Lettre ouverte aux militants de l'UMP! Ouvrez les yeux bon sang!

Publié le 24 Novembre 2012

Gérard Brazon 2012 J'adresse en premier lieu, cette lettre ouverte à mon ami Gérald Lambilliotte militant sincère de l'UMP Par Gérard Brazon

Blogueur acharné d'un site de ce parti politique dans ma ville de Puteaux. Dévouement et fidélité pourrait-être sa devise. Il se trouve que beaucoup s'en moquaient en interne lorsque je faisais encore partie de l'UMP et que lui-même en souffre le plus souvent. Alors mon cher Gérald, ce n'est pas un appel du pied pour un recrutement dans les rangs du Front National de Marine Le Pen, du Rassemblement Bleu Marine, aux côtés de Gilbert Collard, ni à SIEL de Paul Marie Couteaux, veritable gaulliste, ni à l'In-nocence de Renaud Camus grand écrivain de son temps et à d'autres, qui participent à la volonté de faire renaître notre France, celle que tu aimes également, que je te lance dans cette lettre, mais un appel à la raison. A la raison de ces militants de l'UMP dans leur globalité. Je reste sans cesse étonné devant ton abnégation et surtout, et malheureusement, devant ton refus de l'évidence quasi suicidaire.

Je ne sais pas si je dois admirer cette abnégation mon cher Gérald ou si je dois te plaindre comme je plains tous les militants de l'UMP qui pensent encore que ce parti est celui de militants d'un parti de Droite. Miltants sincères et fiers de leur pays: la France! Car enfin, pourquoi se fermer les yeux, se boucher les oreilles et refuser de comprendre?

Si l'UMP était un parti de Droite véritable cela se saurait par des déclarations gaulliennes, sinon Gaullistes sur l'indépendance de la Nation:

"Tout système qui consisterait à transmettre notre souveraineté à des aréopages internationaux serait incompatible avec les droits et les devoirs de la République". disait Ge Gaulle en 1963! Qu'ont-ils fait de cet enseignement? 

En clair, si l'UMP avait le souci de la France, il n'aurait pas fait adopter le "Traité de Lisbonne" en 2008 balayant d'un revers de main méprisant le référendum de 2005 et accepter le "Traité européen" négocié par Nicolas Sarkozy et que Hollande va faire voter par le congrés. Le De Gaulle politique ne l'aurait jamais fait au détriment de notre indépendance nationale! Vous le savez mais ne voulez pas l'entendre! Pourquoi ? Rappelons-le encore: ce sont  des pertes de souveraineté que jamais le général Charles De Gaulle n'aurait accepté!

Que penser des abandons de l'enseignement de notre Histoire dans les écoles de la république par les ministres UMP sous Nicolas Sarkozy, tendance poursuivie par Hollande. Plus de Charles Martel, mise au rancard de François 1er, Louis XIV, Napoléon 1er, remplacés par des enseignements sur les empires africains! La belle affaire. Une porte a livré passage à tous les malheurs qui frappèrent la France à travers son histoire; C’est la porte où avaient fui les enseignements du passé! disait là aussi De Gaulle!

Si vous êtes des Gaullistes, vous ne pouvez pas l'avoir oublié sinon, vous êtes des gaullistes d'operettes, pour le "fun" comme disent les jeunes et De Gaulle vous botterait sûrement le cul pour vous envoyer au centre ou à gauche!  

Gaulliste l'UMP? Bien sûr que non! Mano a mano l'UMP et les Socialistes? C'est une évidence pour cette Europe liberticide des marchands et des financiers et sur bien d'autres plans!

Manuel Valls affirme qu'il fera pareil que Nicolas Sarkozy en matière d'immigration c'est à dire : 200 000 immigrés par an, et 110 000 naturalisations! Mano a mano? Évidence!

