Lettre ouverte à Jean Marc Ayrault: nous devons bien plus à Gérard Depardieu qu’à vous même! Par Gérard Brazon

Publié le 17 Décembre 2012

 

Pour qui vous prenez-vous Messieurs les Ministres?

Gérard Brazon 2012Pour qui se prennent-ils ces ministres de gauche! Pour qui se prend le premier d'entre eux Jean Marc Ayrault? Qui est-il donc pour se permettre de traiter de minable un Gérard Depardieu? En quoi est-il minable puisqu'il aura payé 145 millions d'euros durant sa vie, qu'il aura payé 85% d'impôts sur ses revenus en 2012! Combien de pourcentage d'impôts auront payé ces ministres, ces élus, à l'état qui les nourrit depuis tant d'années?

Minable! Le mot de trop! Le mot qui fâche à juste raison.

- Qui se souviendra d'eux dans cinq ans? Ce Jean Marc Ayrault, prof d'Allemand de gauche, formaté façon 1968, ex député-maire de Nantes, accompagné de ses poissons pilote Pierre Moscovici l'amaigri et le petit Benoît Hamon.

- Qui se souviendra d'eux dans 10 ans seulement? Qu'auront-ils offert à la France durant toute leur vie? Leur présence de gauchistes dans les rangs de la "socia-lie-française", leur petite vie de chasseurs d'indemnités d'élus.

- Qui se souviendra d'eux  dans quinze ans? Ils s'attaquent à un monument de France. Car Gérard Depardieu  que l'on aime ou pas est un monument dont se souviendront les français dans 50 ans si ce n'est 80 ans au même titre qu'un Pierre Fresnay, un Jean Gabin, un Fernandel, un Bourvil, un Louis de Funès, un Lino Ventura, un Bernard Blier, un Francis Blanche, un Michel Audiard, un Alain Delon, un Jean-Paul Belmondo, un Coluche et bien d'autres et bien des actrices également encore qui auront marqué leur temps mais aussi marqué la France par leur talent immense.

Quel est le talent de Jean Marc Ayrault? Tellement minable par rapport à ces géants qui auront donné à la France son image de l'Art du cinéma!

Pouvons-nous imaginer un Charles de Gaulle s'abaisser à faire ce genre d'insultes de bas étage? Minable, vous avez dit minable? Comme c'est minable vraiment!

Monsieur Ayrault premier ministre (en minuscule) sera vite oublié comme d'autres avant lui. Il préfère sans doute des Jamel  Debbouzze faisant allégeance au Roi du Maroc ou une Amel Bent montant sur scène avec le drapeau algérien en 2008?  C'est leur droit et personne à droite comme à gauche n'a fait un tel scandale médiatique, même si cela nous a choqués, nous les franchouillards, les français de cœur de voir des "artistes français" mépriser la France de cette manière.

Il faut croire que ces petits messieurs du gouvernement ont la "minabilité" à géométrie variable. Comme beaucoup à gauche. Il se trouvera hélas des militants socialistes, des militants communistes, des militants de "gauche"  ayant peu pour survivre chaque mois, qui donneront encore raison à leurs si peu dignes représentants, qui vivent eux, si bien aux frais (crochets?) de l'état. Que voulez-vous, on ne se refait pas! Le formatage est puissant.

Pour autant, dans dix ans et même bien avant, lorsqu'ils auront oublié les Jean Marc Ayrault, Benoît Hamon, et autre Pierre Moscovici, ils regarderont plein d'émotion, un puissant et génial Gérard Depardieu dans les "Misérables", un autre Gérard Depardieu plus jeune, plus caustique dans "Les Valseuses",  et sans doute un Gérard dans le rôle d'Obélix dans "Astérix" qui les fera rire même si ce n'est pas le Gérard Depardieu que j'aime!  Il en faut pour tous les goûts.

Il n'en reste pas moins que ce sont 8 milliards d'euros d'évasion fiscale que la France subit et que nos gouvernements n'ont toujours pas compris que l'impôt tue l'impôt! Que des millions de français aimeraient bien se soustraire au surcroît d'impôts, que des milliers le font en partant au Maroc, en Tunisie, en Thaïlande, en Malaisie dès qu'ils le peuvent pour gagner en niveau de vie et qu'en échange, nous accueillons toute la misère du monde, que nous la soignons gratuitement et que souvent même, la CAF paie l'électro-ménager à cette misère qui s'installe aux frais, non pas de petits ministres bien indemnisés, mais de quelques citoyens comme Gérard Depardieu et aussi et surtout à des millions d'autres qui eux ne peuvent pas protester voire, fuir cet enfer de la bien pensance où la majorité des français travaille pour l'état, toutes taxes comprises, jusqu'en juin de chaque année!

