Manifestation devant la mosquée de Paris: vaste enfumage des "imminents" musulmans "modérés". Par Gérard Brazon

Publié le 28 Septembre 2014

Guerre aux Chrétiens

Guerre aux chrétiens. Message clair en Indonésie dont ne parle pas les islamophiles médiatico-politiques et Boubakeur. en particulier. Et pour cause.

Panique dans l'islamophère. Le choc est brutal, violent. L'islam est à l'origine des décapitations d'occidentaux et présente la face sanglante aux musulmans de France. La plupart souhaitent vivre tranquillement en France. Aujourd'hui, la face hideuse du discours islamique et la volonté comme un boomerang en pleine face.

Gérard Brazon interview3Par Gerard Brazon

Les responsables islamiques souhaitaient imposer leur islam tranquillement mais sûrement dans notre pays. Ce que nous appelons l'islamisation et contre laquelle nous luttons depuis des années. Les conquérants de l'islam appliquaient depuis des années ce qu'ils ont appliqué autrefois, au début de l'occupation des territoires berbères (Libye, Tunisie, Algérie, Maroc, Mauritanie, qui étaient chrétiens, juifs et animistes,) la même politique des petits pas qui consiste, comme aujourd'hui, à imposer doucement mais sûrement l'islam dans les têtes. Quand l'islam devient majoritaire dans la population, la dictature islamique s'installe sans partage et il ne reste plus que la dhimmitude ou la mort. Pour mémoire, la Turquie actuelle, ancien empire Byzantin tombée en 1453, fut islamisé en à peine 50 ans. Hormis l'Espagne et la Grèce, peu se sont libérés de cette dictature.

En France nous en étions à la phase deux de la conquête : Le Dar al Harb (Impératif de la conquête. La terre de l’infidèle devient zone de guerre. Le devoir pour un musulman, faire le "Djihad"). (Lire en fin d'article les 3 phases)

Les décapitations d'occidentaux ont été  comme un électrochoc. Les occidentaux de la base, les gens du peuple, les petites gens, pour ne pas dire les "sans-dents" comprennent maintenant que l'islam n'est pas la soupe qui leur a été vendue chaque jour dans les médias: amour, tolérance et paix. Certes, je veux bien croire que des musulmans soient choqués par cette barbarie. C'est une évidence. Mais surtout parce que la plupart des musulmans ne connaissent pas leur Coran et appliquent une religion faite surtout de traditions familiales.  Que connaissent-ils de ces sourates qui appellent à la mort des infidèles.

Sourate 47 Verset 4Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement (...)

Sourate 4 Verset 89Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah. Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur.

Alors aujourd'hui, des hommes innocents se font décapiter par des barbares qui ont lu le Coran et ont bien compris son message de conquêtes et de mort de l'infidèle. Les adeptes de l'Etat islamique, de Boko Haram et autres malades de dieu ne font qu'obéir à travers 14 siècles, à un personnage odieux qui serait traîné devant des tribunaux pour crimes de guerres et contre l'humanité de nos jours. Le Coran, comme je peux le lire dans certaines déclarations de nos "imminents" musulmans modérés ne s'interprète pas, il n'est pas issu d'un état d'esprit de l'époque, il n'est pas un livre comme un autre que l'on peut relativiser. Pour un musulman pratiquant et désirant aller jusqu'au bout de la logique de ce livre "incréé", message en ligne direct de dieu à travers son "messager" Mahomet, le Coran est une ligne de conduite pour aller au Paradis d'Allah. Et ce livre appelle aux meurtres des infidèles ce que font aujourd'hui les adeptes de l'état islamique. N'en déplaise à la bien pensance. Ils sont les premiers concernés et seront les premiers servis.

Ces "imminents" musulmans modérés manifestent devant la mosquée de Paris en petit nombre d'ailleurs, même si la caméra fait attention de ne pas élargir le champs. Ce champs de vision prouve de fait, la faiblesse de cette manifestation. Manipulation des masses encore et toujours par les médias.

Ces "imminents" musulmans modérés qui osent comme Boubaker parler de retrouver le "vivre ensemble" alors même que l'islam sépare le musulman du chrétien et du juif dans son message religieux, qu'il ne considère pas la femme comme l'égal de l'homme (sourate 4 verset 34) que l'homme a des droits sur la femme considérée comme un champs de labour (sourate 2 verset 223).

