Manifestation extrême droite interdite : Alexandre Gabriac en garde-à-vue

Publié le 1 Octobre 2012

Dura lex, sed lex. Une manifestation d'extrémistes de droite s'est mal terminée. Pour être très clair, je n'ai aucune sympathie pour ce mouvement ouvertement antisémite et raciste. Je ne comprends même pas ces sentiments globalisés en fonction des couleurs ou des origines. Le racisme est une belle connerie et n'a rien à voir avec la culture. Mais je ne peux que constater qu'il y a deux poids deux mesures encore. Une manifestation interdite qui se termine mal. 

Le conseiller régional de Rhône-Alpes Alexandre Gabriac patron de cette mouvance, est en garde à vue mais quid de cette manifestation de salafistes le samedi 15 septembre où ils purent hurler leur haine des juifs sans rien à justifier.

Gérard Brazon 


l-elu-regional-interpelle-samedi-a-paris-photo-maxppp.jpgUn conseiller régional de Rhône-Alpes en garde à vue. Cinquante sept personnes ont été interpellées hier après avoir tenté de se rassembler à Paris, tentant de contourner l’interdiction d’une manifestation d’un mouvement d’extrême droite,.

Quatre ont été placées en garde à vue dont le leader des «Jeunesses Nationalistes», le conseiller régional de Rhône-Alpes Alexandre Gabriac.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

lombard 02/10/2012 16:27


bonsoir


nous allons maintenant pouvoir compter les notres......

jp 01/10/2012 11:04


droite extrême inventé,par gauche extrêmiste.

Yves IMBERT 01/10/2012 10:14


le deux poids deux mesures est insupportable dans ce cas je considère  que ces  flics guachistes ou trop carrieristes sont les ennemis des patriotes


Quant au pseudo enti sémistisme je vais être clair autant j'ai de la sympathie pour Israël autant je vomis les sous merdes juives gauchistes comme BHL qui sont la honte de leur religion


 

Claude Germain V 01/10/2012 09:36


Sur la photo que l'on voit ,c'est que là parce que c'est un souchien et peu importe ses opinions ,la police politique ose s'attaquer et a plusieurs a un français ...


Si ça avait été Vladimir , ils seraient restés a 20 metres .... de peur de caillassage ...