Lettre ouverte à Daniel fondateur du Nouvel Observateur - Charles Etienne NEPHTALI

Publié le 14 Mars 2011

J'édite cette lettre qui est pour moi la quintessence de l'horreur absolu. cette horreur de journalistes qui trahissent leur métier. J'ai honte pour eux. (Lire aussi ICI)

Gérard Brazon

******************************************

Lettre ouverte à Monsieur Daniel

Directeur-fondateur du Nouvel Observateur

Par Charles-Etienne Nephtali

Monsieur Daniel,

 Pas plus tard que vendredi matin, c’est à dire quelques heures avant l’horrible carnage perpétré à Itamar par des sauvages hors du commun, je recevais une proposition « particulièrement alléchante » du Nouvel Observateur me proposant un abonnement de 2 ans avec offre de cadeaux (un téléviseur écran plat, une montre, un guide routier et je ne sais quoi encore). Mais cette nuit, je « tombe » avec stupeur sur le lien ci-dessous  qui me fit sursauter, qui glaça mon sang. « Une famille de colons israéliens tuée » !!! « TUEE » avez-vous écrit, pas « ASSASSINEE », pas « ASSASSINEE AVEC SAUVAGERIE » même si le résultat final fut l’horrible réalité. Figurez-vous, Monsieur Daniel, que même Le Monde et Le Figaro ont précisé qu’il s’agissait d’un assassinat ! Et ce n’est pas peu dire ! Mais tout comme Le Nouvel Observateur, ces 2 quotidiens « parlent », également de « famille de colons », comme pour mieux encore diaboliser et délégitimer Israël !

  Je me refuse, Monsieur Daniel, à réagir avec des mots peu élégants (qui vous conviendraient pourtant parfaitement bien) que l’éducation reçue de mes Parents m’empêche d’utiliser.

 Oui, Monsieur Daniel, je me dois de vous le faire savoir, je pleure la famille Fogel, cette « famille de colons israéliens tuée près de Naplouse ». Je pleure les Parents : Ruth 35 ans et Oudi 36 ans, ainsi que leurs 3 Enfants : Yoav 11 ans, Alad 3 ans et Hadass, un bébé de 3 mois (oui vous avez bien lu, Monsieur Daniel, 3 mois), égorgés dans leur sommeil par de « glorieux » terroristes arabes que des gens appellent « palestiniens » ! Prenez un instant, un tout petit instant seulement pour avoir le courage de regarder leurs photos et ensuite regardez vous dans un miroir. Peut être aurez-vous le courage d’avoir honte et que vous pourrez rougir ! (*)

 Oui, Monsieur Daniel, ces « glorieux » terroristes laissent 3 orphelins de 12, 10 et 4 ans traumatisés à vie !

 Oui, Monsieur Daniel, vous avez peut être oublié, si toutefois vous le sûtes par le passé, que c’est bientôt Pourim, cette fête pendant laquelle les enfants se déguisent à la grande joie de leurs parents. Quel déguisement auront ces malheureux orphelins ?

 Oui, Monsieur Daniel, pourquoi le ou les rédacteurs de cette infâme dépêche se sont-ils cru obligés, en quelque sorte, de « prier les colons de ne pas se livrer à des représailles » ?

 Oui, Monsieur Daniel, je me permets de vous demander ce que vous pensez, si toutefois vous pouvez penser, de ces scènes de joie, de ces « you-you » et de ces distributions de bonbons dans les rues de Gaza et des « villes palestiniennes de Cisjordanie » (comme des gens dénomment les villes habitées par des arabes en Judée et Samarie), à l'annonce de cet « acte de bravoure et de résistance » d'un ou deux des leurs. Scènes indécentes passées (pudiquement ?) sous silence !

 Oui, Monsieur Daniel, je me permets de vous demander d’interroger les signataires de JCALL, que vous soutenez, pour savoir ce qu'ils en pensent ! Et par la même occasion d’interroger la vingtaine de « personnalités juives », dont un ancien Grand-Rabbin de France, qui se prosternèrent en quelque sorte devant M. Abbas lors de son passage à Paris le 26 septembre 2010.

