Libye: des noirs traités comme des singes au zoo aux cris d'Allah Akbar. Préface Gérard Brazon

Publié le 26 Février 2012

Monsieur l'inénarrable BHL, grand initiateur de cette guerre de "libération" du peuple Libyen, que pensez-vous de ce peuple libéré devant la cage ?

Monsieur Alain Juppé, vous qui nous parliez de libérer le peuple Libyen, que pensez-vous de ce peuple libéré qui hurle sa haine raciste envers des noirs en les traitant de chiens sous les "Allah ou Akbar"!

Et vous, Monsieur Nicolas Sarkozy, que pensez-vous de ces 3 millions d'euros/jours dépensés pour venir au secours de ces islamistes racistes?

A vous les responsables politiques de cette mascarade, vous pouvez toujours nous parler de "printemps arabes", de "révolutions des peuples", d'humanisme, de victoire contre les dictatures, il en restera désormais un goût amer!

Ces "libérés" ne sont en fait que des fauves qui viennent hurler devant des cages où s'entassent des victimes du nouveau totalitarisme! Le pire qui soit, le religieux. 

J'ignore ce que pensent aujourd'hui nos pilotes qui ont bombardé la Libye! Ceux qui ont fait massacrer par leurs actions, un dictateur de la pire espèce: Kadhafi! Eux aussi doivent avoir un goût amer en tant que citoyens, face à la montée en puissance grâce aux armes occidentales, d'un danger qui viendra jusqu'à nos frontières: Celui d'un islam qui a toujours été, par essence, totalitaire.

Gérard Brazon

***********

Libye: des noirs traités comme des singes au zoo aux cris d'Allah Akbar

Des Africains noirs sont enfermés dans une cage, traités de sales chiens (un animal considéré impur dans l'islam) et forcés de manger le drapeau par les rebelles racistes aux cris d'Allah Akbar :

Observatoire de l'islamisation

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article