Lettre ouverte et hommage à la communauté asiatique de France - par Gérard Brazon

Publié le 29 Juin 2011

Le 18 juin, la communauté asiatique a manifester fortement.  En plus d'une revendication légitime -la sécurité mère des libertés- elle a manifesté pour un attachement aux valeurs de notre république: Liberté, Egalité, Fraternité à laquelle j'ajoute sur mon blog, une quatrième qui est la Laïcité.

Je voulais vous remercier, moi qui suis un "français de souche" remontant d'une famille de la terre à 1632. Issu de la Sarthe, du Perche et de la Beauce avec une grand-mère immigrée italienne. Un amoureux de mon pays qui fût autrefois si grand. Je voulais vous remercier à titre personnel vous, Français d'origine asiatique, d'avoir pour ce vieux pays qu'est le nôtre, le même attachement. Vous qui venez d'aussi loin et de pays ayant eux aussi, un grand passé glorieux et de grandes cultures.

Je voulais vous remercier très sincèrement compte tenu du peu d'audience qu'a bénéficier dans les médias officiels votre importante manifestation. Ce qui signifie, oh combien, que les dirigeants de cette France d'aujourd'hui, ne souhaitent pas s'étendre sur le degré zéro de la sécurité et de l'attachement aux valeurs de ce pays qu'ils gouvernent.

Vous voir défiler dans la rue avec des drapeaux français, crier et chanter nos valeurs m'ont fait regretter de na pas être à vos côtés. Mais j'étais à une autre manifestation en haut des champs Elysées pour commémorer ces même valeurs.

Alors, quelque part, nous étions ensemble tout de même pour célébrer cette France, notre France des valeurs. Pour célébrer cette Liberté sur les barricades. Nous ne laisserons pas les chiens de garde choisir ceux qui peuvent ou non aimer la France. Nous, nous l'aimons avec nos tripes, avec notre coeur.


La France est une personne, une âme, pas un compte d'entreprise avec des journaux de fournisseurs et de clients.

La France ce n'est la Banque, les marchants, les financiers même si nous le savons bien, ils en font également partie. Mais alors qu'ils devraient être à son service, c'est la France qu'ils ont asservie.

La France ce n'est pas un territoire vierge, offert à l'invasion, à l'occupant qui n'aurait de compte à donner à personne. La France ce n'est pas le Texas du 18 iéme siècle où il n'y avait rien à raser mais tout à créer. La France c'est un vieux pays certes, mais qui a le sang qui commence à bouillir devant l'offense faite à ces valeurs et ses victoires contre l'obscurantisme.

"La France on l'aime ou on la quitte" avait dit Nicolas Sarkozy en d'autre temps, dans un autre monde, il y a quatre ans, il y a un siècle. La France ne retient personne ou ne le devrait pas comme elle le fait, contrainte et forcée par des politiques gouvernementales qui ont changé d'avis... après les élections, ou sur ordre de la dictature européenne.

La France est dans une camisole invisible. Elle est sous le joug. Et Dieu sait qu'il est souple ce joug quand il le veut. Il est même parfois si doux, on le sent à peine pour les plus remuants. Il est implacable pour les révoltés. Les tribunaux en sont les abattoirs. Les chiens de garde du troupeau veille, in fine.

Un joug médiatique, politique qui se diffuse à petite dose homéopathique chaque matin, par les tenants du politiquement correct télé-radiophonique. Puis chaque soir, lors d'émission calmantes. "Dormez bien Français, nous veillons sur vous, tout va bien, dormez bien! Vous, chers amis de la communauté asiatique, vous avez connu bien plus violent autrefois. Il faut attendre le soir fort tard pour écouter de rares émissions un peu décapantes mais toujours aussi contrôlées. Mais voilà déjà, le balai du politiquement correct qui passe: Eric Zemmour, Eric Naulleau, Taddéï et bien d'autres sont déplacés, éliminés, dégagés. C'était encore trop. Coluche, Desproges, Le Luron que l'on encense aujourd'hui, seraient condamnés, vilipendés, jetés en pâtures aux chiens de garde. Chacun le sait, mais n'ose rien dire.

La France est sous surveillance. C'est pour ça qu'elle est malade. Malade de ces gouvernants qui veulent faire son "bonheur" malgré elle. Ces gouvernants-comptables et hommes d'affaires qui ont décidé de changer le peuple de France puisque celui-ci ne veut pas changer de nature. C'est ce que nous vivons aujourd'hui.

