Lettre ouverte à François Hollande ! Hessel n’a pas sa place au Panthéon

Publié le 28 Février 2013

hessel_et_Haniyeh-300x194.jpgUne pétition circule pour que Stéphane Hessel, le grand antisémite, soit inhumé au Panthéon ! Europe Israël s’associe à la juste indignation de la CJFAI et demande à François Hollande de refuser cette véritable indignité. Hessel a été partie prenante dans la montée de l’antisémitisme en France, et n’a pas sa place au Panthéon. À moins que…  
 D - Europe-Israel.org

Monsieur le Président,

 

La Confédération des Juifs de France et Amis d’Israël s’est félicité des discours émouvant, franc et courageux que vous avez prononcé à l’occasion de la commémoration du 70ème anniversaire de la Rafle du Vel d’Hiv, au mémorial de Drancy ou à Toulouse.

Vous avez alors rappelé que la sécurité des Juifs de France relève de la responsabilité exclusive et totale de l’État et de la République et que « La République pourchassera avec la plus grande détermination tous les actes et tous les propos antisémites qui pourraient amener les juifs de France à se sentir inquiets dans leur propre pays. »

Or, les thèses et les propos de Stéphane Hessel ont fait beaucoup de mal aux Juifs de France et à Israël, ils ont certainement largement contribué à la propagation de l’antisémitisme en France et au fait que les juifs se sentent inquiets dans leur propre pays.

Comme souvent, malheureusement, l’âge avancé obscurcit la lucidité des hommes et laisse réapparaître leurs vieux démons. Stéphane Hessel n’a pas su éviter cet écueil.

Par respect pour la mémoire d’un mort et pour le chagrin de sa famille, nous n’avons pas voulu mettre en lumière tous les propos odieux de cet homme âgé, ni ses « erreurs de jugement », mais les nombreuses voix qui se sont élevées ce jour pour réclamer « un hommage national » , voire un transfert de ses cendres au Panthéon, nous obligent à intervenir rapidement.

Des hagiographes patentés se sont précipités pour encenser un personnage trouble, ces hagiographes sont souvent des idéologues mus par un anti-américanisme primaire et une haine féroce d’Israël.

Pour mieux cerner le personnage, il eut été utile de se référer à la lettre ouverte de Bernice Dubois, militante reconnue de la cause féministe, qui l’a très bien connu dès son très jeune age et qui nous a informé sur la dénaturation du récit de la vie de Stéphane Hessel et ses multiples déclarations erronées.

A la volonté de Stéphane Hessel de se faire passer pour juif afin de mieux contribuer au dénigrement de ce peuple, s’est ajouté son « apologie au terrorisme » et sa plaidoirie permanente pour la délégitimation d’Israël.

Face à cette réécriture de l’histoire, et l’occultation des dérapages du personnage en sa fin de vie, nous ne pouvions plus nous taire!

Manuel Valls, votre Ministre de l’Intérieur, a déclaré fort justement à Marseille le 21 Mai 2012« Il y a également un antisémitisme plus pernicieux, qui ne dit pas qui il est, et se cache derrière un antisionisme de façade. »

Or, Stéphane Hessel a excellé dans cet antisémitisme là !

Dans un entretien publié dans la Frankfurter Allgemeine Zeitung le 21 janvier 2011, Stéphane Hessel a déclaré: « Aujourd’hui nous pouvons constater ceci : la souplesse de la politique d’occupation allemande permettait, à la fin de la guerre encore, une politique culturelle d’ouverture. Il était permis à Paris de jouer des pièces de Jean-Paul Sartre ou d’écouter Juliette Gréco. Si je peux oser une comparaison audacieuse sur un sujet qui me touche, j’affirme ceci: l’occupation allemande était, si on la compare par exemple avec l’occupation actuelle de la Palestine par les Israéliens, une occupation relativement inoffensive, abstraction faite d’éléments d’exception comme les incarcérations, les internements et les exécutions, ainsi que le vol d’œuvres d’art. Tout cela était terrible. Mais il s’agissait d’une politique d’occupation qui voulait agir positivement et de ce fait nous rendait à nous résistants le travail si difficile.»

Ce genre d’insinuations est à l’origine des fantasmes antisémites des Merah en herbe. Si ces propos avaient été tenus par un homme d’extrême-droite, il ne fait nul doute qu’il eut été poursuivi pénalement mais lorsque une poursuite a été diligentée contre cet « humaniste », celle-ci n’a pu aboutir par « référence au personnage ».

Non, Monsieur le Président, la Justice ne peut être à géométrie variable, et les dérives de Monsieur Hessel sont tout aussi condamnables que celles de Monsieur Le Pen !

En conséquence, un hommage national, et bien pire encore un transfert de ses cendres au Panthéon, ne pourrait qu’être en contradiction avec votre action volontariste pour lutter contre l’antisémitisme dans notre pays dont vous avez fait preuve depuis votre accession au pouvoir, soutenu dans cette cause par votre gouvernement.

Un tel hommage ne pourrait être perçu que comme un camouflet aux juifs de France et aurait pour conséquence de les rendre plus qu’inquiets quant à leur avenir dans notre pays.

Pour notre part, nous ne pouvons qu’espérer que la jeunesse de notre pays ne sera pas perméable à l’héritage « politique » de Stéphane Hessel, profondément imprégné d’un antisionisme virulent, et donc, comme l’ont répété de nombreux membres de votre gouvernement, corollairement d’un antisémitisme primaire.

Monsieur le Président, nous vous demandons avec insistance , en ces temps troubles et favorables à l’excroissance de l’antisémitisme dans notre pays, de ne pas accéder aux requêtes de ceux, de droite comme de gauche, qui réclament cet hommage par référence à leur antisionisme viscéral.

En espérant, Monsieur le Président, que vous serez sensible à la souffrance et aux conséquences qu’impliquerait une telle attitude envers les juifs de France, nous vous réitérons notre requête de ne pas succomber à la demande de ces idéologues mal intentionnés.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, nos salutations respectueuses.

Richard C. ABITBOL

Président

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

island girl 02/03/2013 04:15


Pétition pour un vieux débris ? That makes me crazy ...

germain 28/02/2013 20:03


dans la mesure ou une pétition de 700 000 signature n'a pas été jugé digne d'être recevable, il ferait beau voir qu'une petition rassemblant "quelques signatures" soient agréer par ce président !

DAPHNIS 28/02/2013 19:43


Peut-être serait-il opportun q'une pétition s'opposant à l'inhumation de S. Hessel au Panthéon soit suscitée !