Lettre ouverte de Brigitte Gabriel. Commentaire de Marie Claire Muller.

Publié le 5 Juillet 2011

Un commentaire qui mérite d'être mis en article. Une lettre à Marie Claire Muller contributrice à Puteaux-Libre.

-

Par Brigitte Gabriel , présidente, ACT ! pour l'Amérique

Chère Marie-Claire,
Le 4 juillet plus  Beaucoup, beaucoup plus.q'une fête de plus. Le 4 juillet 1776, a été un événement historique pour changer le monde. Ce fut la naissance, non seulement d'une nation, mais  d'un idéal, un idéal auquel les gens du monde entier ont aspiré depuis.
Cet idéal est devenu  et connu comme «l'exception américaine». Les caractéristiques de cet idéal incluent l'autonomie, la liberté, le bénévolat et le sacrifice de soi. Oui, c'est vrai, ces nobles vertus ne sont pas uniques à l'Amérique, mais les pères fondateurs de l'Amérique ont capturé ces vertus d'une manière qu' aucune autre génération de gens n'avaient jamais fait avant, ou, si j'ose dire, depuis.
Depuis l'Amérique est née, chaque génération d'Américains a été appelé à se lever comme un phare de lumière pour le monde, pour lutter contre le mal et la propagation de la justice. Nous avons eu à combattre le mal et l'injustice à l'étranger, comme nous l'avons fait dans la Seconde Guerre mondiale, et à  domicile, comme nous l'avons fait au cours de la  guerre civile.
Parce que les êtres humains sont imparfaits  l' idéal américain pour leur attente a été imparfaite. Mais cet idéal a vécu d'une génération à l'autre, a brillé
avec tant d'éclat que les gens de partout  ont lutté et sont même morts pour venir en Amérique dans l'espoir de trouver la liberté et la possibilité qu'ils ne pouvaient pas trouver ailleurs.
Alors que j'étais assis dans mon abri anti-bombes au Liban ces sept années, j'ai été une de ceux qui rêvaient de venir en Amérique et avoir  la possibilité de vivre ce «rêve
américain». Je ne savais pas alors que je serais là aujourd'hui à vous écrire ce message sur la signification du 4 Juillet, fête de l'Indépendance.
Beaucoup de nos pères fondateurs ont payé un grand prix pour nous donner, et donner au monde, une déclaration d'indépendance, une constitution et une Charte des droits.
Certains l' ont payé au prix de leur vie. D'autres ont perdu des membres de famille et d'autres sont morts brisés. Le moins qu'on puisse faire pour sauvegarder l'héritage que nos pères fondateurs nous ont cédé est de secouer le carcan du politiquement correct sans craindre de défendre les valeurs qui ont fait de l'Amérique une ville brillante sur une colline pour le monde entier.
Aujourd'hui, dans l'esprit de nos pères fondateurs, nous sommes appelés à mener dans nos communautés et notre nation. Nous sommes appelés à réveiller les apathiques
et inspirer le désespéré, pour faire taire les menteurs et éduquer les patriotes. Car si nous ne parvenons pas à informer les ignorants, nous ne parviendrons pas à sauver les
désinformés.
Il est temps de jeter le politiquement correct sur le tas de cendres de l'histoire. Il est temps de faire taire ceux qui ne voient rien de bon en Amérique et qui
prétendent, malhonnêtement et faussement, que l'Amérique est la source de tous les maux du monde. Il est temps de s'unir Unies  comme un seul homme contre le mal de l'islam
radical, non pas comme des Afro-Américains, des Libanais-Américains, Hispano-Américains, Américains d'origine chinoise, Italo-Américains, mais comme Américains!
 Le mal s'épanouit lorsque les hommes et femmes courageux deviennent des passants.Les mensonges se répandent lorsque le courant devient silencieux. La société se dégrade lorsque l'apathie remplace l'activisme. La tyrannie triomphe lorsque les dirigeants deviennent médiocres et ceux qui haïssent s'organisent.
Nous avons été bénis avec tant de générosité par ce pays, et à qui on donne beaucoup il sera beaucoup demandé. Chacun de nous est un instrument de changement avec
l'histoire qui est notre juge final. Aussi important que peuvent être toutes les autres causes si nous perdons notre liberté à cause de tyrans ou nos vies à cause de terroristes, il ne sera plus questiond'aucune autre cause Puissions-nous aller de l'avant à partir de ce week-end pour notre nation   avec une passion renouvelée,  et avec détermination pour défendre notre pays et ses valeurs, afin que nous puissions être dignes de marcher sur les traces de nos ancêtres »et mériter l'honneur de servir et de préserver notre nation
pour nos générations futures . Que Dieu vous bénisse, bénisse nos militaires et anciens combattants, et les États-Unis d'Amérique.
Bien à vous dans la dévotion pour la liberté, et la sécurité.

