Lettre ouverte de Marion Maréchal – Le Pen à Jean Philippe Désir dit Harlem.

Publié le 30 Octobre 2013

Pas un mot dans la presse bien pensante. Normal c'est le FN, c'est un membre de la famille Le Pen. Que n'aurait-on dit si cela avait l'inverse ? Deux poids deux mesures. Une attitude qui déplaît souverainement aux français désormais.

 

Lettre ouverte de Marion Maréchal – Le Pen, député Front National du Vaucluse, à Harlem Désir, premier secrétaire du parti socialiste.

 

Paris, le 15 octobre 2013

Monsieur le Premier secrétaire,

Je me permets d’attirer votre attention sur les propos tenus par un dénommé Jean Bourdeau, assistant parlementaire du sénateur socialiste Jean-Pierre Michel, et qui se présente comme candidat de votre parti à la mairie de Châteaudun.

Ce dernier a diffusé dimanche 13 octobre un tweet déclarant : « Marion Maréchal – Le Pen est une conne et une salope ». Le sénateur qui l’emploie a même pris le soin de justifier ces propos affirmant publiquement que chacun était libre de ses paroles et qu’il s’agissait là d’ « humour ».

Connaissant l’attention particulière que vous portez à la condition de la femme et à la lutte contre la misogynie, comme cela a été relevé lors de l’incident fort regrettable du caquetage à l’Assemblée nationale, je vous saurais gré de mettre vos actes en cohérence avec vos paroles et de sanctionner ce type de propos indignes du débat public.

Estimant qu’entre « conne » et « salope » et l’imitation d’une poule, il y a un pas de franchi dans l’attaque sexiste, je ne doute pas que vous prendrez les dispositions nécessaires afin de faire respecter l’image de la femme au sein de votre parti, notamment lorsqu’il s’agit d’une élue du peuple.

Je suis par ailleurs au regret de constater que les dérapages dans vos rangs se multiplient actuellement. Malek Boutih, député socialiste, annonçait dans l’émission « Mots croisés » de France 2 il y a une semaine que, si le Front National gagnait, il ne respecterait pas le résultat des urnes.

Ces propos sont, à l’évidence, incompatibles avec un débat républicain respectueux des opinions des uns et des autres et des règles de la démocratie.

Comptant sur votre diligence dans cette affaire, je vous prie de recevoir, M. le Premier secrétaire, l’expression de mes sentiments distingués.

Marion Maréchal – Le Pen

 

 

Source : nationspresse.info

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Aaron 03/11/2013 16:25


N'attendons pas de réponse de ce paltoquet, premier bouffon du Parti des Salauds.....

Roban 31/10/2013 12:55


ESSYLU, Je me suis effectivement demandé si ce n'était pas une parodie mais comme Bastide a compris comme moi j'ai fait ce commentaire.


Excusez-moi !

Louvois 31/10/2013 11:43


Elle aurait du lui envoyer une vidéo.


Je ne suis pas sur que ce noir Désir (Ca me rapelle quelque-chose...) soit en mesure de lire un queconque texte.

ESSYLU 31/10/2013 07:24


ROBAN, BASTIDE,


D'évidence vous vez des difficultés à comprendre parodie et  plaisanterie si vous n'avez pas vu le second degré gros comme une maison sur mon post


Il faut vous détendre sinon vous continuerez à vous tromper de cible et à tirer comme des pieds


 

Roban 30/10/2013 23:07


Bien parlé Bastide !


J'espère qu'après ça essilu aura compris, mais ce n'est pas sûr, les gens de gauche n'ont que la partie gauche du cerveau qui fonctionne !

Bastide 30/10/2013 22:27


essylu 80 % des collabos venaient de la gauche ! Eh oui, ça fait mal, pourtant c’est la vérité !                          
                                                       
                                                       
  Vous ne croyez pas ?                                                
                                                       
                      Le plus puissant n’est pas en 40 ce que l’on croie aujourd’hui, celui de l’extrême Droite et l’action française le
plus virulent dans les années 40 sous l’occupation c’est la gauche pacifiste de  Laval, la Licra etc.. Vous ne le croyez pas ?                  
                Faisons alors un tour d’horizon des origines des pires collabos !                    
                                     Pierre LAVAL Ministre de Vichy est mentor de la collaboration :
Membre de la SFIO depuis 1905, défenseur des syndicalistes de la CGT. En 1914, Laval est élu député SFIO.                        
                                                       
                                                  Pierre Drieu La
Rochelle membre du Parti, radical Socialiste, il devient directeur de la nouvelle Revue française, revue collaboratrice.                    
                                                Jean Luchaire, directeur du
journal » les nouveaux Temps ». Tribune des  jeunes radicaux-socialistes, il a un poste important dans la presse collaboratrice. Il fut Fusillé en 1946.          
                                                       
                                                     
 Secrétaire général de la Jeunesse communiste, Jacques DORIOT a créé un Comité de défense Antifasciste avec des membres de la SFIO et du Parti radical et radical socialiste. Durant la
guerre, Doriot est un militant radical….de la collaboration. Il est un des créateurs de la LVF, les SS Français !!! 


