Lille serait-elle devenue la première ville islamique de France?

Publié le 20 Janvier 2011

 

        La Mairie de Lille serait-elle devenue la première ville islamique de France. Un lecteur me signale cette vidéo et j'avoue qu'elle bouscule quelque peu le républicain laïc que je suis.

Faut-il s'en étonner lorsque l'on sait que c'est Martine Aubry-Brochen, remariée avec un français converti à l'islam, qui est à la tête de cette ville? Non bien sûr. Certes, elle ne porte pas le voile,  j'ignore même si elle est convertie comme le demande la religion musulmane aux femmes de musulmans. Vraiment, je l'ignore mais toutefois,  il serait intéressant de lui poser la question.  En tant que Secrétaire du Parti Socialiste, Maire de Lille et qui sait peut-être candidate à l'élection présidentielle, les français seraient en droit de le savoir. Non pas qu'il soit interdit d'avoir un candidat musulman à l'élection présidentielle, voire un Président musulman  mais simplement pour savoir si elle a l'intention d'appliquer à la France la politique qu'elle applique à Lilles.

Sans doute me dira-t'on que cela relève de sa vie privée. Dont acte.  Mais si j'étais Lillois et au vu de l'attention soutenue qu'à ma ville aujourd’hui pour une communauté particulière qui ne cesse de se faire remarquer par ailleurs et singulièrement à l'étranger au nom de la religion, (voyez comme je pèse mes mots)  je me sentirai en droit, quelque part, d'avoir des éclaircissements voire, des explications sur qui est vraiment le Maire de ma ville par rapport à sa potentielle candidature au poste de Président de la République laïque française. Bref, c’est une question toute bête. Le reste vous pouvez le regarder sur cette vidéo.

Gérard Brazon 

 

 

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Pégoud Anne_Marie 21/01/2011 14:50



Est-ce de l'ignorance, de la bêtise ou juste la pêche aux voix, toujours est-il que madame Aubrry est rendue totalement aveugle par les peaux de saucisson (aîe, pas halal ...) qu'elle a devant
les yeux.Réalise-t-elle que lorsque ses 35% d'immigrés seront devenus 50%(+ 1), elle sera dehors et n'aura plus droit au chapitre.Ses belles leçons de tolérence n'auront plus cours car la
réciprocité ne sera pas vraie (voir ce qui se passe dans les pays à majorité musulmane.


Que des personnes comme elle se rêvent un destin national me fait frémir.


Que faudrait-il pour que nos "élites politiques et médiatiques réagissent et défendent enfin la France, son histoire, ses traditions et ses valeurs ?



Sébastien 20/01/2011 18:49



Merci Gérard Brazon de dénoncer l'islamisation de nos villes, faire avec la complicités des élus, qui braderaient l'idéal républicain pour récolter des voix. Entre les piscines aux horaires
aménagées, les cantines hallals, les difficultés rencontrées par les enseignants dans les écoles et le personnel soignant dans les hôpitaux, les prières qu'on tolère dans les rues...


J'ai beau être de sensibilité de gauche, ces élus représentant la gauche actuelle ne sont pas prêts d'avoir ma voix et j'en arrive presque à me demander s'il ne serait pas mieux que le FN arrive
au pouvoir en 2012 pour recadrer tout ça et remettre de l'ordre dans notre République en danger, vu que bien des élus UMP ne valent guère mieux sur ces sujets.



Jean Valette dit "Johanny" 20/01/2011 18:39



Il y a eu le film "Les Ch'tis", à quand un film "les Ch'dhimmis" ?....



henri 20/01/2011 17:31



Monsieur Brazon,


Ce devrait être interdit descµ pareilles!


Sommes nous déjà en Afrique du Nord ?


Honte aux socialos-collabos !