Brigitte Gabriel


************

Cher Gérard, Nancy, Bonapartine, Francis et tous les autres républicains qui fréquentez ce blog, si je vous faits part de ce commentaire de Brigitte Gabriel, libanaise d'origine mais américaine de coeur c'est parce que je pense que l'amour de notre Patrie prend une plus grande dimension quand on la sent en danger. Bien des témoignages, comme celui de Brigitte, émanant ceux là de français d'adoption,clament leur reconnaissance envers ce qui est maintenant leur patrie,leur nation,leur appartenance,leurs nouvelles racines!

Gérard vous nous avez parlé des chinois, gens besogneux, discrets et sans histoire, contribuant à la richesse nationale et pourtant tout comme nous le sommes, révoltés par ce qu'est devenue la France leur nouvelle patrie par la faute de profiteurs haineux et colonisateurs!!Si ça fait tilt chez nous ,rien dans les médias, aucunes réactions chez nos ministres umps! Faire la politique de l'autruche n'empêchera pas les gens privés de liberté d'expression de se libérer en dehors des urnes,car à mon avis: "alléa jacta est "

Marie Claire Muller.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Marie Claire Muller

Commenter cet article

francis CLAUDE 06/07/2011 07:35



Chere Marie Claire, votre billet tombe en prafait accord avec le commentaire ajouté par Gérard en fin de cette page qui de plus en plus fait notre profession
de foi! ce sont les paroles du Grand Président TH.Roosevelt, quel visionnaire, autre musique avec le Président actuel de ce grand pays qui hélas perds ses valeurs comme tout le reste du monde si
nous comparons l'amour du drapeau Américains avec les soldats qui ont conbatus au viet-man et ceux qui combattent maintenant en afghanistan il y a une trés grande différence de mentalité et pas
dans le bon sens...mais nous notre vieille France pays des lumiéres ou en sommes nous au fond du goouffre je crois(tiens j'ai reçu ce jour une photo d'un panneau autoroutier vers Marseille ecrits
en arabe et ...en Français) nous developpons le tourisme c'est ça non? Oui nous sommes de plus en plus nombreux a savoir que cela ne peux plus durer longtemps la France doit ce relevé maintenant
ou disparaitre et voir naitre la frakarabia et moi je ne le veux pas!!!alors les urnes oui en 2012 mais si nous echouons! gare a la réaction des Français qui sont de plus en plus nombreux a pensé
comme nous!.



Nancy VERDIER 05/07/2011 23:47



Merci à Marie-Claire MULLER pour cette lettre si chaleureuse et pleine d'espoir de Brigitte GABRIEL. Les Américains sont un grand peuple. Mais aujourd'hui, comme les autres, ils sont manipulés.
Ils peuvent se réveiller. Leur situation actuelle et leur crise financière sont dûes aux Banques qui profitent du peuple. Partout dans le monde, le peuple peut faire beaucoup s'il le veut et
si ses objectifs sont clairement et positivement définis.
En ce qui nous concerne en France et en Europe, j'espère que nous aurons suffisamment de forces pour soulever le carcan européen et mondialiste qui est en train de nous étouffer. Nous avons bien
compris que nos dirigeants politiques de tous bords sont complices du désastre. Mais plus le temps passe, plus la tâche est énorme. J'ai vu cependant au cours de réunions politiques, que la
jeunesse éduquée commençait à être motivée et évoluait dans le sens d'une contestation sur l'ensemble des points évoqués sur ce Blog.