Lettre ouverte à Jean Patrick Grumberg sur ses propos contre Marine le Pen en Autriche.

Publié le 29 Janvier 2012

Gérard-54ansJe suis particulièrement étonné, de la part d'un site et d'un auteur qui semblait ne pas être dans la mouvance de la bien pensance, de constater que nul n'est parfait !

Le site "Dreuz" et son auteur Jean -Patrick Grumberg s'est pris dans la folie des élections présidentielles en participant à l'hallali et au discours anti Front National en relayant la presse bien-pensante et les médias du politiquement correct et autres associations droits-de-l'hommistes comme SOS Racisme. Voici donc le fond d'un article que je trouve choquant à plus d'un titre et que vous pouvez lire sur ce lien:

"Le même jour, (le 27 janvier ndlr GB) rapporte l'Express, le site 7sur7 belge, et plusieurs autres médias, Marine Le Pen dansait la valse, à Vienne, avec la crème européenne des néonazis, des nostalgiques du IIIe Reich, et des négationnistes". 

L'info est tellement énorme qu'elle interloquerait n'importe quel journaliste neutre  et professionnel ayant un peu de réflexion. N'importe quel citoyen ayant un peu de bon sens. Car la question est,

Comment un parti politique pourrait se mettre dans une situation aussi grave après avoir fait un travail aussi important de remise à niveau et de rectification de son image.

Comment une femme comme Marine Le Pen pourrait "danser la valse avec les néonazis" comme ils disent, en sachant qu'elle va détruire à 80 jours d'une élection importante, tout le travail effectué pendant plusieurs mois si ce n'est plusieurs années!

Comment peut-on balayer d'un revers de main méprisant les lignes fortes que cette femme politique a écrites sur la shoah  en la condamnant clairement et sans appel.

Serait-elle devenue folle? Serait-elle idiote ou tordue au point de commettre une telle stupidité? Bref, comment Jean Patrick Grumberg  peut-il ne pas se poser la question de savoir à qui profite l'information ou à mon avis l'intoxication. C'est ma première réflexion!

La deuxième est, comment peut-il aller jusqu'à l'outrance! Agiter le chiffon noir si facile du nazisme! Faire remonter des images insoutenables pour mieux salir une dirigeante politique dont le parti politique n'existait pas au temps des faits contrairement à d'autres qui prétendent avoir les mains blanches?

Je vous rappelle Monsieur Grumberg que cela fait des années que le nazisme, le fascisme sert d'épouvantail au personnel politique d'aujourd'hui. Des années que cet épouvantail est brandi dès lors que l'on parle de l'immigration, de l'islamisation, de l'insécurité, de la justice et j'en passe! Des accusations qui bloquent de ce fait, toutes tentatives de modifier les paramètres pour soulager la France de ces différents maux. Monsieur Grumberg, vous portez des accusations graves sans vous demander, vous qui ne vivez pas en France, à quel point il y a une outrance et à quel point vous faites le jeu d'une classe politique totalement ou presque, déconsidérée en ce moment !

La question qui me vient à l'esprit est, à qui profite cette accusation dont vous vous faites le porte-parole ? Doit-on s'interdire du fait de l'anschluss, d'aller en Autriche quand on est au Front National et qui plus est, dirigeants au FN?

Nous sommes à très peu de jours des échéances électorales et nous pouvons, en tant que français, citoyens de France, électeurs, s'attendre à des coups de pieds en vache de la part des différents partis politiques! Mais là, il me semble que la volonté est de nuire véritablement et de la plus vilaine manière à un parti politique qui est républicain quoiqu'on en dise puisqu'il n'a toujours pas été interdit, qui respecte les lois de la république, qui accepte les résultats des élections autant que je puisse en juger et aussi de nuire à une femme politique sous prétexte qu'elle serait la fille de son père!  Ce n'est pas digne!

Je serai le premier à condamner un parti politique favorable au nazisme, cette folie monstrueuse! Mais véritablement, cette accusation indirecte, sous-jacente et vicieuse au fond, me parait totalement indigne et ne sert pas la démocratie!  Elle insulte ceux qui sont adhérents et je n'en fais pas partie et aussi ceux qui sans l'être, soutiennent cette femme politique qui représente pour eux, un espoir et je pense à Gilbert Collard qu'on ne peut soupçonner d'inclinaison à être un néonazi et qui de ce fait se retrouverait à porter la robe de bal de Marine Le Pen sous les saluts hurleurs des néonazis autrichiens. C'est tout simplement grotesque et indigne! Pire c'est dégueulasse! 

