Limoges : appel au jihad, Code pénal français à brûler !

Publié le 19 Septembre 2010

LES VIDEOS DE LA SEMAINE

Limoges : appel au jihad, Christine Tasin nommée, Juifs accusés du 11 septembre, et Code pénal français à brûler ! (vidéo 15’)

samedi 18 septembre 2010, par Cyrano


http://www.dailymotion.com/video/xev5pu_coran-brule-loi-niqab-les-musulmans_news#from=embed

http://www.fdesouche.com/138595-limoges-des-%C2%AB-musulmans-revoltes-%C2%BB-de-sirat-alizza-manifestent-violemment

Prenez 15 minutes, pour écouter cette vidéo effrayante. C’est un véritable appel à la guerre civile. Cela se passe en plein centre ville de Limoges, le 17 septembre, entre 17 heures et 18 heures. Vous entendrez un fanatique musulman, devant un public acquis, éructer, pendant un long quart d’heure. Au milieu des "Allah akbar", tout y passe. Il appelle à la haine et à la violence les musulmans, à qui il reproche de dormir, il nomme Christine Tasin, il s’indigne contre la loi, forcément raciste, contre le voile intégral, il affirme que le 11 septembre, ce sont les Juifs, il qualifie les Français présents en Afghanistan de "Fumiers", il compare les roms et les musulmans aux juifs d’hier, il affirme que les musulmans en France sont entre 10 et 15 millions, il se réclame de l’article 18 des Droits de l’Homme pour dire que les musulmans sont persécutés en France, et, cerise sur le gateau, il appelle à ne pas respecter notre code pénal, à le brûler, parce qu’on n’y défend pas les musulmans.

Un effrayant déferlement de haine, d’appel à la guerre sainte, qui nous montre la réalité d’une partie de la France de 2010. Un fasciste religieux peut éructer contre nos valeurs, en plein centre-ville, et il ne se passe rien !

Question : cet homme est-il français ? Si non, doit-il rester en France ? Si oui, messieurs de la gôche, faut-il lui laisser sa nationalité ?

http://www.ripostelaique.com/Venez-dimanche-a-15-heures.html

Un argument supplémentaire, si vous ne voulez pas que la France ressemble à cela, demain, pour venir manifester, dimanche 19 septembre, avec Résistance républicaine, à 15 heures, place d’Iena, métro Iéna (Paris 16e), pour défendre la laïcité, la liberté d’expression, et refuser que le délit de blasphème et la charia ne soient imposés à notre pays. Bien sûr, soutien également à la présidente de Résistance républicaine, face aux menaces qu’elle reçoit.

Cyrano

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article