Lettre ouverte à mes compatriotes. Voyez le monde arabo-musulman. Par Bernard Atlan

Publié le 20 Juin 2012

Proposé par Nancy Verdier (Ancienne candidate aux législatives 2012.) 

Le Parti des Libertés n’aura pas d’élu dans la prochaine assemblée mais il ne renoncera pas à dénoncer les dangers qui attendent nos enfants. 

 Le monde musulman est en ébullition. Et sa folie se rapproche de nous! Que pouvon-nous voir ? De perpétuels conflits et guerres et cela,  tant que la charia n’y est pas installée ou qu’un pouvoir fort ne soit établi.

La démocratie ne peut être qu’éphémère. Le pouvoir revient toujours à ceux qui parlent au nom d’Allah. Beaucoup de jeunes Tunisiens se sont battus énergiquement mais c’est un parti islamique, Enada, qui est au pouvoir et les libertés gravement menacées. En Egypte, c’est la même chose. En Jordanie les islamistes ne sont pas au pouvoir, un roi s’applique à les maîtriser. C’est ce que je tente de faire comprendre. Dès que des libertés électorales sont accordées, le pouvoir est confisqué par l’Islam. Un exemple particulièrement intéressant est celui de la Turquie. Atatürk avait fait reculer l’islam dans son pays. L’armée avait été chargée de veiller à cela. Dès que des élections libres ont été organisées, un parti islamiste s’est emparé du pouvoir. C’était le seul pays musulman qui entretenait des relations avec Israël depuis de nombreuses années. Cela n’est plus qu’un souvenir.

Voilà mes chers compatriotes. Cette religion se développe très rapidement chez nous.

Nous avons maintenant des élus musulmans dans nos assemblées.

 

Je souhaite vraiment que vous preniez conscience de ce que vous allez léguer à nos enfants.

 

A la vitesse à laquelle cette religion se développe, il ne sera bientôt plus question de retour en arrière, nos enfants vivront sous le régime de la charia. Les filles voilées, les hommes contraints aux prières en direction de la Mecque. En Arabie Saoudite, les commerçants sont contraints, par la police religieuse, de fermer leurs échoppes aux moments des prières.

 

Dernière nouvelle concernant l’Egypte. Tout nous indiquait que les frères musulmans l’emporteraient. Heureusement, l’armée a stoppé ce processus catastrophique qui fait que si les islamistes s’emparent du pouvoir, le retour en arrière est impossible. Mais, nous avons chez nous, des journalistes, en l’occurrence ceux du Nouvel Observateur, qui déplorent cela. N’ont-ils rien compris ? l’Iran, la Tunisie, ne sont-ils pas les exemples parfaits de la prise du pouvoir par des religieux qui ne le relâchent jamais. Ces religieux parlent aux nom d’Allah, ceux qui s’y opposent sont des mécréants. qu'ils refusent sa volonté et ils périssent dans d’horribles souffrances.

 

Bernard ATLAN   

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article