Mariage Franco-Marocain et le "certificat de coutume" exigé par Les Mairies Françaises.

Publié le 15 Août 2014

Gérard Brazon interview3 Par Gérard Brazon

Toutes les Mairies demandent le certificat de coutume (expression faux cul) qui autorise un non-musulman à épouser une musulmane et pour cause... puisqu'il s'agit d'une conversion à l'islam.

En conséquence, toutes les Mairies de France en demandant ce certificat trahissent la République laïque et pire, se font les agents de l'islam.

Alors si votre fils souhaite convoler en juste noce avec une marocaine, (c'est valable pour tous les pays d'islam) sachez que votre fils pourra toujours aller à la messe avec vous une fois rentré en France de son voyage au Maroc ou du Consulat, mais qu'aux yeux d'un musulman il EST devenu musulman et qu'il SERA donc, un apostat s'il vous accompagne à l'Eglise et poursuit sa vie de chrétien comme si de rien n'était.

Le maiage marocain est en fait un rite religieux. Le marié prononce la Chahâda (1er pilier, acte de foi à l'islam, Allah et son prophète) et c'est terminé.

Un musulman ne peut abandonner sa religion. Ses enfants sont musulmans de facto. Tous apostats est punisables de la peine de mort. A ce jour, c'est pas trop grave en France, mais demain, en cas de libanisation de notre pays....

Gérard Brazon

Source: http://www.mariage-franco-marocain.net/article-mariage-au-consulat-du-maroc-en-france-51636464.html

3/  Si l’épouse est marocaine et l’époux né non musulman :

Le Certificat de Conversion à l’Islam de l’époux non musulman conclu avant le mariage.

Une copie intégrale de l’acte de mariage civil.

Un extrait d’acte de naissance de chacun des époux. 

Le passeport et la CIN de l’épouse marocaine

La carte Nationale d’identité ou passeport de l’époux non musulman.

Deux témoins masculins marocains munis de leurs CIN

 

INFORMATION: Si le mariage a été conclu avant la conversion à l'islam de l'époux, il faut entamer une procédure de validation auprès d'un tribunal marocain.


Lorsque l’époux est marocain et l’épouse est étrangère :

Deux copies intégrales de l’acte de mariage civil.

Un extrait d’acte de naissance de chacun des époux.

Le passeport et la CIN de l’époux marocain

La Carte Nationale d’Identité ou passeport pour l’épouse étrangère. 

Deux témoins masculins marocains munis de leurs CIN

 

 

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

LA GAULOISE 16/08/2014 08:44


EXIGEONS LE NOM DU TRAITRE QUI A MIS CETTE IGNOMINIE EN PLACE 

Michel Sautelet 16/08/2014 06:37


Bizarre affaire que ce "certificat de coutume"  en république française ! On ne le demande pas au "royaume" de Belgique"  mdrrr