Manifestation du 8 dec 2013: le silence des médias mais pas seulement. par Gérard Brazon

Publié le 12 Décembre 2013

Gérard Brazon interview3  Par Gérard Brazon pour Riposte Laïque

Une manifestation passée sous silence par les médias de la bien-pensance. Il est vrai qu’elle était contre l’islam, ce cancer qui grignote notre pays, cette peste verte qui est favorisée par bien des maires de villes, petites ou grandes, qui s’ingénient, pour obtenir le vote musulman, à satisfaire les associations islamiques avant même qu’elles ne fassent de demandes. Je me souviendrai toujours que la seule mosquée à avoir appelé à voter Hollande est celle de Puteaux, dont le Maire UMP ne fait pas dans le détail pour favoriser l’islam dans sa ville, à commencer par lui offrir une gigantesque mosquée de toile, contre un modeste loyer en attendant qu’une mosquée de cinq étages se construise au centre de la ville.

Une manifestation passée sous silence, une de plus, qui se voulait aussi, pour le maintien des fêtes chrétiennes.

Plus lâches que certains politiques à gauche, il n’y a que certains politiques à droite. Tous, main dans la main, pour flatter l’imam du coin et espérer obtenir en échange une sorte de paix des électeurs. Cela fait bien rire les imams et autres docteurs de la foi qui observent avec délectation ces circonvolutions et ces courbettes. Une main tendue si elle n’est pas musulmane, est une main à couper.

Le plus étonnant est de voir que la communauté juive de France n’est pas en reste. Pourtant, celle-ci devrait être bien plus prudente dans ces signaux vis à vis de l’islam et ne pas faire semblant de ne rien voir, à commencer par les faits révoltants et de plus en plus courants d’actes antisémites qui ne sont pas le fait de hordes de Français blonds aux yeux bleus, et autres franchouillards. Ils doivent réaliser que les seuls Français antisémites sont ceux qui se réclament de l’extrême gauche et qui, au nom de l’excuse facile de l’anti-sionisme en profitent pour dégueuler leur haine des juifs. Israël a bon dos. Mais Israël est loin. La seule réponse qu’ont trouvée les élites juives françaises est de faire des courbettes à l’islam à travers le CRIF et la LICRA. Ils devraient savoir qu’il ne sert à rien de reculer devant des personnes qui ont dans leurs propres textes religieux, leur ADN, la détestation de ce qu’ils sont. « Le jour du jugement dernier, même la pierre dénoncera le juif qui sera caché derrière elle« . C’est valable aussi pour les Chrétiens et je ne parle même pas des athées, des homos et autres mécréants qui sont condamnés à la pendaison immédiate dans le discours de la charia. « Il n’y a pas d’autres dieu que dieu et il est le seul à disposer des lois ». Autrement dit, dès lors que l’islam sera majoritaire, les lois de la république deviendront obsolètes.

Une manifestation donc, une de plus pour dénoncer cette horreur liberticide qu’est l’islam, système totalitaire équivalent au nazisme à tel point comme le faisait remarquer Jeanne Bourdillon ici même, qu’Hitler avait de l’admiration pour cette pseudo religion.

On peut simplement regretter que cette manifestation n’ait pas rencontré beaucoup de succès en termes de manifestants mais que cela tient à mon sens à des faits que je vais tenter d’expliquer:

-         La période électorale qui a interdit à beaucoup de personnes de venir alors même qu’elles ont à l’esprit une campagne municipale, qu’elles ont la tête dans le guidon et ne peuvent pas s’investir ailleurs que dans la recherche de colistiers et de démarches comme le tractage et le boitage ainsi qu’une présence sur les marchés de leurs villes.

-         Une confusion totale dans le message qui se voulait ce jour-là, à la fois républicain, laïc et pro-chrétiens dans la défense des fêtes chrétiennes (et donc religieuses) alors même que « Résistance Républicaine », l’organisatrice, refusait de participer aux manifestations du « Printemps Français » sous prétexte que c’était une démonstration de religieux « anti-mariage pour tous », que la Présidente de Résistance était en faveur de la loi Taubira. Ce qu’elle revendiquait partout où elle pouvait le faire. Sans compter que sur son site, « les veilleurs debouts » étaient assimilés à des extrémistes religieux. Se souvenir tout de même que de nombreux adhérents se sont fait vilipender, voire virer de l’association pour avoir participé au nom de « Résistance Républicaine » aux manifestations.

