Libération de terroristes palestiniens: « appelez les combattants de la liberté » dit Abbas aux médias…

Publié le 14 Août 2013

Comment insuffler un « nouveau langage » aux médias occidentaux ? En leur expliquant de dire ce qu’il faut écrire.

Par Danilette

Et si Israël n’a pas compris la leçon, les palestiniens, de leur côté, le savent parfaitement. Ils ont d’abord repris le terme « palestinien » à leur compte (jusque dans les années 1970 seuls les Juifs étaient des palestiniens et ce mot « palestinien » était une insulte pour les arabes). Puis ils ont parlé de Cisjordanie pour le nom de régions historiques Judée et Samarie.

Et puis, de « terroristes » on a entendu « activistes. » Et de « mouvement terroriste » on est passé à « mouvement de résistance. »

Et pendant ce temps, Israël ne fait rien.

C’est dans ces conditions qu’une lettre délivrée par le ministère palestinien des Affaires étrangères a été rendu public dimanche. Elle exhorte les ambassadeurs palestiniens à souligner aux diplomates internationaux et à la presse que les 104 prisonniers de longue date qui sont en train d’être libéré par Israël ne sont pas des « terroristes » mais des « combattants de la liberté. »

Tous purgent une peine de prison de plus de 30 ans pour avoir assassiné des civils.

La lettre, qui a été publiée par le Haaretz, affirme en outre que la plupart des terroristes sont en fait « des prisonniers politiques » forcé d’agir face à l’agression israélienne.

 « Un terroriste est quelqu’un qui occupe par la force la terres de l’autre, l’expulse et vient vivre à sa place», dit la lettre, « pas le prisonnier politique palestinien, [qui est] un combattant de la liberté. »

Les palestiniens semblent oublier que les Juifs ont toujours vécu en Israël… Et qu’un terroriste c’est une personne qui commet un attentat contre des civils. Rien d’autre.

"La définition internationale du terrorisme sied tout à fait certains hommes politiques israéliens," termine la lettre signée par Mahmoud Abbas?

Israël a accepté de libérer 104 terroristes condamnés purgeant depuis au moins 1993. Le dimanche, un panel ministériel spécial approuve la libération des premiers 26 prisonniers à être libérés.

Ils sont vraiment, vraiment très fort.

Et les israéliens sont vraiment, vraiment débiles !

Par Ariel Melles – JSSNews  http://jssnews.com/2013/08/12/liberation-de-terroristes-palestiniens-appelez-les-combattants-de-la-liberte-dit-abbas-aux-medias/

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article