Et pour les juifs de France qui militent à l'UMP, il faut qu'ils sachent la complicité d'Alain Juppé (condamné en justice mine de rien) avec les frères musulmans lors de l'affaire de Libye, en Syrie, la volonté d'islamiser notre pays qui n'est pas à proprement parler, un plus pour la communauté juive! (Alain Juppé, comme son associé Fillon, reste associé à un plan antisocial contre les retraites (celui de1995). Mais il n’est pas que cela. Juppé est l’homme qui laissera « halaliser » la restauration scolaire à Bordeaux. Il est aussi « l’ami » du recteur Tarek Obrou, un brave et bien poli des « frères musulmans .» 

La volonté de l'UMP d'avoir de bons rapports avec le Hamas terroriste, l'acceptation de Nicolas Sarkozy de la Palestine à l'Unesco ce qui avalise de facto les destructions de preuve archéologiques de l'antériorité des juifs en terre d'israël par les Hébreux. La volonté de l'UMP d'accorder un statut aux "palestiniens" de Ramallah et de fait au Hamas! Je ne te ferai pas l'injure de te demander cher Gérald, ce qui a changé pour toi lors de ces cinq années de Présidence, de pouvoir de l'UMP, en tant que retraité et citoyen de France. Vis-tu mieux et en meilleur sécurité? Evitons donc de parler de cet échec sur la sécurité des citoyens français. Alors, mano a mano avec les socialistes? Bien sûr!

Ce qui m'attriste dans tout cela, c'est le manque de mémoire de ces militants sincères, incapables de comprendre qu'ils ne sont que de la chair à élections, ici et ailleurs, dans les communes, les départements, les régions, en France. Corvéables et malléables mais surtout très oublieux des leçons du passé!

Il n'est interdit à personne de réfléchir, de se poser, de comprendre et de décider par soi-même, pour soi-même et non de jouer les moutons de Panurge en se prenant pour un Aigle voire un Lion!

Alors oui, c'est dur de réaliser que nous avons tous été manipulés ! Moi le premier au RPR et à l'UMP. Je le sais pour l'avoir vécu! Mais il n'est jamais trop tard pour le réaliser, pour grandir et rebondir. Pour ma part, j'en ai eu assez d'être pris pour un imbécile, un gogo d'électeur.

J'ai repris ma liberté de penser et plus personne ne me reprendra cette liberté!

Et toi mon cher Gérald, dont je connais l'immense honnêteté et le dévouement, jamais reconnu à sa hauteur et le plus souvent méprisé et parfois si peu discrétement, n'en as-tu pas assez?

Et vous, amis de l'UMP que je connais! Vous êtes sincèrement de Droite, Gaullistes d'hier et d'aujourd'hui et aimant votre pays et qui me lisez ? Pensez-vous vraiment que cette farce est digne de vous?

La plus grande des dignités c'est de tenir sa parole! Quand ceux à qui vous l'avez donnée   vous trahissent, vous redevenez libre!

C'est la moindre des choses sinon c'est pathologique!

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Banro 25/11/2012 23:11


Voilà un article très vigoureux !


 "Il n'est interdit à personne de réfléchir, de se poser, de comprendre et de décider par soi-même,
pour soi-même et non de jouer les moutons de Panurge en se prenant pour un Aigle voire un Lion!


 A méditer ...

Marie-claire Muller 24/11/2012 17:37


Merci Gérard c'est courageux de ta part,surtout que dans ta ville sans doute tes anciens amis te"battent froids" voici quelque chose sur Sarko que nous devons admettre:


Entretien avec Yves-Marie Laulan


(propos recueillis par Fabrice Dutilleul).


 


 


Votre livre est un véritable réquisitoire contre Nicolas
Sarkozy…


Il a fait croire aux Français qu’il allait redresser notre pays alors qu’il
l’enfonçait encore davantage. Il n’a vécu que par et pour l’image, les « coups » médiatiques et les sondages. Il a été un magicien de l’illusion médiatique, vivant
dans l’instant, sans vision d’ensemble ni projet de long terme. Était-il vraiment fait pour être président de la République ? Il incarne malheureusement à la perfection tous les travers de
l’homme politique de notre temps.


 


Vous dressez un constat radical des « années Sarkozy »… N’y a-t-il rien
eu de positif durant celles-ci ?