Je suis en province en ce moment. Je croise des gens simples, des ouvriers gagnant à peine le SMIC, des paysans un peu sauvage quand ils ne vous connaissent pas, des employés du seul supermarché qui existe à 20 km aux alentours. Pour eux la vie est dur. Le droit du travail ? Ils ne le connaissent pas ou peu. Les employeurs sont rois et ils font la pluie et le beau temps. Tout ce qui est rare est cher. L'embauche est rare ! L'employeur des usines ou de supermarché en profite. Mon discours, même s'il semble curieux pour beaucoup, parce que nouveau, fait mouche. Surtout quand je demande si ce qu'ils vendent est halal. Jugez l'effet dans un village ou le seul abattoir de poulets qui existe est aux mains d'un financier musulman. Mais la France leur parle encore à ces français du terroir...

C'est la même chose dans ma ville de Puteaux. Les gens ne disent pas grand chose ouvertement, mais dans l'amitié, ils parlent et disent combien le changement, l'insécurité grandissante, les ombres noires, la haine du blanc dans les regards, la violence sur l'esplanade de la Défense qu'ils constatent sous leur yeux leur pose un problème. Oui la France change et celle qui apparaît ne leur plaît pas, leur fait peur. Les politiques devraient être plus attentifs à cela et ne pas toujours croire ceux qui les patinent et les enfument chaque jour pour quelques prébendes, quelques loukoums ou autres demandes.

Alors même qu'ils n'ont pas toujours les mots pour souligner leur malaise, les français comme vous, mesdames et messieurs de la communautés asiatique, ont ce malaise! Un malaise qu'il me faut mettre en mots comme le fait par ailleurs Riposte Laïque.

C'est aussi pour cette France que j'aime que je suis à Résistance Républicaine. Pour que cette France ne devienne pas une province européenne et qu'elle reste ce grand pays des valeurs et des libertés. A commencer par celle de la Liberté d'expression. 

Pour conclure et en revenir à vous, membre de cette communauté asiatique qui avaient manifesté en masse ce 18 juin pour défendre des valeurs oubliées par d'autres, tous ces bobo-gauchos et autres adeptes de la droite molle, je voulais vous dire, à titre personnel, encore une fois, en tant que blogueur de "Puteaux-Libre" : encore merci ! J'espère, si vous le souhaitez, que nous aurons l'occasion de nous rencontrer pour partager ces valeurs que nous défendons. Pour ma part, celles contre l'obscurantisme venu du fond du Moyen-âge.

Surtout ne voyez pas dans ce message, mesdames et messieurs de la communauté asiatique, rien d'autre que le message d'un Français heureux de vous avoir en France, vous qui aimez ce pays. C'est déjà tellement important à cette époque ou nier la France et son Histoire est devenu la norme. (voir l'ignominie de nos manuels scolaires de l'année prochaine)

Gérard Brazon

Manif-d-asiatique-a-Paris.jpgL-Asiatique-Francaise.jpg

L-Asiatiques-Francais-copie-1.jpg

L-Asiatique-Francaise-Famille1.jpg

L-Asiatiques-Francais1.jpg

Est-il utile de rappeler la façon dont sont traités les drapeaux français par d'autres "français" extra européen ?

Les faits sont têtus. Les résultats de la communauté asiatique évidents. Y compris dans les écoles, les immeubles, les quartiers. Ils ont prouvé par leur réussite personnel, par la discipline familiale, par le respect des anciens, des institutions, de part la culture d'origine que la France n'est pas la seule et unique responsables de l'échec d'une certaine immigration extra européenne. La France asiatique n'exige pas elle, des temples partout, en échange de quoi d'ailleurs? De la paix civile ?

Le reste n'est que balivernes et fadaises pour lobotomisé de la gauche et de la droite molle.

