"Mariage pour tous": pour les socialistes ceux qui ne sont pas de son avis du côté du mal.

Publié le 8 Janvier 2013

L’Union des organisations islamiques de France (UOIF) a publié un communiqué sur son site internet, où elle dénonce avec virulence et sagesse le mariage homosexuel. S’ils ont entièrement raison, les Musulmans auraient du penser à cette mise à mort de notre civilisation avant de voter massivement pour le président socialiste. De son côté, Najat Vallaud-Belkacem a dénoncé les propos de l’UOIF, oubliant qu’elle fut longuement au service de sa majesté le roi du Maroc, pas vraiment connu pour avoir légalisé l’homoparentalité et pour ses positions progressistes… De l’hypocrisie !

 

Voici les principaux extraits du communiqué diffusé par l’organisation des Musulmans de France :

« Si le mariage entre deux personnes de même sexe devient une norme, alors toutes les revendications, même les plus incongrues peuvent, un jour, devenir une norme, au nom du même principe d’égalité ».

« Qui pourra délégitimer la zoophilie, la polyandrie, au nom du sacro-saint amour? »

« Ne sommes-nous pas en train de suivre une voie où le principe d’égalité ne serait plus défini par des limites et des normes communes, mais par des perceptions personnelles, aussi égoïstes et affectives puissent-elles être? »

« Nous souhaitons rappeler que l’homophobie est condamnée par tous. Nous la condamnons fermement, mais cette discrimination n’est pas l’objet du débat », rappelle l’organisation. « Il n’est pas non plus ici question de se prononcer en faveur ou contre l’homosexualité, puisque tout individu a le droit de mener sa vie privée comme il l’entend ».

« Il est du devoir de tout un chacun de bien comprendre les conséquences que cela pourrait avoir sur notre société si cette nouvelle forme de mariage et de parentalité entre en considération ».

« Nous invitons la société civile dans son ensemble à s’exprimer et à prendre part à ce débat et à cette prise de décision qui risque de bouleverser irrémédiablement nos vies ».

Il n’y a pas grand chose à rajouter à ces évidences qui mettent toutes les religions, tous les sages, tous les philosophes, tous les anthropologues, tous les pédopsychiatres et 99% de l’humanité (hormis quelques idéologues totalitaires dont les socialistes français) d’accord.

Face a cette prise de position tardive mais nécessaire des Musulmans français, la ministre du Droit des femmes (oui oui, ça existe, on ne rigole pas !) n’a pu s’empêcher de distiller une énième leçon de morale, plaçant, en bonne socialiste, ceux qui ne sont pas de son avis du côté du mal. Et comme toujours depuis les premières discussions sur le projet socialiste de destruction de la famille, la terrible accusation de « dérapage » a été lancé par une Najat heurtée par la « violence langagière terrible » de l’UOIF.

Alors qu’ils ont été élus par les Musulmans français en les draguant éhontément, en les instrumentalisant et en faisant toute une campagne sur les prétendues xénophobie et islamophobie de Sarkozy, les socialistes pourraient avoir l’élégance de respecter un minimum les positions des Musulmans.

Pour rappel, comme l’a souligné une membre de l’opposition, Najat Belkacem a été « membre du Conseil de la communauté marocaine de l’étranger, créé par le roi du Maroc. Ce conseil a pour but de renforcer l’identité marocaine des Marocains de l’étranger, d’émettre des avis sur leur « éducation religieuse » (en l’occurrence musulmane). Les membres de ce conseil peuvent par ailleurs recevoir des indemnités. »

Najat Belkacem, progressiste en France et monarcho-obscurantiste au Maroc !!

Le voile au bled, mais l’homoparentalité en France, c’est maintenant !

24h-Actu

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

DURADUPIF 09/01/2013 16:25


UIOF chut up et OUT OF EUROPA, vite, vite trés vite.

DURADUPIF 09/01/2013 12:54


A quand la suppression de la double nationalité pour acceder à TOUTES fonctions électorales de la République Française ?

marcel 08/01/2013 23:44


Je ne savias pas qu'un ministre pouvait etre bi-


national.Est ce bien constitutionnel ?Je suppose que oui, mais est ce souhaitable pour notre pays? De plus le Maroc, n'applique pas le principe de réciprocité,car si nous donnons (trop)
facilement la nationalité française Sans regarder (grand chose) et surtout pas la religion de celui ou celle à qui on donne notre nationalité, les marocains exigent eux que vous soyez musulmans
ou vous convertissiez pour devenir marocain.Voir code marocain.Personne pour le dénoncer??

mfh 08/01/2013 22:15


ca fait mal de le dire cela , mais peut etre ,qu ils auront plus de poids que nous face a flamby...on a beau etre anti charia jusqu au bout des ongles:on ne peut pas dire que le ciel est vert
sous pretexte qu ils disent qu il est bleu....mf