Tout a été en trompe-l’œil : la réforme de l’université ? « À côté de la
plaque » : le vrai problème est celui de leur gestion beaucoup plus que le « faux nez » de leur indépendance… La sécurité ? L’affaire Neyret, les ripoux de la police
marseillaise, le serial-killer Mérah ou encore l’islamisme radical ont mûri sous le mandat Sarkozy… La réforme de la justice ? Parfaitement inutile au point d’en être dérisoire, tout en laissant
de côté les vrais problèmes de la justice en France, injuste et partiale, comme jamais au cours de notre histoire… La réforme de l’école ? Toujours en chantier, avec inchangés le collège
unique et la méthode globale, d’où en grande partie l’échec scolaire… Les 35 heures ? Malgré un replâtrage, fiscalement coûteux, elles ont été pieusement conserves… La pénible réforme des
retraites laissée en jachère ? Il va falloir la reprendre très bientôt sous peine de faillite… Celle de la Sécurité Sociale ? À peine effleurée… Et ne parlons pas, cerise sur le gâteau, de
l’immigration clandestine qui déferle toujours…


Le chantier des réformes Sarkozy ressemble à s’y méprendre à ces friches
industrielles du régime soviétique : jonchées d’équipements laissés à l’abandon sous le soleil et la pluie. Oui, Nicolas Sarkozy aura été le champion toutes catégories des innombrables réformes
en trompe-l’œil, toujours entreprises, jamais achevées, mais médiatiquement présentées devant l’opinion comme de grandes victoires de l’ex-président. En d’autres termes, il nous a fait prendre
des vessies pour des lanternes. J’en apporte la démonstration, preuves à l’appui.


 


Aura-t-il été pire que ses prédécesseurs… et que son successeur François
Hollande ?


Oui, pire ! Parce qu’il nous a fait perdre 5 années qui ne se rattraperont pas…
Dans peu d’années, l’immigration massive et intense – au rythme infernal de 250 000 entrées par an –remettra en cause, et pour toujours, la survie de la France, de son histoire, dont elle va
être dépouillée, de son identité, de ses traditions et de ses valeurs… C’est un crime majeur, impardonnable ! Car un pays peut se relever d’une guerre perdue, on l’a fait ; d’une crise
économique, on l’a vu. Il ne se relève jamais d’une guerre démographique perdue. Et nous sommes en train de la perdre, largement en raison de l’ineptie, et des mensonges de Nicolas Sarkozy,
lequel passera devant l’histoire comme un des principaux fossoyeurs de notre patrie.


 


Un retour de Nicolas Sarkozy vous semble-t-il envisageable ?


Par lui-même, certainement. Il ne va vivre que pour cela. Et ceux qui soutiennent le
contraire n’ont rigoureusement rien compris au personnage. Il voudra furieusement prendre sa revanche sur le destin qui l’a privé d’un second mandat où son immense talent aurait pu s’épanouir à
loisir… sur les Français, ingrats, qui ne l’ont pas réélu… et surtout sur ses « amis de l’UMP » qui ne l’ont pas assez soutenu…


Une des pierres d’achoppement pouvait provenir de l’UMP elle-même qui se cabrerait contre le chef déchu dans
lequel elle ne croierait plus et déciderait que « cela suffit comme cela » pour regarder ailleurs. C’est ce qui est arrivé à Valéry Giscard d’Estaing avec l'UDF… À

christophe 24/11/2012 16:36


Gérard bravo


Maintenant s'il n'a toujours pas compris on ne peut plus rien pour lui !


Cependant, moi je pense qu'il a compris depuis longtemps. Le problème c'est accepter la démarche psychologique pour aller vers ce que nos ennemies bien pensants (les vrais extrémistes) appellent
l'extrême droite, alors qu'elle n'a rien d'extrême si ce n'est d'être extrêmement lucide... A cet effet l'appellation RBM peut être une passerelle homéopathique pour aller vers le remède. Encore
faut-il que le patient ait confiance en son médecin...


Cela fera 23 euros, merci.