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Dufour 30/06/2011 16:40



français avec une arriere grand-mere italienne pas mal !! les asitiques vous les deffender quand ils auraont tout pris en france !!c est pire que tout ils dise rien mais envahisse toutes la
france travail pour rien sont sans papiers ces des creve la fain



isabelle 30/06/2011 04:32



Lors de l'entre-deux-tours du fameux 21 avril à l'endroit (puisqu'il paraît que nous risquons d'avoir un 21 avril à l'envers. C'est fou ce que les mots perdent leur sens dans notre France au
vocabulaire pourtant signifiant), donc lors de cet entre-deux-tours qui a vu JM Le Pen risquer de devenir président de notre république, je devais, pour gagner mon lieu de travail, traverser une
de ces cités où s'entassent nos chances-pour-la-France et où, d'ordinaire, frimaient des djeun's en vêtements de marque, une jambe de pantalon relevée sur la chaussette nike-la- France, capuche
sur la tête, regard de mépris pour les pôvres ploucs - surtout les plouquesses en jupe - qui allaient au turbin, des gonzes en chemise de nuit achetant des billets de grati-grata au tabac du
coin, des sacs à patates en quête de pain, des fangios faisant des démarrages sur les chapeaux de roues au volant de leurs BMW durement acquises à force de RMI, des mômes qui trainaient dans les
rues à l'heure de l'école ou des devoirs, des détritus partout etc...


Et lors de cet entre-deux-tours, un jour, j'ai vu un petit vieux de souche, debout sur son escabeau en train de tailler sa haie, une femme tirer son chariot pour aller tranquillement faire ses
courses et, étrangement, plus une seule de nos chances-pour-la-France dans les rues. Les pères se levaient tôt pour emmener leurs enfants au collège, plus personne ne traînait dans les rues, les
berlines de luxe avaient soudain disparu, plus un regard de travers.


Et, sans avoir vraiment conscience de ce que cela voulait dire, j'ai eu le sentiment d'être revenue en France, dans ma France.


Mais ce bonheur n'a duré que quinze jours.



Francorital 29/06/2011 20:59



C'est cette immigration asiatique qui nous apporte une véritable richesse culturelle, économique et sociale. Elle a tout mon soutien.


Quant aux immigrés d'Afrique, ils devraient avoir honte de leur comportement envers le pays d'accueil. Les "richesses" qu'ils nous ont importées de leurs pays d'origine sont, la haine, la
délinquance, la criminalité, le racisme et la barbarie. Ils feraient bien de prendre exemple sur la communauté asiatique qui est respectable et respectée.



henri 29/06/2011 17:12



Bravo et merci Gérard!


Très bel article ,qui, dans le fond est ce que ressentent la majorité de vrais français.


Braves chinois...heu...français.



island girl 29/06/2011 17:02



Tout est dit ..heu,je précise que les immigrés qui ne respectent pas la france sont les memes que ceux qui peuplent les prisons ,des immigrés originaires d'afrique du nord !



pascalou 29/06/2011 15:31



OUI cher Gérard, ton article et vraiment superbe et réaliste !!!! pour reprendre le terme de LOLY "les autres" n'ont rien compris et cela dure depuis 30 ans qu'ils brulent , cassent , violent et
pleurniche en se foutant de notre gueule qu'ils sont des victimes (EUX) et poutant les résultats sont belle et bien là qu'il soi issus de l'immigration Asiatique ou Italienne espagnole
.................. force et de constaté la réalité et avoir un peu de bon sens pour se rendre a l'évidence !!!!!!



Loly 29/06/2011 14:57



Très belle allégorie pour cette communauté qui ne fait pourtant pas beaucoup parler d'elle, sauf pour les stigmatiser! Et pourtant, ils se sont fondus dans la masse française, s'habillent comme
nous, ont un prénom français, pour la plupart. Ce sont leurs enfants qui ont les meilleurs résultats scolaires et universitaires (les meilleurs de ceux issus de l'immigrations et non pas comme on
voudrait nous le faire croire( les bobos) les" autres" ceux par qui tous nos malheurs arrivent. Eux sont reconnaissants de ce que leur apporte la France et personnellement je ne les ai jamais
considérés autrement que français, et si les "autres- les "Monsieur +" ( comme je les appelle) étaient ainsi, nous n'aurions pas vu la naissance de tous ces sites, comme Puteaux-Libre et bien
d'autres, sur le Net! Cherchez l'erreur.....



francis CLAUDE 29/06/2011 14:23



Bravo Gérard encore un article bien tourné et réaliste merci de faire comprendre aux Français qui suivent votre blog que: LA PATRIE EST EN DANGER, et que tous les Français de coeur et de toutes
origines qu'ils soit gonflent un peu plus chaque jour les rangs des mécontent afin qu'en masse en 2012 ils aillent voter pour notre nouvelle Jeanne d'Arc...et afin que nul ne l'ignore je parle de
Marine!