Lettre ouverte au Président Hollande contre les ponctions sur les retraites.

Publié le 1 Mars 2013

Voici une lettre ouverte qui circule sur le net et qui comporte en son sein un certain nombre d'idées que nous partageons absolument.

Il se trouve qu'elle m'est parvenue sous un nom, une adresse, un N°de téléphone qui s'avère totalement usurpés. L'auteur cité de cette lettre reçoit plusieurs centaines de lettres et d'appels et se retrouve totalement inondés.

Fort heureusement, la plupart sont des appels d'encouragements. Tant mieux mais j'en profite pour dire qu'avant de faire suivre un texte aussi judicieux soit-il, faisons attention de ne pas tomber dans le harcèlement. 

Alors j'édite la lettre pour ce qu'elle dit, mais pas le nom et les coordonnés de la personne cité comme auteur.

Gérard Brazon

*****

Monsieur le Président ,

 

J'espère que votre secrétariat va être submergé par le courrier des retraités ! Ceux qui sont en retraite de nos jours n'ont pas travaillé 35h00 par semaine, n'ont pas eu 5 semaines de congés payés, 20 jours de RTT, n'ont pas commencé à travailler entre 22 et 25 ans, et pour beaucoup, les retraités du privé, ont travaillé après 60 ans, en ayant commencé à 16 ans voir moins ! Et, aujourd’hui ils devraient être pénalisés, quelle honte. Ils ont  largement cotisé.

Les retraités aident leurs enfants, petits enfants, le chômage touche tout le monde, les études sont de plus en plus chères, et les grands-parents sont continuellement sollicités.

Alors STOP. Il y a des économies à faire dans ce pays, mais les énarques, sont tellement loin des réalités quotidiennes... Des amies à moi, ouvrières en couture, touchent aujourd'hui 900 € / mois et les cas comme celui-là ne manquent pas.. Ces femmes dont il est question, vont devoir sauver la sécurité sociale, dont profitent certains qui n'ont jamais cotisé ? Des vieux retraités habitant de vieux logements mal isolés vont devoir payer plus cher leur électricité pendant que des étrangers en situation irrégulière vont être logés et chauffés aux frais du contribuable.

Honte à vous, gens de gauche, près du peuple soit disant. Je n'ai pas fait de grandes études, mais je peux vous donner quelques solutions pour faire des économies :

Supprimer le SENAT qui ne sert à rien, et que vous avez tant décrié quand vous n'en aviez pas le contrôle ! 80% de ces gens ont largement dépassé l'âge de la retraite, et continuent de percevoir des revenus indécents pour dormir dans des sièges confortables !

Diviser par 2 le nombre des députés, cela suffirait.

Supprimer les budgets alloués par l'Etat à la presse quotidienne.

aux journaux télévisés, aux radios, qu'ils se financent avec la publicité

Supprimer la gratuité totale de l'ENA, pour ceux qui accèdent à des postes de cadres dirigeants dans le privé, ils devraient rembourser...

Supprimer les avantages donnés aux fonctionnaires en poste outre-mer, et aux investisseurs tous les départements français devraient être égaux.

Aligner le système de retraite des fonctionnaires sur le système des privés, vous qui parlez toujours de supprimer les privilèges.

Rétablir les 39 heures/semaine dans la fonction publique.

Supprimer  les subventions aux multiples associations, dont beaucoup sont, comme SOS racisme, des officines de la gauche..

On peut aussi supprimer les abattements d'impôts octroyés aux journalistes !

 

C'est un avantage injuste, mais c’est vrai qu'ils ont largement contribués à l'arrivée au pouvoir de la gauche, et qu'il faut donc les récompenser...mais : motus !..

Cet argent gaspillé sont NOS impôts, alors STOP !

Un peu plus de contrôles pour éviter les arrêts maladie de complaisance, et réduire un peu le trou de la CPAM.

 STOP aux primes allouées aux médecins qui ne prescrivent pas trop de médicaments ! ils font tout simplement leur travail consciencieusement, en évitant d'engraisser les grands laboratoires pharmaceutiques, si  bien défendus par Mme Bachelot,

HONTE à elle, prête à tout pour exister.

Passer des accords avec les dirigeants des pays du MAGREB, pour que  les Voyous étrangers, soient emprisonnés dans leur pays pour la durée de leur peine, et ne soient pas à la charge de notre Pays.

Les prisons chez eux sont de vraies prisons et non des centres de loisirs qui nous coûtent très cher.

STOP à l'AME véritable pompe aspirante !!

STOP aux voyages à l'étranger avec autant de ministres, ces déplacements sont simplement des "remerciements" des vacances offertes gracieusement... les Retraités ont le temps d'aller en vacances, en week-end, au cinéma, au restaurant, au club de sport (pour certains) et alors ? ce n'est pas gratuit pour eux, et ils contribuent à l'économie du Pays, et c'est encore sur cette population que l'on veut frapper ! Les retraités propriétaires sont montrés du doigt, mais ils se sont privés toute leur vie pour ne plus avoir de loyer à payer pendant leur retraite, ils payent déjà sur leur logement, qu'ils ont remboursé en 15 ou 20 ans, des impôts fonciers de plus en plus lourds... il faut donc pénaliser les gens économes et travailleurs, pour aider ceux qui ont profité des largesses de la société toute leur vie ? Et maintenant il est question de les imposer sur  un "loyer fictif".  Mais n'est-ce pas déjà cela l'impôt foncier ?

Vous n'ignorez pas les tarifs d’hébergement des maisons de retraite 2200 euros et plus par mois,

Qui peut financer cela ?

Celles et ceux qui n'en n’ont pas les moyens se  retrouvent dans des mouroirs, alors que les prisons sont de plus en plus luxueuses et gratuites !

La fameuse «relance» dont vous aviez le secret se traduit aujourd'hui par une croissance zéro en 2012 et aussi en 2013.

Diminuer le cout du travail ne couterait rien si l'on revenait à 3 semaines de congés, mais ce sont les syndicats qui vous ont fait roi et aujourd'hui ils vous tiennent, alors vous amusez la galerie avec le mariage des homos et le vote des étrangers....

Le remue-ménage autour d'une bande de petits voyous islamistes est bien venu pour faire oublier que dans les sondages votre côte est en chute libre.

Les français ne sont peut être pas aussi cons que vous le pensiez ! Ne méprisez pas ce message et agréez, Monsieur le Président, mes salutations.

Auteur anonyme

 

Cette lettre exprime ce qu’un très grand nombre de personnes découvrent, pensent, et veulent dire haut et fort ! Hélas … je suis sûr que son destinataire, principal intéressé, s’en moquera, enfermé dans sa « normalitude », entouré de son gouvernement de pieds nickelés et imbu de sa haute fonction de Président élu ! 

 Nous avons un droit de citoyens, celui de dénoncer un État catastrophe.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

henri 11/03/2013 13:18


moi à 111 % !!!

Loly 01/03/2013 18:24


J'adhère à 110%!!!!!