Je le dis clairement, je ne crois pas au retour du nazisme, à cette folie antisémite en uniforme qui fit tant de mal en Europe et qui perdurerait en Autriche selon la bien pensance et les "élites" de la gauche. Je redoute le nouveau nazisme, celui des islamistes, qui fut proche d'Hitler et qui s'y réfère toujours, car les ennemis d'Israël sont à présent les nôtres et sont eux en pleine expansion! Aujourd'hui, c'est le nazislamisme le danger, pas les fantômes d'une époque révolue!

Pour moi, cette idée "des nazis", de la "bête immonde" encore vivante et active ne sert uniquement que les politiciens de la droite molle comme celle de la gauche pour interdire la réflexion, la libre expression et la libre pensée! Il est à noter que les acteurs principaux de cette volonté d'interdire viennent souvent de la mouvance de l'extrême gauche et des adeptes de l'idéologie communiste qui fit plus de 100 millions de morts dans le monde et qui s'autorise à se déclarer fièrement communiste mais reproche "l'extrémisme de droite" dès lors que l'on parle de l'immigration! C'est indécent et injuste. En portant ces affirmations, monsieur Jean Patrick Grumberg participe à cette volonté de nuisance in fine. Qu'il ne souhaite pas la montée du Front National c'est son droit mais c'est la méthode qui n'est pas la bonne!

Je ne suis pas en phase avec des intellectuels comme ceux qui appellent à voter blanc ou s'abstenir plutôt que de voter pour les participants à l'élection présidentielle ! Cette vue n'est pas politiquement responsable et prouve l'ignorance de ces intellectuels des règles électorales! Ne pas voter n'empêchera pas l'élection à la majorité simple. Il serait préférable soit de se présenter soi-même si on en a les moyens, soit de voter pour celle ou celui qui vous paraît le mieux à même de remplir une mission proche de vos idées. Je le dis alors même que je suis un orphelin du programme de 2007 de Nicolas Sarkozy! C'est toujours mieux que d'avoir un président élu pour 5 ans avec une minorité d'électeurs votants! L'idéal serait d'avoir une véritable démocratie ou le peuple serait entendu et non consulté pour la forme sans tenir compte finalement de son avis comme en 2005 et le référendum.

Pour conclure, j'attends pour me faire une idée d'entendre les réactions du Front National et des différents acteurs politiques. Je ne doute pas un instant qu'il y aura des réponses à ces allégations en expliquant les raisons de ce voyage en Autriche et les rencontres avec des politiques autrichiens.

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Valhante 30/01/2012 22:31


Excusez-moi Marie-Claire, le keffieh me donne des boutons mais je ne suis pas sûre à 100% que le foulard que Najat porte soit un keffieh palestinien et non un foulard à la mode. Je laisse juge
les uns et les autres : http://www.bfmtv.com/#!francois-hollande-se-montre-plus-prudent-actu22562.html
. De toute façon, ils sont tous pro-palestiniens, couverture de leur antisémitisme : c'est la loi, la lâcheté et les incohérences du politiquement correct.


Comme le dit une de mes relations très pessimiste :


L'islam en France, avec Hollande, c'est aujourd'hui (vote des étrangers), avec Sarko, c'est demain (pétrole), avec Marine, c'est pour après-demain car pratiquement, je ne vois pas comment elle
réussira à faire régner l'ordre puisque le pouvoir est dans la rue et les gréves peuvent paralyser le pays.


Sans oublier que les points stratégiques peuvent être maîtrisés en quelques minutes par les ennemis de la République.


Cela mérite réflexion et un minimum de préparation. 


 

Marie-Claire Muller 30/01/2012 18:06


Le but du voyage de marine en autriche était avant tout de rencontrer les résistants de plusieurs Pays européens et je pense que pour le reste Il doit y avoir une explication comme c'est si bien
dit par Gérard! Marine est assez intelligente pour ne pas jouer à"ce jeu là" et compromettre ce qu'elle a construit avec tant de courage et de détermination; par contre en regardant du côté du
capitaine de pédalos qui est d'un seul coup devenu amiral,il ya matiére à réflexion en ce qui concerne son entourage pro islam:


sur ISRAËL FLASH


France – Parti socialiste, le Bal des vampires et le keffieh palestinien


janvier 29th, 2012 admin




Les élections présidentielles prennent, chaque jour un plus, un côte défilé de spectres et réunion de groupies de sauveur suprême. 


