Lilian Thuram et Karine Le Marchand: un fait divers qui a un sens sociétal et politique.

Publié le 19 Octobre 2013

  

Karine Le Marchand : "J'ai subi des pressions pour retirer ma plainte"

Que s'est-il passé entre Karine Le Marchand et Lilian Thuram ? Au lendemain des explications du footballeur sur le plateau du "Grand Journal de Canal+" suite à la plainte déposée puis retirée de son ex-compagne, l'animatrice Karine Le Marchand, celle-ci contre-attaque. C'est Thomas Hugues, animateur de "Médias, le magazine" sur France 5, qui publie sur son compte Twitter les propos de la présentatrice de "L'Amour est dans le pré" sur M6. Celle-ci assure "ne pas comprendre" les attaques de son ex-compagnon.

 

"Je suis meurtrie et sidérée, je ne comprends pas ce déballage et ces mensonges" a ainsi déclaré Karine Le Marchand à Thomas Hugues, comme l'indique ce dernier sur le réseau social. Suite au passage de Lilian Thuram sur Canal+, l'animatrice de M6 dit désormais "regretter d'avoir retiré (sa) plainte" avant d'assurer "j'ai subi des pressions pour retirer ma plainte". Toutefois, Karine Le Marchand a annoncé à Thomas Hugues ne pas souhaiter s'exprimer directement pour le moment, "pour protéger (ses) enfants". Thomas Hugues devrait par ailleurs revenir sur cette affaire dans "Médias, le magazine", dimanche à 12h35 sur France 5.

 

"Je n'ai jamais été violent avec Karine Le Marchand"

Hier soir, sur le plateau de l'émission d'Antoine de Caunes sur Canal+, Lilian Thuram est revenu sur sa séparationannoncée par Karine Le Marchand sur Virgin Radio. "Cette séparation est un peu surréaliste, j'ai été pris dans quelque chose de surréaliste. Une femme avec qui je vivais me dit qu'elle veut partir, jusque-là il n'y a pas de problème. Elle me fait une demande, une demande de compensation par rapport aux années passées ensemble. J'ai dit non. Elle m'a envoyé un SMS, m'a dit qu'elle allait me détruire, détruire mon image. Ces paroles ont été prononcées le 3 septembre, le 3 au soir elle dépose une plainte et le soir, je suis convoqué par la police" a expliqué l'ancien footballeur.

 

"Je n'ai jamais été violent avec Karine Le Marchand, je ne le serai jamais avec aucune femme. Je ne suis pas quelqu'un de violent en règle générale, a-t-il poursuivi. L'avocate me dit que parfois dans les séparations, il y a de l'irrationnel (...) Elle a porté plainte seule, elle a retiré sa plainte seule, elle a peut-être eu un moment de lucidité (...) Les gens vont faire la part de chose. Cette action a été préjudiciable à ma fondation. Là, je devais aller en Bolivie mais ils ont décliné l'invitation à cause de cette information. Même chose en Italie. C'est une affaire classée". Lilian Thuram a par ailleurs assuré qu'il n'y avait eu aucune contrepartie financière au retrait de sa plainte.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

DURADUPIF 19/10/2013 16:56


Qu'est ce qu'on en a à faire de tous ces gens qui ont un peu de célébrité et non de notoriété qui sont exibés par la soi-disant mas média spécialisée dans le seul but d'amuser les galeries de
bobos et fans divers en battelant dans toutres foires audiovisuelles. La France est dans une situation plus que préoccupante dans tous les domaines et notamment son islamisation rempante et ce
que se disent x et y dans le secret de leur alcove sur leur manière de vivre ensemble ne nous intéresse pas.

LA GAULOISE 19/10/2013 14:10


IL A UN SACRE CULOT LE MONSIEUR  !    ET DIRE QU ILS Y A ENCORE DES IDIOTS POUR LE CROIRE ....