Lettre ouverte aux dirigeants socialistes par Annie Kezsey

Publié le 21 Mai 2013

Objet : Ponction nouvelle sur les retraites de 0.30% pour financer l’autonomie des personnes âgées. 

                        Monsieur le Président de la République, François Hollande,

                        Monsieur le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault,

                       Monsieur le ministre de l’Economie et des Finances, Pierre Moscovici. 

Accomplir un devoir national de solidarité est compréhensible et acceptable.

Vous ne sauriez cependant vous en dispenser vous-mêmes en ne respectant pas les citoyens de la Nation. Aux postes- clés de l’Etat, appliquez d’abord les mesures de justice attendues avant de choisir des décisions simplistes, paresseuses et cyniques.

Ce nouvel impôt, me concernant aussi, deviendrait inutile après les innombrables mesures d’économies en attente, dont quelques rappels suivent. Diviser par deux le nombre des ministres du gouvernement. Diminuer très significativement le nombre de sénateurs et de députés. Supprimer un niveau de responsabilités et de dépenses dans l’organisation territoriale (Etat, régions, départements, communes). Supprimer le cumul des mandats.

Les caisses de retraite, dont récemment le groupe Novalis, sont irresponsables financièrement quand elles envoient leurs nouveaux statuts, à leurs très nombreux adhérents, en recommandés et sur papier glacé. Des millions d’euros sont sacrifiés. (source Agarovox)

Les magazines luxueux de nombreuses mairies, départements et régions ont un coût public national sidérant, alors que ces publications « à la gloire de » n’ont d’autre but que de justifier qu’on doit réélire les équipes sortantes. D’autres millions d’euros sont sacrifiés. 

Plus rapide et parfaitement adapté à l’abandon de nouveaux impôts, Monsieur le Président de la République, serait de réaliser votre promesse de campagne faite au Bourget et d’attaquer votre premier ennemi : la finance. Qu’avez-vous fait dans ce but depuis un an ?

Vos électeurs avaient cru promouvoir un « socialiste » au sommet de l’Etat. Sous le poids de la crise, ils ont compris son évolution en « social-démocrate » mais se désoleraient de découvrir un « néolibéral ».

Gardons l’espoir du réveil de vos énergies éclairées au sein du gouvernement. Merci.

Annie Keszey.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

LA GAULOISE 22/05/2013 08:42


CETTE NOUVELLE TAXE (UNE DE PLUS ! )  SERA COMME LA FAMEUSE VIGNETTE AUTOMOBILE  : NOS ANCIENS N EN VERRONT JAMAIS LA COULEUR !!! MAIS POURQUOI S ARRETER DE TRUANDER LES
FRACAIS ( D ORIGINE ) PUISQUE CA MARCHE SI BIEN ?

henri 21/05/2013 17:52


hé oui ! 


en comparaison :


 


#1




Internaute6026659







Comment économiser 34 millions d'€ (par moins de sénateurs et députés)


 




Bonjour, je viens de recevoir ceci (au sujet de la France) et je n'ai pas trouvé de "démentis" ou analyses qui décortiqueraient cette démonstration.


Auriez-vous des liens vers des article SVP ?


Une piste de réfutation : "c'est faux, il y a plusieurs milliers de parlementairee au USA. Chaque Etat a des sénateurs et ses représentants et il y a 50 Etats". Source:http://qc.answers.yahoo.com/question/index?qid=20111108034249AA9EoDk


--- Le message reçu ---
COMMENT ECONOMISER 34 Millions / AN SANS AUCUN EFFET COLLATERAL En temps de crise il faut faire des économies... c'est ce que l'on nous rabâche à longueur de temps. Les idées simples
et efficaces sont disponibles et ..... immédiatement applicables


Petite comparaison entre deux démocraties :


- Etats-Unis - : 300 millions d'habitants, 100 sénateurs et 435 représentants,


- France - : 60 millions d'habitants, 350 sénateurs et 577 députés.


Nous pourrions carrément supprimer sans être méchant et perturber en quoi que ce soit le "bon", fonctionnement de notre beau pays, la bagatelle de 250 sénateurs et 142 députés.
(proportionnellement, il en resterait toujours encore 5 x plus chez nous)


Je vous laisse le soin de calculer au plus juste mais il me semble qu'à la louche cela ferait :


6 000.- EUR x 342 = 2.052.000.- EUR par mois et donc 24.624.000.- EUR par an


Sans commentaire, ne rigolez pas, c'est votre pognon !!!


Et puis on peut également réduire un peu leur salaire, exemple ;
577 députes, 343 sénateurs, 30 ministres et secrétaires d'état, si on leur baissait leur salaire de 1 000.- EUR, on ferait 950 000.- EUR d'économie chaque mois.


950 000.- EUR X 12 = 11 400 000 EUR


En 3 minutes économie de plus de 11 millions d'euros par an, sans toucher à la TVA, sans sans toucher aux retraites !!!