Libye : le Grand Mufi demande qu'on enlève des manuels scolaires les passages sur la démocratie et la liberté de religion.

Publié le 25 Octobre 2012

Gérard 53 ansSouvenez-vous de ce discours sur la liberté en mouvement en Libye. Souvenez-vous de toutes ces justifications de Nicolas Sarkozy, d'Alain Juppé sur la nécessaire libéralisation du peuple libyen de son dictateur sanguinaire qui n'était plus le Président sympa que l'on avait reçu en grande pompe, garde républicaine et tout le reste.

Les Français devraient tout de même comprendre que nos personnels politiques sont des incapables au mieux, des complices au pire et donc, complices de ce qui suit. Inutile de demander son avis à Alain Juppé, il est cul et chemise avec le patron des musulmans de Bordeaux lui-même très proche des frères musulmans. On a envie de dire, tout cela pour ça? De Saddam Hussein à Kadhafi, les occidentaux ont provoqué un tsunami qui finira par atteindre nos côtes.

Gérard Brazon

****

The Libya Herald rapportait jeudi que le « Bureau de la fatwa » avait demandé au ministère de l’Éducation de supprimer des manuels scolaires les passages portant sur la démocratie et la liberté de religion.

Libye-grand-muftiL'article cite des rapports de LANA, l’agence de presse approuvée par l’État. « Selon l’agence de presse officielle LANA, le Bureau de la fatwa a publié mardi un communiqué disant que le Grand Mufti, Sheikh Sadeq Al-Ghariani [image], a écrit un article intitulé Le curriculum et l'apprentissage des valeurs dans lequel il formule un certain nombre de critiques à l’égard des nouveaux manuels scolaires pour l’année académique en cours », indique le rapport. «La première critique concerne la suppression d'une partie de la Sunna du prophète dans le cursus de l'enseignement islamique, et la seconde critique concerne deux paragraphes des manuels scolaires de base portant sur la liberté religieuse et la démocratie », rapporte le Libya Herald

«Selon LANA, le communiqué indique que le ministère de l'Education a répondu positivement aux remarques du Grand Mufti et a promis d'enquêter sur les raisons de l'absence des textes de la Sunnah du programme d'éducation islamique », précise le Herald.

Le communiqué fait valoir que les textes sur la démocratie grecque pourraient être « trop détaillés » pour la compréhension des élèves, et que les références à la liberté de croyance et de religion doivent être supprimées car « elles suggèrent aux jeunes étudiants qu’ils pourraient adopter la religion de leur choix », selon l’article. L'article ajoute que le Bureau de la fatwa a prévenu qu'en raison des valeurs religieuses de la population, ces manuels scolaires « pourraient susciter la colère du public ».

Source : Libya Grand Mufti: Remove References to Democracy and Religious Freedom From School Textbooks, CNSNews, 19 octobre 2012. Extrait traduit par Poste de veille

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Histoire d'Islam

Commenter cet article

Marie-claire Muller 25/10/2012 17:10


Bien sûr qu'on nous a enfumé!!C'était pour faire passer la pillule!Quand Eric Zemmour a débattu avec Juppé il lui avait posé la question:"C'est en bombardant la Lybie qu'on va protéger les
civils?" Et Juju de répondre:"Je ne peux vous laisser dire cela!!!!"Alors qu'on sait que le massacre de Kadafi était programmé par les américains et leurs "alliés", pour mettre la main sur les
richesses et d'installer les islamistes comme ils se sont vanté de le faire en voulant destabiliser 7 pays musulmans et sans doute en vouloir accélérer l'immigration massive vers notre pauvre
pays!"Bande de salopards!!!