 


Je l’ai déjà écrit : Le meeting de masses militantes, (15000 venus de toute la France soutenier François Hollande) m’a laissé une impression de déjà vu. Mais ne vous méprenez pas, lorsque
je dis « déjà vu », je ne pense pas ici à un simple « remake » ou à une paraphrase des discours publics de la victime de l’attentat de l’avenue de l’observatoire*1. Je pense
à ceux de nos discoureurs d’avant-guerre, à ceux qui pourfendaient la « ploutocratie et la juiverie qui la manipulait».


François Hollande l’a bien senti, qui nous a expliqué ce matin : « Qu’il n’était pas contre la finance, parce que la finance on en a besoin, mais contre la mauvaise finance ».


Bien loin de corriger le côté dénonciation d’un ennemi invisible de son discours, – propos imprudent qui pouvait laisser à penser qu’il parlait en réalité de cet ennemi sans visage, le
« capital apatride juif » ; qu’il promettait d’en découdre avec cet adversaire oeuvrant dans l’ombre ; qu’il allait térasser cet ennemi du genre humain qui tire les ficelles
de tout et ne prend son visage réel d’humain malfaisant que derrière les pages du « protocole des sage de Sion »-, la mise au point a accentué ce qui n’était pas une ambiguité mais le
fond d’une politique du PS/Hollande ; politique qui s’incarne, avec une aveuglante netteté, dans le choix de Védrine, comme futur ministre des affaires étrangères.


 


La préparation des élections est aussi prétexte à une campagne


de dénonciation et d’intimidation


 


C’est ainsi qu’on assiste à une opération de dénonciation de « l’imposture de ces mauvais Juifs qui voudraient voter pour l’infréquentable Marine Lepen », contre laquelle tous les
coups seraient permis, mêmes les violences physiques, pour lui interdire de présenter ce qu’elle propose aux citoyens.


Les effets de muscles, les cris de l’UEJF à Dauphine seraient de la légitime défense


 


Elle serait l’ennemi de la liberté et du Juif. Elle serait celle contre laquelle on serait en droit de lui retirer les libertés politiques de base, tel que le simple droit de tenir des réunions
électorales ou pré-électorales.


 


Comment un Juif peut-il voter Marine Lepen ? demande un censeur


 


Je laisserai les Juifs, dont ce serait l’intention, répondre eux-mêmes à cette question


 


Je dirai que, pour ce qui me concerne : j’en suis revenu à me poser la question, que se posaient déjà nos anciens vivant avant-guerre, quand un événement d’une certaine importance se
produisait : Est-ce que c’est bon pour nous autres Juifs ? Z’iz guit far yd’n ?


Hollande, Joly, Poutou, Mélenchon, Bayrou, Lepen, Dupont-Aignan,


est-ce que c’est bon pour nous, les Juif ?


 


Prenons dans l’ordre. Pour ce qui concerne François Hollande, ce matin, l’ex capitaine de pédalo, aspirant à devenir grand amiral, nous a donné une première réponse à cette question
traditionnelle.


 


Parlant devant la caméra de BFM-TV, l’ex chef du PS -comme il s’est lui-même qualifié- a voulu rectifier l’impression laissée par son grand meeting : Non messieurs et mesdames, il n’est
pas contre la finance. Dailleurs la finance, mesdames et messieurs, on en a besoin…


Cela c’est ce qu’il nous a dit. Et il y a ce qu’il ne nous a pas dit ce matin, mais qu’il nous a laissé voir ou à deviner.


Il y avait à lire entre les mots et entre les images, ce matin. Et qu’ai-je lu entre les mots, en regardant cette mise au point ?


Que nous a dit ou montré cet homme, sur de lui, l’autre soir à la TV,


jusqu’à ce qu’Alain Juppé ne l’ai déstabilisé ?


 


Ce que j’ai lu, entre les lignes et les images, vous avez tous pu le voir : François Hollande s’est choisi pour porte-parole Najat, une charmante jeune femme « issue de la
diversité ».


Ce matin, que nous a dit le charmant porte-parole ?


Avec des mots, rien, mais avec son image séduisante, beaucoup de choses.


Son message a pris l’aspect d’un manifeste signe vestimentaire. La belle Najat a choisi d’être aux côtés de son candidat, devant les caméras, avec, négligemment noué autour de son cou gracile,
un keffieh palestinien.


D’aucun n’y verront peut-être qu’un vêtement comme un autre, rien de plus. Ils nous diront : Najat n’a pas eu le temps de choisir sa tenue, pour venir devant les caméras. Le keffieh
palestinien s’est trouvé là, par hasard, et sa main l’a machinalement saisi… voila, rien de plus.


