Marine le Pen au colloque "Idées Nations" sur la santé.

Publié le 14 Novembre 2011

Aprés François Hollande qui fut pendant deux semaines une vraie purge dans nos médias, nous avons la crise et Nicolas Sarkozy en Superman de l'Europe avec son projet liberticide.

Pour équilibrer quelque peu, moi qui ne suis pas au Front National, il m'a semblé naturel de mettre cette vidéo de la campagne de Marine Le Pen sur le dossier de la Sécurité Sociale, le remboursement des médicaments et les malades.

D'autant qu'un animateur de type Ruquier utilise des méthodes de fascistes que n'auraient pas renié les adeptes de la propagande nazie. Cette attaque qui a consisté à montrer un arbre généalogique de la famille Le Pen sous la forme d'une croix gammée est tout simplement ignoble. Le minimum serait qu'il s'en excuse, mais la justice voudrait qu'il se retire! Il n' y aura ni l'un ni l'autre! C'est tout dire de l'air que l'on respire dans ce pays. Quelque chose ne tourne plus rond.

Gérard Brazon 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

island girl 15/11/2011 15:31



C'est décourageant de voir que des français honnetes ne peuvent pas se soigner alors  que des étrangers font le voyage d'afrique du nord (j'en connais au moins une )pour se faire opérer. aux
frais de la sécu!


 



Marie-Claire Muller 15/11/2011 00:50



Ce que Marine dénonce l'est aussi par  des professionnels de la santé


Vu sur le Gaulois:


lundi 14 novembre 2011





Aide Médicale d’État : on marche sur la tête !



Publié par le Gaulois à 06:37



- Santé -





Ce texte circule actuellement beaucoup sur le Web. Il est un résumé de ce pensent – parce-qu’ils
le savent- beaucoup de Français. Trop de nos Compatriotes sont volontairement maintenus dans l’ignorance de ce fait. Il faut leur ouvrir les yeux.


« Aucun candidat à l'élection présidentielle n'ose en parler... Sauf une ! C'est quand même devenu une
aberration, cette histoire d'Aide Médicale d'État (A.M.E.).


La sécu nous rembourse de moins en moins, pour, dans le même temps, soigner des gens de "TOUS les COINS du monde"
qui ont trouvé de l'argent pour payer des passeurs pour venir mais n'en n'ont plus en arrivant chez nous.


Ras-le-bol de payer pour ces gens venus illégalement car on ne peut plus accueillir toute la misère du monde !
Pensons un peu à nous, les Français "canal historique", qui avons déjà énormément cotisé à la sécu ...ce serait un juste retour des choses. Mais non !


 
L'Aide Médicale d'État (A.M.E.)



Un cadeau bien luxueux, alors qu'on nous demande de nous serrer la ceinture, parce que les caisses sont vides. L'AME permet ainsi de couvrir le tourisme médical aux frais du contribuable
Français.


Laurent Lantieri, le grand spécialiste français de la greffe du visage, a confié son agacement :


"Soigner les étrangers en cas d'urgence ou pour des maladies contagieuses qui pourraient se propager me paraît
légitime et nécessaire. En revanche, je vois arriver à ma consultation des patients qui abusent du système".


Claudine Blanchet-Bardon, spécialiste des maladies génétiques de la peau, voit débarquer des patients AME venus du
bout du monde :


" Ils arrivent clandestinement ici, et à cause des associations en tous genres, ces gens restent
tranquilles pendant trois mois et débarquent à ma consultation avec leur attestation AME, accompagnés d'un interprète. L'interprète, lui, ils le payent", mais... pas ce qui est médical !!


Un cancérologue raconte : "Nous avons des patients qui vivent en Algérie et qui ont l'AME. Ils viennent en
France régulièrement pour leur traitement, puis repartent chez eux. Ils ne payent que l'avion...


Un médecin raconte : "Des femmes sans-papiers peuvent faire valoir leurs droits à des traitements d'aide
médicale à la procréation. Chaque tentative de fécondation in vitro (FIV) coûte entre 8000 et 10.000€."



Pour mémoire, les seules conditions requises pour obtenir l'AME sont :


- 3 mois de résidence en France


- et des ressources inférieures à 634 € par mois.



Les demandeurs étant hors-la-loi, le calcul des ressources relève de la fiction et, malgré cela, la CPAM délivre
le sésame et, depuis deux ans, la facture de la couverture médicale des sans-papiers s'envole. Son rythme de progression est trois à quatre fois supérieur à celui des dépenses de santé de
tout le pays: + 13% en 2009 (530 millions d'euros pour 210.000 bénéficiaires) et + 17% au début de cette année.


De toute évidence, l'enveloppe de 535 millions d'euros prévue en 2010 aura été largement dépassée. Pour cette
année, ce sont 588 millions d'euros que Bercy a mis de côté pour l'AME soit, à peu de chose près, le montant des recettes fiscales que le gouvernement veut récupérer sur les
mariés-pacsés-divorcés, ou encore le coût global du bouclier fiscal.


L'Aide Médicale d'État finance aussi des cures thermales et le trafic du Subutex (31.08.2010).


Le député Thierry Mariani interrogé sur l'AME : "L'Aide médicale d'État est nécessaire pour des motifs
humanitaires : il



Gérard Brazon 15/11/2011 11:07



J'avais fait un article à ce sujet. Il est bon d'en reparler encore et encore... La droite est responsable autant que la gauche sur ce sujet!