Malika Sorel, Christine Lagarde. Deux femmes, des valeurs différentes semble-t'il.

Publié le 9 Août 2010

Un texte de Malika Sorel sur son blog qui nous signale une incongruité pire, une faute envers nos valeurs républicaines.

Gérard Brazon

Christine Lagarde, apôtre de la Charia par Malika Sorel

             Pendant que le peuple est soumis au feu nourri du feuilleton de l’affaire dite « Bettencourt », certains s’affairent en haut lieu à violer nos fondamentaux sans susciter la moindre réaction. Jugez-en par vous-mêmes :

Le Monde : « La ministre des finances, Christine Lagarde, continue d’adapter les règles fiscales et juridiques pour faciliter les investissements conformes à la charia, la loi islamique. »

N’y aurait-il donc plus aucune éthique dans notre pays, pour qu’on en soit rendu à vendre notre âme pour une poignée de billets ? L’attrait de l’argent serait-il parvenu à tout balayer, y compris les repères fondamentaux ? Pour le savoir, il faudrait que Mme Lagarde recueille le sentiment des Français en leur posant, par exemple, la question suivante : « êtes-vous prêts, pour tenter de dynamiser l’économie française, à tourner le dos à vos valeurs fondamentales ? » Gageons que jamais cette question ne sera posée, car la réponse est déjà connue.

            Le Premier ministre et le Président de la République sont-ils tenus informés par Mme Lagarde de l’objet de son zèle ? Je ne comprends pas comment, au sein d’une même équipe, certains peuvent travailler à renforcer la lutte contre Al Qaïda qui veut instaurer la Charia, quand d’autres, au même moment, s’affairent à introduire la Charia sur notre sol. Je ne comprends pas non plus qu’aucun lien de causalité ne soit jamais établi, par le monde politique ni par les médias, entre l’adaptation constante, depuis plus de trente ans, de notre société à des valeurs étrangères à son héritage culturel et historique, et la terrible dégradation de l’insertion de populations issues de l’immigration. Les démonstrations ne manquent pourtant pas, et chaque jour nous en apporte son lot, jusqu’à cette rebellion d’un quartier de Grenoble pour venger un des leurs, braqueur et ayant tiré sur la police. Ah, la suprématie des liens de communauté de valeurs !

(...)

Par quel miracle espère-t-on obtenir des étrangers qu’ils respectent les normes collectives de la société française, alors que leur est envoyé dans le même temps, et à intervalles

réguliers, le signal que c’est notre société qui va s’adapter à leurs normes ? Quel drame que la cohérence ait déserté les allées du pouvoir depuis des décennies !

 

 

Lire la suite ICI

 

http://puzzledelintegration.blogspirit.com/archive/2010/07/29/christine-lagarde-apotre-de-la-charia.html

 

         Commentaire suite à ce texte qui mérite le détours tant il correspond à une réalité que ne semble pas voir nos dirigeants politiques.

 

C'est terrible! l'inconséquence de nos élites politiques me désespère vraiment de trouver une issue par la voie des partis politiques traditionnels; l'aveuglement est trop grand,le discours opportuniste sert de posture magique à l'endroit des citoyens se berçant encore d'illusions! j'observe le comportement d'un gouvernement qui valide une circulaire amenant à la régularisation massive de 'sans-papiers' dit travailleurs en réponse aux grands patrons, dénonce la délinquance associée à une immigration non contrôlée, renonce à une véritable politique de mise à l'emploi dans les cités ( au profit d'un discours sécuritaire, seulement discours car l'insécurité des personnes s'accroît)... et, je me demande comment cela va finir. Qui va dénoncer l'incohérence de garder de faibles salaires pour des emplois non pourvus(bâtiment, emplois à domicile, etc.) et faire occuper ses postes par des "sans papiers"? Ou nous mène cette véritable perversion du système!
Par ma pratique professionnelle, j'accueille de très nombreux migrants et, aujourd'hui,il m'est difficile de garder un discours ouvert, tant les abus semblent aller de soi. Loin de moi l'idée de généraliser, je crois encore que la masse des personnes est raisonnable,davantage dans la recherche d'un vivre ensemble convenable mais..point d'illusion :le laisser faire ,la tolérance exacerbée(c.a.d laxisme!) a permis et permet chaque jour des comportements hallucinants: un monsieur arrive de peu en France, fait valoir sa nationalité française , de par son père, demande le Rsa, fait venir sa femme illégalement de 18ans du pays,en ayant choisi la polygamie comme régime matrimonial, vient au service social demander des aides financières pour payer son loyer etc.. qui lui dira que la France n'est pas un self-service ? si le politique ne pose pas clairement les cartes du jeu, les acteurs de terrain n'ont aucun crédit, au contraire, cela peut même être très mal perçu ..car, souvent,le plus important, c'est "pas de vague, les gens sont victimes,les disparités culturelles sont totalement des richesses, pas de stigmatisation!" Au final, c'est simplement le retour du boomerang qui peut être pris en compte: une femme demandant une décohabitation , suite à une union polygamique, une jeune fille fuyant un mariage forcée etc.. sans analyse,par contre, du contexte de ces situations car cela pourrait être stigmatisant..Bref, heureusement qu'il y a des personnes "issues de la diversité" qui commencent à parler, et défendre la laïcité, l'esprit de la République, à reconnaître les limites dun accueil sans limite,sans discernement.Bon, désolé de ce tableau noir, mais je m'inquiète sérieusement de la perennité de nos valeurs! des tribunaux islamiques en Grande Bretagne,des piscines non mixtes en FRANCE? une hallalisation de plus en plus de produits de consommation, des revendications communautaires de plus en plus fortes, etc..Merci à vous, madame Sorel, de garder cette fenêtre ouverte où nous pouvons encore communiquer,défendre "une certaine idée de la France!"

Écrit par david | 30 juillet 2010

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article