Malte : l'invasion migratoire ! Par Yves Darchicourt

Publié le 20 Août 2011


Durant le grand siège de 1565, durant près de 4 mois, sous l'impulsion du Grand Maître Jean Parisot de la Valette, Malte a résisté aux ottomans :

9 000 habitants et 313 chevaliers se sont sacrifiés pour défendre leur civilisation et leur foi face aux turcs qui y perdirent 12 000 combattants. La venue de renforts conduits par Don Garcia de Tolède sauvera l'île qui demeurera ainsi européenne et chrétienne.

2377178158.png

Aujourd'hui encore Malte est menacée dans son identité et n'a cette fois aucun renfort à attendre. Depuis mars dernier, c'est quelques 1 500 clandestins africains - rebaptisés migrants ou réfugiés - qui ont profité de la guerre en Libye pour venir s'échouer sur Malte et réclamer le sacro-saint droit d'asile qui leur ouvre les porte de l'Europe. Et 1 500 clandestins c'est beaucoup pour une République de 409 000 habitants ! Sans compter que depuis 10 ans, plus de 15 000 "migrants" - essentiellement africains de l'Est - ont pénétré sur le territoire du plus petit Etat de l'Union Européenne.

Une Union Européenne qui ne fait rien pour aider Malte ; pire encore, il a fallu qu'un de ses fonctionnaires pompeusement titré "Commissaire Européen aux Droits de l'Homme" s'insurge contre les centres de rétention maltais où les clandestins attendent d'obtenir le statut de réfugié ou l'occasion de contacter un passeur pour gagner le continent en douce. 

Encore une illustration de l'inutilité, voire de la nocivité, d' une Union Européenne soumise au Nouvel Ordre Mondial face à l'immigration allogène. Résistance !

 

Yves Darchicourt

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

francis Claude 20/08/2011 16:41



ben oui quoi il y a que la guerre sainte qui nous sauvera!!!mais la ferons nous??