Lettre ouverte de contribuables Marseillais à Guérini, Vauzelle, Gaudin!

Publié le 3 Novembre 2011

Lettre ouverte de contribuables Marseillais

 

                                                                                             Marseille le 26 octobre 2011        

 

Monsieur Jean-Noël Guérini

  Président socialiste du Conseil Général des Bouches du Rhône

 Monsieur  Michel Vauzelle

                                                           Président socialiste du Conseil Régional Alpes Côte d’Azur

                                            Monsieur Jean-Claude Gaudin

                                             Sénateur Maire de Marseille

 

                       Lettre ouverte sur le parrainage scandaleux de la fête de l’AÏD

Messieurs,

                 Depuis une semaine des affiches sur des panneaux publicitaires annoncent la manifestation de la fête musulmane dite de l’Aïd.

Ces affiches indiquent le parrainage du Conseil Général, du Conseil Régional  et de la Ville de Marseille.

Ce qui,  en l’espèce laisse supposer le versement de subventions par ces organismes publics à des associations musulmanes afin de leur payer gracieusement les frais de publicités de ces emplacements privés publicitaires.

Nous avons, Messieurs, plusieurs questions à vous poser en tant que contribuables marseillais républicains.

Tout d’abord l’Aïd étant une fête religieuse, vous avez semble-t-il contrevenu à la loi de la laïcité de 1905 qui interdit à tout organisme public de financer une religion.

Notre première question, Messieurs, est de vous demander quel est le montant des subventions allouées prises sur les fonds publics ?

Les impôts fonciers et locatifs que vous collectez, qui pèsent douloureusement sur le budget des ménages, sont censés financer les écoles, les voiries, les aides diverses et variées aux personnes et aux biens de la communauté marseillaise mais évidemment pas  une manifestation islamique qui s’invite dans la cité marseillaise grâce à votre bienveillante complaisance.

Notre deuxième question, Messieurs, est de nous dire si vous avez sollicité l’avis des Marseillais pour une pareille démarche qui s’étale sans pudeur et à grand frais par ces affligeantes affiches sur les panneaux publicitaires payants ?

Notre troisième question, Messieurs, est de savoir si vous avez une quelconque connaissance  de la religion musulmane que votre parrainage s’efforce de normaliser dans notre cité ?

Autrement dit, Messieurs, savez-vous vraiment à qui vous avez à faire avec l’islam ?

Si ce n’est pas le cas, nous pensons que vous avez été bien imprudents en jouant avec les deniers publics.

Si c’est le cas, c'est-à-dire que vous connaissiez la nature idéologique de ces associations, c’est donc délibérément que vous avez porté vos appuis moraux et financiers  à une idéologie rattachée au Coran, commune à toutes les associations  musulmanes, qui siphonnent copieusement notre budget tout au long de l’année.

Or il se trouve que le  Coran, par ses versets de haine et de discrimination est à vocation terroriste car l’intégrisme est l’intégralité du Coran dans son activité guerrière, et non quelque chose d’à part..

On peut trouver ces précisions dans l’ouvrage très documenté d’Anne-Marie Delcambre, Docteur d’Etat en droit, Docteur en civilisation islamique dans son ouvrage « L’islam des interdits. » éditions DDB

Il s’agit selon notre analyse d’une certaine atteinte à la sureté de l’Etat, aux intérêts fondamentaux de la nation Française, mise en danger d’autrui art. 411-2. du Code pénal, intelligence  avec une puissance ou organisation étrangère hostile art.411-4 

La fête de l’Aïd est musulmane, c'est-à-dire islamique, car musulman veut dire étymologiquement « personne soumise à l’islam ».

L’islamisme comme chacun sait, sauf ceux qui ne veulent pas le savoir par vénalité,  est l’application dans le réel de la théorie de l’islam dont il est la racine.

 La théorie de l’islam est explicitée dans le Coran le long de ses versets de haine ainsi que dans la biographie officielle de Mahomet qui décrit les crimes, les meurtres, les rapts, les viols, les génocides tout le long de sa vie criminelle, après l’hégire, c'est-à-dire son émigration de la Mecque à Médine, de 622 à 632 (voir le livre de Wahib Atallah  professeur honoraire à l’Université de Nancy  « la biographie du prophète Mahomet de Ibn Hicham » éditions Fayard ).

 Quelques courts exemples  de sa biographie, appelée la Sira.

Les Banu quraydha sont égorgés (Sira II 240-241)

« Le Prophète ordonna de faire descendre de leurs fortins les Banu Quraydha et de les enfermer.

Puis il fit venir les Banu Quraydha par petits groupes et leur coupa la gorge sur le bord des fossés.

Ils étaient six cent à sept cent hommes.

Le Prophète ne cessa de les égorger jusqu’à leur extermination totale. »

L’exécution du Huyayy ibn Aktlah (Sira II, 241)

On fit venir Huyayy ibn Aktlah devant le prophète « Il avait les mains ligotées autour du cou

Puis il s’assit et le Prophète lui trancha la tête »

Le trésor des Banu Nadir (Sira II, 336-337)

« On amena auprès du Prophète Kinana ibn Rabi, le mari de Cafyya qui détenait le trésor des Banu Nadir : le Prophète lui demanda de révéler où était le trésor. Kinana affirma n’en rien savoir.