Vous croyez ça, vous ?


 


Pour ma part, je ne ferai pas cette lecture, sachant qu’il s’agissait, pour l’ex capitaine de pédalo, de préciser les points essentiels de son discours, ceux ayant provoqué des interrogations.


 


François Hollande a voulu rassurer les marchés : Non, il n’est pas leur ennemi. Oui, pour lui, la finance, c’est le sang de l’économie mondialisée. Oui, elle s’impose, comme une
incontournable réalité.


Hollande a tenu à lever les craintes des « marchés » concernant sa volonté de combattre « ce qui ne se présente pas devant les électeurs », « ce qui détient le pouvoir
sans avoir à être élu ».


Par contre, la mise au point a signifié aussi qui sont ses amis ou ses alliés


 


Le cou délicat de la belle Najat à servi de mur, pour placarder un dazibao affirmant un choix stratégique de François Hollande.


 


Le keffieh, porté ici, vient pourtant de prendre tout son sens violent, génocidaire, un sens que François Hollande et

riziere 30/01/2012 16:10


Pour qui Epicure fait passer les autrichiens? Des mons que rien ? Des buveurs de bière etc etc ?Je pense qu'il faut respecter les autres nations et ne pas faire d('amalgame. Les néo nazis
existent peut être mais que représent-ils ? C'est infime. Je crains plus les islamistes qui eux sont mille fois plus nombreux et tout aussi dangereux. Et si les partis de droite extrême existent
c'est parce que nos dirigeants n'ont pas su respecter leur propre nation.


 

Bastide V 30/01/2012 12:21


Merci M Brazon  Votre letre à ce J-F Grumberg pour ses propos indigne d'avoir véritablement et de la plus vilaine manière vouloir détruire un parti politique qui est républicain.


Victor

isabelle 30/01/2012 04:31


Mais M. Grumberg se fait méchamment remonter les bretelles par bon nombre de ses commentateurs...


Ca a d'ailleurs été une découverte pour moi qui lis régulièrement DREUZ : je ne pensais pas qu'il y avait parmi ses lecteurs tant de gens prêts à voter pour Marine Le Pen.

Epicure 30/01/2012 02:17


Je suis ici, en Autriche, et je la connais bien.....cette nation d'opportunistes joyeux et sympathiques...


En effet, il y a de quoi être stupéfait de voirv Marine se faire piéger ainsi par des amis peu recommandables comme ceux du Bal des Confrèries Combattantes d'étudiants stupides et d'un
traditionalisme violent plus qu'inquiétant, FONDAMENTALEMENT, oserais-je dire. En effet, que fait Marine dans cette Galère, impasse de la pensée, de la politique et de la Morale? je n''en sais
rien...mais je lui conseillerais bien d'apprendre l'évolution de l'Histoire et de s'en méfier. Certes, on me dira que les associations d'étudiants juifs austro-allemands avaient aussi,aors qu'ils
étaient  exclus de ces mêmes Burschenschaften antisémites, leurs propres Burschenschaften, mais leurs "combats au sabre" n'avaient surtout qu'un désir d'êtrre sans doute aucun, aussi
courageux voire davantage, devant l'adversité guerrière de l'époque (70- 14 et même 39 où ceux qui "demi ou quarterons" épargnés par le caprice nazi incohérent des lois dites "raciales" (?),
finirent mal comme les soldats les plus décorés de l'Armée nazie.....Il trahirent leur judéité par nationalisme abject avec la complicité perverse de ces mêmes groupes nazis et de leur Bienaimé
Führer.


Non Marine la républicaine la laïque et la moraliste chrétienne n'a vraiment rien à faire chez ces braillards abièrés comme on est ici aviné...et finalement païens et amoraux et sans culpabilité
structurante aucune. Non je ne vois pas...Cela me peine et m'interroge aussi...

23bixente23 30/01/2012 01:03


ne dites pas ça, cest sans doute un faux pas de M. Grumberg. je lis ses articles chaque jour, avec ceux de puteaux-libre, riposte laïque, résistance républicaine, bloc identitaire, bivouac-id,
l'observatoire de l'islamisation, et j'en passe.


dreuz.info est un bon site, même si on peut ne pas être toujours d'accord avec certaines prises de position, comme bien souvent ailleurs aussi.


je condamne donc cet article honteux (et négligé ?) de M. Grunberg, mais je soutiens le personnage et le site (dreuz.info).

Sébastien Dekerle 29/01/2012 22:55


Ce Grumberg est tout simplement indigne. Ecoeurant!