SOLIDARITY MOVEMENT » qui est présentée aux téléspectateurs comme « une ONG Internationale ».

Il se trouve que, renseignements pris, il s'agit, ainsi que vous pourrez le constater sur son site : http://www.ism-france.org/ http://www.walibizz.com/gestion/redirection.php?1131,89370,1933877,10476111,43679533, d'une structure basée à Ramallah qui se présente elle-même comme « une organisation non gouvernementale palestinienne militant pour la fin de l'occupation sioniste en Palestine ».

Dans un article du 18 juillet 2011 « l'ONG Internationale » écrit : « Etat juif signifie racisme juif, fascisme juif et même nazisme juif ». En outre, cette « ONG Internationale » propose crument dans son objet « de faire pression sur les médias ».

En conséquence, notre réclamation sur ce point est double : 

1°) Nous indiquer quelles vérifications, par les réalisateurs de l'émission incriminée, ont été réalisées à l'égard d'un document produit par une association rien moins qu'objective, afin de s'assurer de la véracité d'une accusation aussi lourde de conséquences.

2°) De nous dire votre position et ses conséquences, sur le fait que l'on a présenté aux téléspectateurs comme une simple « ONG Internationale » une organisation extrémiste palestinienne à l'objet délibérément propagandiste.

Dans l'attente de connaître votre position et restant à votre disposition pour vous livrer toutes précisions complémentaires,

Je vous prie de croire, Monsieur le Président, en ma respectueuse considération. 

 
Gilles William GOLDNADEL
Président

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

L'En SAIGNANT 29/10/2011 11:59



Tout ceci n'a rien d'étonnant car ce Monsieur est endoctriné par la Gauche BOBO et rêve probablement d'une part de califat ... L'octroi de temps de parole démentiels aux socialos ainsi qu'aux
nazislamistes dont ces traîtres veulent ignorer les visées, est véritablement scandaleux. Sans doute sera-t-il trop tard quand les rappeurs qui "niquent" la France au son de leurs "doux chants"
l'auront remercié de cette façon et prioritairement pour "mauvais services rendus à la Patrie" .!