Cet "imminent" musulman modéré disais-je qu'est Monsieur Boubaker ose parler de liberté alors même que son islam n'accepte pas la liberté de conscience (apostasie) ni même la liberté de la femme de faire ce qu'elle veut d'elle-même et de son corps !

Enfumage, manipulation, destruction des repères, sophismes et j'en passe. L'islam en mouvement s'appelle islamisme. Il est en mouvement partout dans le monde et laisse derrière lui une traînée de sang et bientôt des rivières de sang. Nous n'avons pas fini de payer cher, les folies si ce n'est délires démagogiques des USA qui ont armé ces malades de dieu ou permis qu'ils se développent par une politique de déstabilisation des dictateurs en place. Madame Pécresse  refuse de faire le choix entre des dictatures et celle des islamistes. Cela prouve son incompétence (elle n'est pas la seule à droite comme à gauche) en matière d'islam. Elle devrait demander ce qu'en pensent les Chrétiens d'Orient.

Comme je le disais dans un précédent article, il n'y aura jamais de manifestation musulmane contre l'islamisme, car de facto, ce serait une manifestation d'apostats. Monsieur Boubaker et ses congénères le savent parfaitement bien. Son message s'adresse aux gogos, aux idiots utiles de l'islam et aux "filles de joies" médiatico-politiques.

Aujourd'hui, des citoyens de France et d'Europe s'alarment. Ils se posent des questions et singulièrement sur cet islam et donc, sur les adeptes de cette religion. 

L'islamophère s'affole des dégâts fait à la cause de l'islam par ces décapitations, par cette violence qui s'étale, cette traînée de sang qui s'élargit. Elle refuse que les gains de ces dernières années sur son installation progressive mais certaine de l'islam soient compromise.

Qu'est-ce donc  cette islamophère si ce n'est les politiques et autres médias en lien avec le Qatar et les intérêts de l'Arabie Saoudite qui s'immisce partout dans les conseils d'administrations, les assemblées politiques, les prises de participations financières en tout et partout. L'islam achète bien des silences. La France n'est qu'un gain supplémentaire, une acquisition de plus et les peuples ne sont que des sujets à qui l'on demandera de s'agenouiller 5 fois par jour pour prix de leur dépendance et de leur soumission à Allah qui, paraît-il est "miséricordieux".

Il faut sortir de ce piège et obliger l'islamophère à se dévoiler. Elle commence à le faire à travers des reportages lénifiants de pitoyables "journalistes" ou selon certaines radios et télévisions, cette manifestation devant la mosquée de Paris est soit "massive", soit de "plusieurs centaines" de manifestants, soit composée "de manifestants issus de plusieurs confessions". En clair, vouloir prouver absolument que les musulmans "modérés"  manifestent contre la barbarie islamique. Je le dis et je le répète : il n'y aura jamais de manifestants authentiquement musulmans qui manifesteront par milliers contre la barbarie islamique et donc contre l'origine de cette barbarie sans risquer d'être considéré comme un apostat par les autorité de l'islam, par l'oumma (communauté musulmane niant les frontières, les lois des hommes et la démocratie issus de la volonté des hommes et non pas celle d'Allah)

Gérard Brazon

**************

Pour Mémoire:

Le Dar al Sulh :

Pratique musulmane de la paix momentanée (trêve) sur une terre étrangère. (ce que nous vivons plus ou moins en ce moment d'où la réaction des 126 imminents musulmans et autres Boubakeur)

Le Dar al Harb :

         Impératif de la conquête. La terre de l’infidèle devient zone de guerre. Le devoir pour un musulman, faire la "Djihad"

Le Dar al  Islam :

          Les musulmans dominent. C’est le règne de l’islam. Le juif et le chrétien sont tolérés mais minorés. Ils ont le statut de "Dhimmis(protégés) payant une capitation (Impôt) privés de la plupart des droits civiques. Les païens, les polythéistes et athées sont pourchassés. Toute la population doit se plier aux règles sociales de l'Islam.

"Ce Continent s'offre à nous, ou plutôt c'est Allah qui nous l'offre, comme un fier guerrier métamorphosé en femme soumise"

 

Amicale des musulmans de Créteil Novembre 1999

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article