Période électorale, confusion des messages, lassitude des uns et des autres, positionnements fluctuants et incertitudes sur les aboutissants, sans compter les dépenses inhérentes qu’une manifestation entraîne, expliquent probablement le nombre de manifestants. 300 disent les uns, près de mille, dit Résistance Républicaine. Qu’importe, il va être temps de cesser de se prendre les pieds dans le tapis des egos multiples et variés et de proposer aux résistants un message clair, audible, unificateur et porteur d’avenir. Le temps n’est pas à l’invective mais à la reconquête de nos libertés mises à mal par la classe politique et nos dirigeants depuis plus de 40 ans.

Gérard Brazon (Puteaux-Libre)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Marie-claire Muller 12/12/2013 21:31


Canada : mouvement citoyen contre les défenseurs de la charia




Un nouveau groupe Facebook créé aujourd'hui. Description :


«Mouvement citoyen contre les défenseurs de la Charia au Canada, est un mouvement créé par des citoyens et résidents au Canada, dont la plupart
sont des musulmans modérés, qui tiennent a dire haut et fort : Celui qui veut la Charia islamiste, n'a qu'a rentrer chez lui !!... Aucune place pour les défenseurs de la Charia sur le
territoire canadien.»



Lire aussi :


Canada : "si vous voulez la
charia, quittez ce pays" (Mahfooz Kanwar)


"Pas de charia au Canada" (Jack
Layton)


Québec : Le fondement même de la charia est d'être antidémocratique (Fatima Houda-Pépin)


À l’unanimité, l’Assemblée nationale du Québec rejette les tribunaux
islamiques au Canada (sisyphe.org)




Rédigé le 27/03/2013 dans Canada, Charia et Fiqh | Lien permanent |
Commentaires (4)

aziliz 12/12/2013 21:15


Très motivée par la lutte contre le nazisme vert, j'ai été plus qu'interloquée par l'attitude de RESISTANCE R.


Je suis chrétienne, absolument pas catho-bobo, pas plus que catho-intégriste, pas plus que "vendue" à des compromis avec le nazisme vert. Je refuse tout évêque dans le genre Dubost et son
acolyte, le Roucou qui vient de signer un livre avec Tareq Oubrou.


Je ne suis pas une "croyante" de la République bien que j'en respecte les règles (enfin jusqu'à présent. Pour combien de temps encore ...?). Je respecte la laïcité mais je refuse que l'on
m'empêche de croire ce que j'ai envie de croire. De même, je n'accepte pas que l'on traite les veilleurs de mouvement religieux, ils n'en ont absolument
pas l'attitude : les textes des veilleurs assis sont profanes, quand aux veilleurs debouts, ils sont muets.


Je peux admettre que certains soient athées, d'autres protestants, d'autres boudhistes, les seuls que je réprouve sont les musulmans qui ne pratiquent pas une "religion" mais sont totalement
soumis à une théocratie dangereuse qui fait de chacun d'entre eux, une bombe à retardement car terrorisé et sans cesse menacé.


Alors je confirme que je suis très heureuse de la naissance de Reconquête Républicaine car le sectarisme de Résistance R. ne me convenait plus du tout et que si j'approuve sa lutte contre
l'islam, je ne peux approuver les insultes envers les chrétiens, l'égalitarisme à outrance  de Christine T. en faveur des homophilophiles, attitude
qui a méprisé les conséquences sur la civilisation de la FRANCE, les attaques contre ses racines, ses valeurs et tout ce qui a fait sa grandeur. Sans oublier toutes les dérives qui ont
suivi.