Pourquoi ne dit-il rien sur ceux qui sont déjà partis depuis longtemps. Partis en douce, sans éclat. Ils n'ont rien dit, ne disent rien sauf des bourdes comme celles de Yannick Noah sur son paradis fiscal suisse ou Emmanuelle Béard  la bobo-bien pensante de gauche réfugiée en Belgique. Pas même sur Charles Aznavour ou Alain Delon. Aucune vocifération de Jean Marc Ayrault pour les traiter de "minables". Les deux premiers sont "de gauche". Pourquoi ne trouvent-ils pas minables non plus les largesses faîtes aux journalistes?

Vous avez dit "minable" messieurs les petits ministres (avec des minuscules), ce sera vous, in fine, qui serez des minables, des "très vite oubliés".

Vous êtes des petites personnes mais entre-temps, qu'est-ce que vous nous auraient faît mal, mal à la France surtout! , Vous faîtes mal aux français de toutes origines. J'ai tellement honte de vous en tant que français moi qui ne suis qu'un citoyen lambda, sans fortune, sans richesse particulière et qui n'ai que ce blog pour vous le dire, sans le talent d'un Gérard Depardieu.

Je ne sais qu'une chose, messieurs les minables ministres socialistes, je dois bien plus à Gérard Depardieu qu'à vous-même!

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Polux 18/12/2012 15:43


Il serait intéressant de publier un jour liste de tous les artistes et autres, expatriés pour raisons fiscales, car dans les médias, à chaque fois que l 'on en parle nous n'en avons q'une partie.
Peut être ne veut on pas parler de certains.


En tant que citoyen '' français ''j'estime avoir le droit de savoir.

Yves IMBERT 18/12/2012 09:10


Le socialisme issu du marxisme c'est la générosité avec l'argent gagné par les autres, le mépris pour le travail et le mérite, la suspicion sur la richesse forcément acquise sur le dos des
"travailleurs" comme si une famille  pouvait devenir aisée sans qu'un de leur membre se soit épuisé au travail, l'égalité dans la médiocrité et l'assistanat pour constituer une réserve de
voix captives d'ou l'immigrationnisme sans logique ni limite, bref  force est de constater que le pouvoir en place relève de l'article 35 de la déclaration des droits de l'homme de 1793 et
qu'un traitement à la Robespierre va devenir inéluctable

henri 17/12/2012 23:40


Excusez les fautes :je n'ai pas relu !  

henri 17/12/2012 23:34


Très bon le pigron !


Marre d"être plumé .


On autre bon coup fe gueule de "nôtre" Gégé .

Dorothee13 17/12/2012 18:45


A mettre en ligne, une vidéo, un pigeon chante l'exil de DEPARDIEU - trop bon


http://www.youtube.com/watch?v=0bkmUV8Jrow&feature=player_embedded

L'EN SAIGNANT 17/12/2012 17:22


Oui mais ces MINABLES coûtent plus cher que les génies qu'ils osent villipender. De tous temps, les socialos c'est du: "Capitaliste, pousse toi de là que je m'y mette" Des profiteurs trompeurs
sans scrupules ...: "que j'en profite à ta place ..." !

bonnetain 17/12/2012 17:20


Excellent coup de gueule, Gérard! Merci.

mika 17/12/2012 15:58


DEPARDIEU aurait pu
rappeler qu’un ministre n’est rien de plus ou de moins que celui qui accomplit une tâche au service du peuple, un commis de l’Etat, un serviteur..Il se trouvent qu’en France ce sont de
véritables petits souverains se rapportant aux roi.


 

Dorothee13 17/12/2012 15:53


A mettre dans le même panier de crabes :


Michel Sapin qui en oublie l’appartement somptueux du quartier
latin que JP Chevènement occupait pour trois sous depuis 1983


Emmanuelle Béart a été décoré par Filippetti !


Mitterrand n’avait-il pas tiré un trait, en 1992, sur la dette de 80 000 francs de
Désir au Trésor public ?


Ma préférée est de loin Delphine Batho, qui explique sur France Inter « Quand on a les moyens de bien vivre, je pense qu’on doit contribuer au redressement des finances publiques », mais
refusait de quitter le logement PLI qu’elle occupait, la profiteuse, depuis 2001 (1) roooooh…*


Et les ressortissants du Qatar qui investissent en France, c’est normal qu’ils soient
exonérés d’impôts ?


Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info


Entièrement d'accord avec vous sur l'article et ils osent donner des leçons, l'hôpital qui se moque de la charité