LE MONDE DU TRAVAIL A TOUT A ESPER DU REGIME QUI DOIT NAITRE PIERRE LAVAL


Manuel Déat, né à Guérigny (Nièvre) le 7 mars 1894, socialiste, il adhère à la SFIO en 1914 Pendant la guerre, il était comme vous l’avez vu un solide collabo militant de Laval et ministre de
Vichy.                                                      
                                 René Bousquet était un brillant haut fonctionnaire socialiste, couvé par le
radical-socialisme du sénateur et patron de presse (la Dépêche de Toulouse) Maurice Sarraut.                            
                                                       
                                          René Bousquet, secrétaire général de la police
de Vichy, responsable de la déportation de 45,000 juifs français, l’ami de toujours de François Mitterrand : Centre gauche républicain.                
                                                       
                                            Le fameux Maurice Papon ? Socialiste et
secrétaire d’état dans le 2è gouvernements Léon Blum !                                        
                                                       
         


Allez d’autres noms en vrac…                                              
                                                Simon Sabiani  Membre
SFIO puis engagé dans les SS, Paul Perrin, André Grisoni, Paul Rives, Maurice Levillain, Barthélémy Montagnon, René Château, Claude Jamet…. Camille Chautemps, Georges Bonnet, Robert Jospin (le
père de Lionel) proche de Déat…Georges Suarez fut l’ami de Joseph Kessel dans les années 20 biographe de Clémenceau et de Briand dont le souci de réconciliation franco-allemande le conduisit sous
Vichy au pronazisme fanatique, fut le 1er journaliste à être jugé pour collaboration, Camille Planche, Léon Emery, René Gérin, déatistes, provenant de la gauche. Saint-Loup  ( alias Marc
Augier qui, avant guerre, chantait « Au devant de la vie »  avec ses camarades juifs des Auberges) Saviez-vous que 12 des 17 ministres SFIO de la fin de la lll° République furent exclus de
ce parti après guerre pour leur comportement collaborateur perdant ? Fernand Bonnier de la chapelle, Action Française, assassina Darland à Alger en 1942 et Paul Collette, es Cagoulard, blessa par
balle Marcel Déat et Pierre Laval en 1941 lors d’une revue des troupes de la LVF. Saviez-vous que trois des grands chefs de la collaboration, Pierre Laval, l’amiral Darland et Déat (ex SFIO
furent victimes de deux souvrainistes ? 


 


 

Roban 30/10/2013 22:25


@essylu


"et en retour mérite amplement au nom de la liberté d'expression et de la plaisanterie fine d'être elle même injuriée"


Et si c'était à votre encontre, vous en diriez autant ?

ESSYLU 30/10/2013 17:59


Oui mais quand même les charges sont lourdes, rendez-vous compte :


-Marion est la petite fille de JM LE PEN  qui aurait pu être proche de LAVAL,  MITTERAND et de A.DUCKER, donc de leurs amis allemands,  s'il avait été plus agé en 1940 et moins
attiré par la Résistance,  le garnement


-Marion a soutenu les anti mariage pour tous et d'ailleurs  une activiste de 10 ans de ce mouvement semble avoir traité la mégère Taubi de Guenon, c'est -y pas une preuve irréfutable
ça 


Donc il convient de conclure que c'est Marion via sa famille qui a commencé à injurier les patriotes socialistes  dés avant sa naissance et en retour mérite amplement au nom de la liberté
d'expression et de la plaisanterie fine d'être elle même injuriée

L'EN SAIGNANT 30/10/2013 16:55


Encore un pseudonyme qui "chante" le "M'ATUVUISME" mais qui de fait, règne sur une TRISTE DÉCHARGE PUBLIQUE D'IRRESPONSABILITÉ.! (Je mets au concours une dissetation sur ce thème !)

LA GAULOISE 30/10/2013 16:01


Beaucoup de dignite dans cette lettre alors qu on ne peut pas en dire autant de ce pauvre type  vulgaire et grossier .Mais comme le disent les enfants , chere petite MARION : " la premiere
poule qui chante c est elle qui fait l oeuf " .