 Oui, Monsieur Daniel, pourrais-je me permettre de vous demander si, à votre avis, M. Hessel, pour lequel Le Nouvel Observateur, avec en couverture sa photo en pleine page, a consacré dans son n° 2416 du 24 février 2011, un dossier spécial de 9 pages, va s’indigner ? Et vous au fait, Monsieur Daniel, allez-vous vous indigner ?

 Oui, Monsieur Daniel, tout est bon dans votre hebdomadaire pour calomnier, diaboliser voire délégitimer Israël. Il me souvient encore de cet indécent article paru dans le numéro 1931 du 8 novembre 2001 d’une nommée Sara Daniel (homonyme ou lien de parenté ?) qui accusait les soldats de Tsahal de « crimes de guerre » car ils violaient les femmes « palestiniennes » qui ensuite étaient assassinées par leur propre famille « pour l’honneur ». Vous fîtes à l’époque « un mea culpa technique » et donnâtes une explication plutôt spécieuse sur « un accident technique total, un défaut de guillemets », des guillemets sauteurs en quelque sorte !

 Oui, Monsieur Daniel, je pourrai encore poursuivre la rédaction de ma lettre mais je préfère m’arrêter là pour cette nuit et vous faire savoir qu’avec mépris et dégoût je décline votre offre « alléchante » d'abonnement me permettant, si naturellement vous en êtes capable, de vous demander de prier pour Ruth, Oudi, Yoav, Alad et Hadass afin qu'ils reposent en paix ! Ces 3 enfants qui viennent s’ajouter à la longue liste des enfants israéliens victimes du terrorisme arabe, ces 3 enfants qui s’ajoutent au million et demi d’enfants juifs exterminés pendant la Shoah !

 Je suppose naturellement que vous ne publierez pas ma lettre que j’ai cependant voulu moins violente que ma colère me le recommandait et vous prie croire, Monsieur Daniel, en mes sentiments très peu respectueux.

Charles Etienne NEPHTALI

Le 13 mars 2011

> > > > > >  (*) J’espère pour vous que vous ne faites pas partie des ces gens dont parle Jérémie :

Jérémie 8:12…Ils devraient avoir honte des horreurs qu`ils commettent, mais la honte ne les atteint pas, ils ne savent plus rougir, c`est pourquoi ils tomberont avec ceux qui tombent, ils trébucheront au temps où j`interviendrai contre eux dit l`Éternel.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Commenter cet article

LA GAULOISE 15/03/2011 08:08



Merci de nous avoir rappelé le verset dr Jérémie : il a quelque chose de rassurant. Mais cher Monsieur Brazon , ne vous fatiguez pas à ecrire à certaines personnes, il y a bien longtemps qu'elles
ne savent plus lire.Gardez toute votre énergie, nous allons en avoir besoin.



borne camping car 15/03/2011 06:02



intéressante cette histoire




Nancy VERDIER 14/03/2011 22:29



Jean Daniel et le Nouvel Obs, c'est la plus grande hypocrisie, surtout quand il s'agit d'Israël.  Honte à vous Jean Daniel, il y a longtemps que vous et votre journal, vous m'avez
écoeurée et depuis je vous ignore en tant que lectrice pourtant jadis intéressée et fidèle. Je prends encore la peine de vous interpeller, bien que je sois sûre que vous avez perdu votre
âme.  Tailler en pièces des enfants qui dormaient paisiblement....vous avez donc aussi perdu votre vocabulaire ??? Hommage à la mémoire de cette famille israélienne, si belle
et courageuse que des ignobles meurtriers ont assassinée sauvagement.



MASCARA83 14/03/2011 22:28



Bonsoir,


Bravo à Charles-Etienne Nephtali pour la lettre ouverte adressée à M.Daniel Dir. du Nouvel Observateur!


Quelle honte de minimiser un pareil massacre dont, seuls les intégristes barbares ont le courage de commerttre. Merci à Gérard Brazon et tte son équipe de nous informer sur cette presse
"gauchos-bobos" notamment, sur ce genre d'articles dont elle a l'art de minimiser, voire même désinformer les lecteurs, cela, afin que nous ne versons plus le moindre centime pour acheter "leurs
torchons!!!"


Arrêtez messieurs les "faux-culs de baisser votre froc devant de pareils assassins, lâches et salopards...  Vivement l'arrivée de Marine Le Pen !!!!!!!! pour donner un grand coup de pied
dans cette fourmilière .........


Mascara83