Manuel Valls dans l'imposture: (Pipeau) Valls évoque une remise en cause du regroupement familial

Publié le 20 Août 2013

Le Figaro

Manuel Valls s'offre une rentrée tonitruante. Invité, lundi, à livrer sa vision des défis majeurs qui attendent la France d'ici à 2025, le ministre de l'Intérieur a, semble-t-il, choqué certains de ses collègues du gouvernement en abordant la question migratoire. Selon Le Parisien etLibération, Manuel Valls a notamment évoqué une possible remise en cause du système du regroupement familial, qui permet à des étrangers résidant légalement en France d'être rejoints par leur famille proche. Une proposition qui est loin de faire l'unanimité au sein du gouvernement, réuni pour ce séminaire de rentrée. «Il a franchi un cap hallucinant», réagit un ministre sous le couvert de l'anonymat dans les colonnes deLibération.

Interrogé mardi matin sur BFM-TV, Manuel Valls n'a pas démenti avoir tenu ces propos. Alors que le continent africain devrait compter 2 milliards d'habitants en 2050, le ministre de l'Intérieur a estimé qu'il fallait «rebâtir un partenariat avec l'Afrique sur la question migratoire. (...) L'ensemble de nos politiques migratoires devront être questionnées. Parmi elles, la question du regroupement familial pourra être posée, ça n'est pas nouveau.»

Pas nouveau dans le débat politique, certes. Mais la volonté de durcir les règles du regroupement familial vient traditionnellement de la droite. Nicolas Sarkozy en avait d'ailleurs fait l'un de ses thèmes de campagne lors de la dernière présidentielle, en proposant de réduire à moins de 15.000 le nombre d'étrangers venant en France au titre du regroupement familial. Ce à quoi François Hollande avait répondu, lors d'une émission télévisée: «On va empêcher un Français ou une Française de vivre avec son conjoint? Qui peut le penser?»

Touraine se désolidarise de Valls

Interrogés mardi matin sur la proposition de Manuel Valls, les ministres cachaient mal leur gêne. La porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, a prétendu sur i-Télé ne pas avoir «entendu» Manuel Valls évoquer la question du regroupement familial lors du séminaire. Sur France 2, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a pris toutes les précautions d'usage, précisant que chaque membre du gouvernement avait «présenté des orientations en fonction de son propre champ de compétences». Ce qui ne l'empêche pas de se désolidariser de la position du ministre de l'Intérieur: «Pour ma part, je ne crois pas que la mise en cause du regroupement familial soit une manière de faire vivre notre cadre républicain», assure-t-elle.

Manuel Valls, lui, est furieux contre ses collègues du gouvernement qui ont fait «fuiter» ses propos à la presse. «Je suis très respectueux du secret des discussions. (…) Ce qui est gênant, ce sont ces propos déformés qui sortent du Conseil des ministres et qui ne cherchent qu'à nuire.» La bonne humeur des retrouvailles gouvernementales n'aura été que de courte durée.


Sur l'islam, Valls déforme les propos de Hollande

Lors du séminaire de rentrée, Manuel Valls a également évoqué la question de l'islam. A Libération, le ministre explique s'être «appuyé» sur les déclarations de François Hollande à Tunis pour affirmer que la France allait, dans les années à venir, «faire la démonstration que l'islam est compatible avec la démocratie».

Or dans son fameux discours, le chef de l'État avait été plus catégorique: «La France sait que l'islam et la démocratie sont compatibles.»

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Pivoine 21/08/2013 13:31


D'après la vallseuse, ses collègues ont fait fuiter ses propos à la presse.


Tu parles !


Tout cela est calculé de sa part, il est déjà en campagne électorale pour la Présidence de la République ! 

LA GAULOISE 21/08/2013 08:43


TOUS CES MINISTRES SONT PLUS FOURBES LES UN QUE LES AUTRES . ILS NE SONT DIGNES QUE DE NOTRE PROFOND ET INDELEBILE MEPRIS .

mika 20/08/2013 22:53


MLP ne lâche pas l'affaire face à Manuel Valls qui perd pied



http://www.youtube.com/watch?v=Pi5mzRyB-zM

L'EN SAIGNANT 20/08/2013 19:38


Avec mes excuses pour mon charabia parti prématurément à la faveur d'un gros pépin .... maintenant résorbé. Je pense que l'on aura rectifié par: "est de nature à en surprendre pas mal" .
Cordialement.

Marie-claire Muller 20/08/2013 18:12


20/08/2013 (OBSERVATOIRE DE L ISLAMISATION)


Frères Musulmans: l'Egypte résiste, les mairies UMP et PS aident leurs mosquées !


 Alors que la moitié du peuple égyptien leur résiste, les partis "républicains" aident les
Frères Musulmans, incarnés en France par l'UOIF, à édifier des mosquées géantes à Nantes, Bordeaux, Mulhouse, Poîtiers, Lille, Nice etc. Terrains municipaux ou subventions municipales, rien
n'arrête les maires UMP et PS en quête de l'électorat islamiste, le scandale que la presse aux ordres fait tout pour camoufler.

Ventilateur 20/08/2013 18:06

Regroupement familial + droit du sol + naturalisation = colonisation.

L'EN SAIGNANT 20/08/2013 17:51


Dire qu'un Président de la République française parle de ce qu'il ne connaît pas estde nature à en surprendrait pas mal, pas nous qui avons pu HELAS juger de son ignorance totale de cette
prétendue religion .!

germain 20/08/2013 17:27


Notre Haroun El Poussah a semble t-il trouvé son Iznogoud  : le vizir Prêt à tout qui voulait devenir calife à la place du calif. 

Epicure 20/08/2013 16:35


Valls a raison.... mais je propose mieux:


les deux milliards de Blacks viennent en France .....


et NOUS PRENONS L'AFRIQUE?