Maître Gilbert Collard affiche sa sympathie pour Marine Le Pen. Et alors ?

Publié le 12 Mai 2011

Les lignes se déplacent encore un petit peu plus, depuis que Maître Gilbert Collard affiche clairement sa sympathie pour Marine Le Pen.

Cet homme venant de la gauche n'est pas soupçonnable de fascisme d'autant plus qu'il est avocat et qu'il fût proche un temps des socialistes. Alors quoi? Que se passe-t-il? Tout simplement que les cartes sont en train de changer de main tranquillement mais sûrement. 

Les Français ne sont pas dupes. Ils réalisent l'innocuité des socialistes. La bêtise du Front de gauche bloqué quelque part entre la fin du 19iéme siècle et le 20iéme! L'extrême gauche étant prêt à tout vendre pour un islam supplémentaire. 

Dans les précédents articles ( ICI ) nous avons pu voir ce que pensent les socialistes de la jeunesse, de l'immigré, des ouvriers mais rien sur la nation, rien sur la France. La France pour une certaine gauche est enterrée depuis longtemps. Cette France que nous aimons ne correspond pas à ces socialistes nouvelle formule, plus proche des "Indigènes de la république" des associations de pseudo défense des droits de l'homme, des officines "antiracistes" de l'anti France des temps anciens, bref, de la France éternelle. Vous avez pu vous rendre compte que la gauche n'est plus en phase avec les Français. Maître Collard de par son métier, est bien plus proche de la vraie vie que ne le sont nos députés et autres sénateurs bien pensants et si loin de ce qu'est de vivre avec 600 €. Mais de dire cela, c'est populiste n'est-ce pas?  

Maître Gilbert Collard ne fait que dire ce que pensent beaucoup de Français y compris à droite et dans les propres rangs de l'UMP. Marine Le Pen change en profondeur son parti politique pour en faire un parti national et républicain. Alors, cela gène les habitués de la terminologie "nauséabonde" qu'ils mettaient à toutes les sauces dès lors que l'on parlait du Front National. 

Gérard Brazon

*********************************************

«Je n'ai pas pris ma carteau Front national, mais je suis très ami, et de longue date, avec Marine Le Pen. Je suis mariniste. Mon lien est avec elle», déclareGilbert Collard.
«Je n'ai pas pris ma carte au Front national, mais je suis très ami, et de longue date, avec Marine Le Pen. Je suis mariniste. Mon lien est avec elle», déclareGilbert Collard. Crédits photo : PATRICK KOVARIK/AFP

Venu de la gauche, cet habitué des médias affirme que ce n'est pas lui qui a changé, mais le FN.

Voilà un soutien inattendu. Dans un entretien accordé mercredi à l'hebdomadaire Valeurs actuelles, l'avocat Gilbert Collard, habitué des médias et issu de la gauche, annonce son ralliement à… Marine Le Pen! «Je n'ai pas pris ma carte au Front national, mais je suis très ami, et de longue date, avec Marine Le Pen, déclare Gilbert Collard dans son interview. Je suis mariniste. Mon lien est avec elle.»

Jadis, l'avocat avait croisé le fer avec Jean-Marie Le Pen dans un débat télévisé. Il avait exprimé au président du FN de l'époque l'aversion qu'il lui inspirait. Aujourd'hui, Gilbert Collard estime que «le Front mariniste est 100% républicain. Le procès en racisme intenté à Marine Le Pen est totalement obsolète. Marine, je la connais: elle n'est ni raciste, ni antisémite, ni xénophobe!» Bref, plaide l'avocat, «je n'ai pas changé, c'est le FN qui a changé».

Le 10 mai 1981, Gilbert Collard s'était rendu à Château-Chinon, fief de François Mitterrand, dans la Nièvre, pour attendre le résultat de l'élection présidentielle aux côtés du grand homme. Aujourd'hui, il soutient la préférence nationale, cœur du programme du FN. «La préférence nationale, c'est le contraire du racisme puisque c'est la citoyenneté qui prime sur l'origine, notamment ethnique, des individus, soutient l'avocat. La préférence nationale revient à favoriser un Français d'origine tunisienne par rapport à un Tunisien d'origine tunisienne.» Gilbert Collard affirme en outre que «la préférence nationale est une idée socialiste mise en place par Roger Salengro sous le Front populaire».

À 63 ans, l'avocat, qui a déjà tâté de la politique, en particulier au Parti radical valoisien, s'imagine-t-il élu député «front mariniste» à l'Assemblée nationale lors des élections législatives de juin 2012? Gilbert Collard exerce principalement à Marseille, où le FN a connu un redressement spectaculaire lors des régionales de 2010 et des cantonales de 2011. Interrogé sur sa candidature aux municipales de 2014, l'avocat répond: «Je me prononcerai le moment venu. Mais je n'ai pas pour habitude, lorsque je m'engage, de faire les choses à moitié.»

Gilbert Collard n'apporte qu'un bémol à son ralliement. Avant d'appeler à voter pour Marine Le Pen à la présidentielle, il veut observer «l'évolution du Front mariniste» et se décidera «en fonction de la confirmation, à laquelle je crois, de cette évolution».

Interdit moral affaibli

Marine Le Pen et Gibert Collard se connaissent depuis vingt-cinq ans. L'avocat a défendu sa mère, Pierrette Le Pen, lors du divorce conflictuel et très médiatisé qui l'a opposée à Jean-Marie Le Pen en 1984 et 1985. Ces circonstances ne semblaient pas les prédisposer à devenir proches, puisque Marine Le Pen avait, à l'époque, pris publiquement le parti de son père. Il est vrai que la présidente du FN est, elle aussi, avocate de profession.

C'est la première fois qu'une personnalité «installée», et qui dispose d'une certaine notoriété, s'engage publiquement en faveur de Marine Le Pen. Cas isolé ou non, c'est en tout cas l'indice que l'interdit moral, très puissant lorsque Jean-Marie Le Pen présidait le FN, est aujourd'hui très affaibli.

LIRE AUSSI :

» Le FN se place comme le parti des classes populaires

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Nancy VERDIER 12/05/2011 23:51



C'est une position de bon sens de la part d'un avocat qui a dû en voir de toutes sortes. On peut avoir de jolies surprises à l'Assemblée Nationale, si des gens de ce calibre montent au
créneau...Cela promet de mettre un peu de vie et de réalisme dans cette Assemblée de moribonds, accrochés à leurs sièges depuis des lustres....