Vois-tu, Kinana, lui dit le prophète, si nous trouvons le trésor chez toi, je te tuerai.

Le Prophète ordonna alors à Zubyr de le torturer jusqu’à ce qu’il livre son secret. Zubayr lui brulait sans cesse la poitrine.

Voyant qu’il était à bout de souffle, le prophète livra Kinana à Muhammad qui lui trancha la tête. »

Cette vie de pillard, de voyou compulsif est  selon notre code pénal Français, notifié en attaques à main armée, en association de malfaiteurs, en bande organisée.

Dans le code coranique  par contre il est catalogué en djihadGuerre  Sainte, devoir fondamental de tous les musulmans, ce qui rend  à l’évidence la cohabitation des deux Codes totalement  incompatibles.

Le pillage, le rapt ( huit français enlevés et prisonniers en ce moment dans le monde), le racket, le viol, le génocide , par exemple le génocide des arméniens,(un million et demi assassinés) des musulmans noirs de Darfour( deux millions de morts et déplacés-expulsés), crimes imprescriptibles contre l’humanité de l’islam sont l’essentiel de l’idéologie musulmane qui s’avance masquée.

Les menaces, les insultes, les sabotages, incendies déguisés en incivilités par la grande presse servile, les intimidations et violences contre les enseignants, les employés de parkings, (comme celui de la Porte d’Aix), contre les employés de bus, du Métro sont journaliers.

Les lapidations dans l’intifada marseillaise contre les pompiers, les policiers attirés dans les cités dans des guet  apens, les arrachages de colliers, les vols avec violence, les innombrables cambriolages avec actes de torture et de barbarie, attaques à main armée contre les biens et les personnes rendent la vie des marseillais difficile à supporter.

Cette motivation délictueuse se retrouve dans le Coran,  livre de guerre, semeur de haine, de discrimination qui codifie la razzia bédouine, son ancêtre païen du 7ème siècle, dans ses ordres de mutilations, de tortures et de barbarie, une machine de guerre contre notre civilisation.  

Provocation à la discrimination religieuse :

Sourate 5 verset 51 : « Vous qui croyez, ne prenez pas des juifs et des chrétiens pour amis.

Ils sont amis entre eux. Qui les prend pour amis sont des leurs, mais Dieu ne conduit pas le peuple coupable. »

Provocation à la guerre pour cause de discrimination religieuse :

Sourate 9 verset 41 : « Légers ou lourds, allez au combat. Combattez corps et biens dans le sentier de Dieu.  

Cynisme et cruauté :

Sourate 9 verset 5 : «  Une fois les mois sacrés passés, tuez les incroyants où que vous les trouviez. Prenez-les, assiégez –les, dressez leur des embuscades. »

L’amnistie coranique au meurtre :

Sourate 8 verset 17 : « Vous ne les avez pas tués, c’est Dieu qui les a tués. »

 Partout où s’installe cette communauté, une doctrine s’établit qui a pour vocation de règlementer le domaine spirituel pillard, violent, esclavagiste, ainsi que le domaine temporel, c'est-à-dire l’ensemble de la vie sociale musulmane en écartant totalement tous les aspects de notre civilisation.

C’est ce qu’a décrit dans sa conférence un professeur agrégé à la Faculté de Droit d’Aix en Provence.

Ses membres s’éloignent définitivement de toute possibilité d’assimilation par l’adoption de la loi coranique qui ne transige pas dans sa rigueur fanatique, processus favorisé par vos parrainages.

C’est pour toutes ces raisons que nous vous demandons, Messieurs, à  l’avenir de cesser toute compromission physique et financière avec cette théocratie islamique en guerre contre notre civilisation, notre cité marseillaise en l’occurrence et de bien vouloir rendre des comptes au sujet des versements de l’organisme  public que vous dirigez  aux associations musulmanes, toutes les associations musulmanes.

Vous remerciant par avance, nous vous prions d’agréer, Messieurs, nos respectueuses et vigilantes salutations républicaines.

Signé

Roger Korda

Pour lecontribuables marseillais! Membres de diverses associations de défense de la République Française!

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

island girl 11/11/2011 11:34



La MAFIA ,la pieuvre étouffe Marseille!



francis Claude 04/11/2011 07:01



Guérini, deja mis en examen non? Vauzelle, léche babouche de service et Gaudin les senille pas trés clair non plus, belle brochette de nos representants politiques mais cher Mr Roger Korda je
pense que vous n'aurez pas plus de réponse a votre lettre ouverte, pas plus que ceux qui ont pester contre Delanoé pour sa reception de "rupture de jeune" que nous avons payés il y a quelques
semaines.Ce qu'il faut faire c'est tous les virés et mettre en place une autre race de politiciens Français ayants la soucis des Français et des assimillés aimants la France et la respectant, et
foutre toutes cette racaille a la porte de notre beau pays !!!



jpb 03/11/2011 17:59



nous attendons avec impatience ,et que le coût soit remboursé avec leur propre denier,et avec leur démission, en plus des infractions citées il y a détournement de l'argent public à des fin
personnelle, contre la république Française .



rosalie 03/11/2011 16:42



Nous attendons les réponses de ces représentants du peuple français et voulons savoir surtout ce que cela coûte aux contribuables auxquels on ne demande pas l'avis.