Je ne suis donc pas allée à la manifestation du 8 décembre dernier dont j'avais anticipé le reflux de participants. J'ai donc simplement fait connaître son existence, envoyer des affiches par
mail. Je reste très vigilante sur ce nazisme vert mais me contente d'être en contact avec Reconquête R. et des résistants de mon secteur, qui résistent aussi bien à ces barbus et voilées qu'à
l'actuelle volonté de dégradation d'un pays qui est une de mes raisons de vivre.


Merci aux fondateurs de Reconquête. Une alternative est née avec laquelle je me sens beaucoup plus en osmose.


 


 

Marie-claire Muller 12/12/2013 19:11


Comme dit Gérard il est temps de s'unir contre la peste verte et ses alliés!!!C'est le seul et unique combat que nous devons mener pour la survie de nos enfants et de notre civilisation
NOUS DEVONS NOUS RESAISIR  CAR LES JIHADISTES OU MAHOMETANS NE FERONT PAS DE QUARTIERS ILS SE  PREPARENT ET PROFITENT DE NOTRE FAIBLESSE ET DE NOTRE MECONNAISSANCE, NOUS SOMMES
EN GUERRE ET CHAQUE MUSULMAN EST UN DANGER POTENTIEL SI IL SUIT LE CORAN ET ECOUTE LES PRECHEURS FANATIQUES ET HAINEUX !!!!!!!!!!



Le Jihad en France



Posted On 11 déc 2013


By : Dreuz Info


Comments: 22







Faisant face au danger que présente le terrorisme islamiste, les sociétés européennes commettent une erreur qui leur pourrait être, sur le long terme, fatale.


En analysant la situation Syrienne, en étudiant les attentats du 11 Septembre 2001 ainsi que les attaques de Madrid et de Londres, et en faisant le lien avec les guerres menées en
Tchétchénie, au Kosovo, en Bosnie et en Algérie, il semblerait que le concept de Jihad ne soit qu’une forme de justification religieuse que se donnent des groupes armées musulmans pour
atteindre leurs objectifs socio-politiques. Néanmoins, une grave faille stratégique peut dériver du fait de limiter la notion de Jihad à un type de conflit généré par des groupuscules
fondamentalistes proches ou sympathisants avec l’idéologie apocalyptique d’Al Qaeda. Il est certainement vrai que les fous d’Allah qui se font exploser dans les bazars pakistanais partagent
la même vocation que ceux qui brûlent des Eglises en Syrie et en Egypte, inspirant ainsi les imams des banlieues européennes. Pourtant si la violence d’une explosion peut en elle-même prouver
la force de l’idéologie Jihadiste, elle peut voiler les yeux face à une réalité qui est en elle-même plus grave et largement plus néfaste pour l’Occident et la civilisation Judéo-Chrétienne.
Le Jihad, en tant que concept religieux ne se limite pas simplement à la violence armée à des fins de prosélytisme, au contraire la forme armée du jihad n’est considérée dans le Coran que
comme une variante mineure du plus large effort que tout musulman doit accomplir dans sa vie pour se rapprocher de Dieu, entre autre se garantissant une place au paradis en propageant sa foi
et sa vision de la loi divine.


Dans un découpage géopolitique aussi simple que fonctionnel, l’Islam divise le monde en deux entités. Dar-Al Islam, territoires où la loi Coranique est appliquée, et Dar-Al Harb, territoires
en guerre avec le monde musulman dans lesquels la loi Coranique n’est pas encore appliquée. Théologiquement, aucune paix absolue n’est envisageable entre ces deux entités, seulement des
périodes de non-guerre peuvent être considérées comme souhaitables, périodes qui servent au monde musulman à s’enrichir et à préparer le terrain pour une meilleure approche dans l’optique
finale de propager la religion de Mohammed.


Cette considération est structurelle pour comprendre au mieux la relation qui existe entre une grande portion des communautés musulmanes résidant en Europe et leurs pays d’accueil. L’ex-Rais
libyen avait été cité en disant que l’Islam n’a pas besoin de bombes pour envahir l’Europe, simplement de ses femmes. Effectivement le poids démographique des populations Islamiques résidant
en Europe, lié à la tendance et au prosélytisme de ces mêmes communautés, est une arme beaucoup plus efficace que n’importe quelle attaque ou destruction. Pour cela deux exemples doivent être
adressés pour comprendre le risque que l’Europe et la France courent en ce moment.


Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir
les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.


Au cours d’une patrouille Vigipirate dans le quartier d’affaires parisien de la Défense, un militaire a été gravement blessé le 26 Mai 2013. Un homme invoquant sa volonté de mener un
Jihad personnel contre l’Etat a attaqué le soldat qui était en train de d’accomplir sa mission. Cette forme d’attentats, aussi dangereuse et dramatique soit-elle, a des effets bien plus
négatifs que l’on puisse l’imaginer. Elle permet à l’opinion publique de s’asseoir dans l’idée que le danger Islamiste ne provient que d’une très faible minorité d’individus prête à tuer et à
être tués pour la propagation de leur foi.


Au contraire, l’Islamisation se fait de manière plus subtile et plus travaillée que cela, elle implique une plus large tranche de la population musulmane de France et elle s’insère dans
toutes les failles possibles de notre système.


Le 27 Novembre 2013, le tribunal administratif de Grenoble a obligé la prison de Saint-Quentin-Fallavier à servir des repas halal à ses détenus musulmans, ou à tout détenu souhaitant recevoir
ce type de repas. En soi, cette nouvelle peut facilement passer inaperçue pourtant elle devrait être considérée pour ce qu’elle représente réellement. Le musulman a la possibilité de mener un
jihad, un combat personnel, ayant des résultats beaucoup plus forts que l’attaque au cutter contre un militaire en patrouille. L’action personnelle liée aux revendications communautaires est
beaucoup plus efficace à propager l’Islam dans les démocraties occidentales. Le droit de pratiquer sa religion dans un centre pénitentiaire est certainement un droit de tout citoyen dans une
démocratie moderne, pourtant en sachant qu’un très grand nombre de conversions à l’Islam a lieux en prison ou dans les quartiers avec une forte population ayant connue des situations
carcérales, l’innocence de telles requêtes ne peut qu’être légitimement mise en doute. Le lien doit être fait entre cet épisode et les prières de masse dans les rues parisiennes, les menaces
faites aux non-musulmans dans les quartiers où ces derniers sont en minorité ainsi qu’avec les efforts faits pour adapter les règles des institutions républicaines aux besoins propres à une
communauté.


Dans son œuvre présentant une vision post-apocalyptique d’une France Islamisée, l’auteur russe, Elena Tchoudinova, écrit : « Quand on commence à faire des concessions, on ne
peut plus s’arrêter ». Cette maxime semble avoir été bien comprise et assimilée par les communautés musulmanes qui vivent en Europe mais qui considèrent que leur devoir est celui
d’Islamiser cette terre et non pas de s’adapter à ses règles. Pour cela, l’action armée aussi dangereuse soit-elle ne doit pas être une poudre dans les yeux des sociétés européennes. L’acte
terroriste en soi ne doit pas être vu comme le début et la fin d’un processus qui serait contré par des mesures sécuritaires. Le jihad qui vise à faire de l’Europe une partie de Dar al-Islam
se base sur une volonté de vaste communauté à vivre avec un seul but, obliger des gouvernements faibles et ignorants à entrer dans une logique de concessions qui n’a pas de limites.


Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Riccardo Dugulin pour Dreuz.info.


Riccardo Dugulin a un Master de la Paris School


Provinciale 12/12/2013 18:52


@ESSYLU


C'est bien dommage, je vous ai cherché ......

Pivoine 12/12/2013 17:41


Le problème, c'est que ces manifestations se déroulant à Paris, il faut se déplacer, et le prix du trajet n'est pas donné. Le jour où l'on manifestera dans toutes les villes de France, je serais
présente !

mika 12/12/2013 17:11


Intervention de Renaud Camus à la manifestation


de Résistance Républicaine -- Paris 8/12/2013.


https://www.youtube.com/watch?v=ouok4pqhsn0


 


 

ESSYLU 12/12/2013 16:28


En 2012 il y avait 3 fois plus de manifestants et le même silence


Cette fois "grâce" au sectarisme de Ch.TASIN je ne me suis pas déplacé