Lituanie: Europe liberticide pour l'adoption d'enfants par des homosexuels

Publié le 23 Mai 2013

Le députés lituaniens ont décidé mardi de se pencher sur des amendements destinés à interdire l’adoption d’enfants par des couples homosexuels.

Par 56 voix contre quatre et 16 abstentions, les députés ont fait inscrire ces dispositions à l’ordre du jour de la session d’automne.

Un amendement proposé à la loi de protection des droits de l’enfant souligne notamment que « chaque enfant dispose d’un droit naturel à un père et à une mère, sur la base de la différence sexuelle et de la complémentarité mutuelle », interdisant à l’Etat de prendre une quelconque disposition légale qui « priverait en conséquence l’enfant d’un père et d’une mère ».

Une députée conservatrice, Vilija Aleknaite-Abramikiene, a affirmé qu’il ne s’agissait pas d’une « discrimination » mais d’un rappel des principes chers à la Lituanie.

Selon les 18 auteurs du projet, le rôle du père est tout aussi important que celui de la mère pour le développement complet de l’enfant.

Le ministère lituanien de la Justice a toutefois fait remarquer que ce projet d’amendements était contraire aux dispositions de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’Homme et des libertés fondamentales.

La question de l’homosexualité provoque des débats houleux en Lituanie, pays très catholique. La première parade d’homosexuelles organisée en Lituanie en 2010 avait été le théâtre de débordements : environ 2.000 contre-manifestants avaient alors jeté des bouteilles, des pierres et des pétards en direction des marcheurs.

Une nouvelle marche de gays et lesbiennes est prévue à Vilnius, la capitale, pour le 27 juillet.

(Source AFP)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article