Lettre ouverte aux membres des Forces de l’Ordre – par Philippe Grimberg.

Publié le 23 Novembre 2012

« Les droits naturels et imprescriptibles de l'Homme sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l'oppression. »
 



Vous êtes les héros des Français. Vous sortez du commissariat et les bandes criminelles qui terrorisent l’espace public vous affrontent, avec l’objectif de vous assassiner de la manière la plus horrible. Vous les dérangez dans leurs actions maléfiques.
Ce ne sont pas de simples criminels, ils vénèrent la violence sous toute ses formes, spécialement le meurtre des Infidèles, c’est-à-dire vous, moi, les Français. Ce sont des soldats d’Allah, des admirateurs de Mohammed Merah, et ils sont en train de détruire la France.
Ces islamophiles ne se considèrent pas comme Français ; ils hurlent leur haine de la France et appellent au meurtre atroce des Français. Il s’agit donc d’une armée étrangère ennemie, qui procède à notre invasion, dans le but de nous exterminer.
Naturellement, les Français sont épouvantés, tétanisés par ces hordes de fanatiques sadiques en liberté, et applaudiraient la Police et l’Armée, si elles les anéantissaient.
Certainement, vous pourriez  reconquérir le territoire perdu et redonner l’espoir au peuple français, c’est votre mission, et vous en avez le courage et les capacités, mais le Pouvoir  juge  la vie de ces monstres  plus importante que la vôtre.
De plus, l’islamo-racaille ne craint pas la Justice.
Et les élites, complètement dévoyées, vous haïssent également à mort.
C’est pourquoi votre combat, en l’état, est voué à l’échec, votre sacrifice  inutile.
Qu’auriez-vous fait, si vous aviez fait partie des Forces de l’ordre, en 1940, auriez-vous rejoint la Résistance ?
Devant l’instauration de la tyrannie islamiste dans notre pays, et la mise en place de son projet génocidaire, des citoyens de tout horizon se mobilisent pour la Reconquête.
La Résistance contre l’islamisation de la France existe. Rejoignez-la !

par Philippe Grimberg - France Presse Infos

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Banro 24/11/2012 22:10


"mais le Pouvoir juge la vie de ces monstres plus importante que la vôtre."


De plus vous n'avez pas le droit à la légitime défense, ni de vous servir de votre arme ! En fait il faudrait d'abord que vous soyez tués pour pouvoir riposter !

Epicure 23/11/2012 15:47


Allons allons, Philippe...ces gens (d'arme et d'armée-) ont tous les jours des gosses à nourrir et croient, comme les Juifs de 1940... qu'ils "finiront bien bien par s'arranger et se sortir du
mauvais pas sans rien trop risquer " ...


Ils devatient savoir que ça ne marche pas ainsi avec des Paranoïaques dangereux...Les Juifs aussi d'ailleurs, les mieux placés, non? Pourtant personne ne bouge une oreille et n'envisage
sériuieusement d'en faire même mine. Non, ils vont au boulot, au casse-pipes et servilement, se suicident.


Etrange humanité "civilisée" que cette masse amoprhe et auto destructrice...Plus on est civilisé et plus on est fragile...les Juifs, "Cosmopolites" longtemps avant la Mondialisation, se le virent
reprocher mortellement...maintenant qu"'ils ont LEUR territoire, on les accuse de se comporter comme tout le monde c'"est à dire barbare, de façon animale quasiment...???!!! Monde cinglé
contradictoire absurde ignorant toute logique élémentaire...


Qu'ils crèvent donc et nous surcvivrons si nous le méritons.


Notez que les "combattants" survécurent en bien plus grand nombre que ceux qui se soumirent et négocièrent (Juifs ou Russes ou ceux qui capitulèrent...Le combat "jusqu'à la mort" leur aurait
peut-être évité la mort justement...

DURADUPIF 23/11/2012 15:20


Oui merci à la Police et à la Gendarmerie qui sont depuis de nombreuses années notre (dernier)  rempart contre toutes les pègres et notamment celles des l'islamo-racailles. Il suffit de voir
les inombrables émissions télévisées d'interventions de jours et de nuits dans de nombreux quartiers, dits sensibles, de ces groupes BAC, BAG et autres sigles avec des interwiews de ces braves
jeunes français qui font part souvent de leur déception devant le ...laxisme des intervenants avals. La grosse majorité des interpellés ne laissent aucun doute sur leur appartenance à la
"minorité" visible. Une CPF tout cela ? Que neni un coùt énorme pour pour les Français.