Lettre ouverte au sujet du processus d'Istambul exigeant le délit de blasphème.

Publié le 16 Mai 2012

Lettre ouverte au sujet du processus d'Istambul exigeant le délit de blasphème.

Par Franck BERNARD Président du CARL

(Collectif Apolitique Républicain et Laïque)

CARL95@gmx.fr 

 

Défendre la Liberté d'Expresssion

Madame, Monsieur,

Le 20 mai, comme chaque année depuis 2010, le monde anglo saxon célèbrera sur Internet le « Draw Muhammad Day » afin de commémorer la lutte continue et nécessaire pour pouvoir dessiner sans crainte le prophète de l’islam contre la censure politico religieuse qui s’y oppose un peu partout dans le monde.

Cette censure se manifeste de multiples façons que ce soit au niveau personnel, social, national et maintenant même international … Bien entendu, le monde francophone n’est pas préservé de ces pressions liberticides :

· En France, on se rappelle du procès dit des caricatures contre Charlie Hebdo en 2007 ou des menaces de mort sur les personnes de Robert Redeker en 2008 ou de Christine Tasin en 2010 pour leur propos sur l’islam,

· En Suisse, on citera les pressions ayant conduit à l’annulation de la représentation d’une pièce de Voltaire jugée blasphématoire par des fanatiques mahométans.

· En Belgique, récemment, une conférence à l’Université Libre de Bruxelles du être annulée en raison d’obstructions de la part d’extrémistes musulmans qui n’acceptaient pas qu’une des invités (Caroline Fourest) puisse tenir en d’autres lieux des propos qu’ils n’approuvaient pas sur leur religion.

· Enfin, dans les pays francophones dits musulmans, la situation est encore pire : cinéma incendié, menaces physiques, assassinats, conversions forcées, kidnappings, procès pour blasphème, fidèles d’une religion minoritaire emprisonnés dès la moindre expression de leur foi ou obliger de pratiquer les rites de la religion majoritaire en période de ramadan, ...

A l’occasion de cette date de commémoration du 20 mai, j’ai pris cette initiative de vous rappeler le combat légitime qu’il faut mener pour la liberté d’expression car de nouvelles menaces, cette fois, mondiales se profilent.

En effet, l’OCI1 a engagé une initiative diplomatique appelée « processus d’Istanbul » visant à lutter contre « l’intolérance religieuse, les stéréotypes négatifs et la stigmatisation ». Suite à la série de réunions internationales organisée par le Département d’Etat américain durant 3 jours à huis clos dans la capitale étasunienne en octobre 2011, il a été décidé que les prochaines rencontres se dérouleront à Strasbourg en juillet prochain.

La finalité de cette nouvelle série de réunions sera d’avancer, cette fois avec la collaboration de la Commission Européenne, sur l’agenda politico religieux de l’OCI qui vise la criminalisation internationale de toute critique de l’islam au nom de la liberté religieuse et de la lutte contre l’islamophobie.

1 Organisation basée à Djeddah en Arabie Saoudite, membre de l’ONU, qui représente 57 pays associés dans le but de défendre l’islam et les valeurs islamiques au niveau mondial.

Les menaces de l’OCI contre la liberté d’expression de tous les humains sont donc d’une ampleur jamais atteinte jusqu’alors. Cependant, il faut bien prendre conscience qu’elles ne peuvent progresser que si les citoyensattachés aux libertés fondamentales (quelle que soit leurs origines et leurs orientations politiques et/ou spirituelles) laissent faire. La mobilisation de tous est donc nécessaire pour faire échouer l’offensive diplomatique mondiale que l’OCI mène patiemment depuis plus de 10 ans. Dans cette optique, plusieurs types d’actions sont envisageables : Sensibiliser à la liberté d’expression :

· Il s’agit par exemple de réserver une de vos pensées le 20 mai à ceux qui ne peuvent exprimer librement leurs opinions par peur d’être condamner pour blasphème qu’il s’agisse de simples citoyens, d’écrivains, de dessinateurs, de croyants d’une confession minoritaire ou d’athée dans un environnement théocratique, etc ….

· Vous pouvez également consulter et diffuser les oeuvres de ces auteurs pour lesquels la suppression de la liberté d’expression auraient des effets funestes : Jean Plantu (France), Ali Ferzat (Syrie), Mana Neyestani (Iran), Hic (Algérie), Lotfi Ben Sassi (Tunisie), Charb (France), Bakchich Khalid Gueddar (Maroc), Konk (France), Dilem (Algérie), Marjane Sartrapi (Iran), Yaakov Kirschen (Israël) et tant d’autres …

· Vous pouvez bien sûr aussi diffuser largement ce message à vos contacts afin de les

informer eux aussi de la situation préoccupante de la liberté d’expression dans le monde. Contribuer à la diffusion de la liberté d’expression :

· Même sans don graphique particulier, vous pouvez également dessiner le 20 mai votre Mahomet et le mettre en ligne sur la page Facebook appelée « Quelques Traits » créée initialement pour traduire en français des dessins du monde entier qui critiquent le Coran ou la vie du prophète et contreviennent donc à l’interdiction totalitaire de l’OCI.

· Vous pouvez contribuer à enrichir la page Facebook « Quelques Traits » en proposant des dessins étrangers à adapter ou en soumettant des traductions françaises de dessins étrangers déjà mis en ligne.

· Vous pouvez aussi diffuser à vos contacts les dessins traduits (donc inédits en français)

que vous trouverez sur cette page Facebook. Agir contre le processus d’Istanbul qui vise à interdire mondialement toute critique de l’islam :

· Vous pouvez dans un premier temps vous renseigner sur ce processus d’Istanbul dont les grands média libres ne semblent pas vouloir parler jusqu’à présent.

· Vous pouvez ensuite diffuser le plus largement possible les informations relatives à ce processus diplomatique pour sensibiliser le plus grand nombre possible de personnes (notamment vos représentants politiques) à ce nouveau type de menace sur la liberté d’expression.

· Vous pouvez enfin vous rapprocher d’Alain Wagner (vvd-gandalf@hotmail.fr) et de Christine Tasin (christinetasin@yahoo.fr) pour supporter la marche prévue à Strasbourg destinée à manifester pour la liberté d’expression et contre le « processus d’Istanbul » et son étape européenne.

En espérant vous avoir éclairé sur certaines nouvelles menaces qui pèsent sur notre liberté  d’expression, je vous remercie de l’attention que vous aurez pu accorder à ce courrier et aux actions qu’il propose.

Franck BERNARD

Président du CARL

(Collectif Apolitique Républicain et Laïque)

CARL95@gmx.fr

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Histoire d'Islam

Commenter cet article

Gérard de Blotzheim 17/05/2012 08:33


Bonjour Franck,


Bien, bien, à quelle date l'on se proménera à Strasbourg? Faut-il encore attendre pour le savoir?


Gérard de Blotzheim