Les subventions et la crise ou comment faire des économies - par Catherine Ségurane

Publié le 13 Décembre 2011

Par Catherine Ségurane

(source).
Le 12 décembre, Madame Marine Le Pen a consacré une conférence de presse spécifiquement à la question des subventions. (Dont on a pas entendu le contenu sur France-Télévision-Pravda. ndlr Gérard Brazon)
Parmi les associations bénéficiaires, elle entend faire des distinctions : "Il faut séparer dans le secteur associatif les associations d’intérêt général, qui ont vocation à être soutenues si elles font la preuve d’une vie associative réelle et démocratique, et les associations communautaristes, qui peuvent exister mais ne doivent pas pouvoir prétendre à l’argent public. "

Marine Le Pen ne propose donc pas de tout supprimer parmi les subventions aux associations. Cependant, elle constate que beaucoup ne rendent aucun service au grand public, voire sont simplement communautariste. Elle s'indigne d'abord du total distribué en 2010 : "Le premier élément qui choquera est l’augmentation très importante des sommes distribuées par l’Etat : 1 milliard 484 millions d’euros en 2010, contre 1 milliard 226 millions en 2009, soit une hausse vertigineuse de 21 % en un an seulement !"

Elle donne quelques exemples de subventions particulièrement choquantes.

ASSFAM, Service social et familial des Migrants : 239 460 €
Centre national des Marocains de France, qui vise, elle cite, à « l’émergence de nouvelles citoyennetés » : 12 000 €
FASTI Solidarité Immigrés, association qui se présente elle-même comme « tiers-mondiste » sur son site Internet : 20 000 €
Profession Banlieue, qui appuie la politique de la ville qui est pourtant un profond échec : 21 000 €
SOS RACISME : 490 000 €
Bondy Blog : 50 000 €
France Terre d’Asile, association immigrationniste par excellence : 602 000 €
Haut Conseil des Maliens de France : 25 000 €
AFAVO, Association des Femmes Africaines du Val d’Oise : 130 000 € (peut-on faire plus communautariste ?…)
ELLER, Visages pluriels de Turquie : 85 500 €
Association de mise en place de la fédération nationale Laique des Français et Françaises d’origine arabe ou de sensibilité musulmane : 100 000 €
IFAFE, Initiative Femmes Africaines France Europe : 5000 €
Ni Putes ni Soumises : 276 000 €
ARELI Nord (Association d’aide aux travailleurs migrants de la région Nord Pas de Calais) 127 324 €
UNAFO (qui rassemble nombre d’associations gestionnaires de foyers de travailleurs migrants) : 188 605 €
ANAFE : assistance aux frontières pour les étrangers, qui vise, elle cite, à « assurer une présence effective auprès des étrangers non admis aux frontières »… : 5000 €
Association française des managers de la diversité, qui fait ouvertement campagne pour la discrimination positive à l’anglo-saxonne dans les entreprises : 50 000 €
ADIVE : agence pour la diversité entrepreneuriale, qui cible « les entrepreneurs issus de l’immigration » : 20 000 €. Même logique anglo saxonne communautariste, bien loin de nos valeurs républicaines.
Collectif respect, qui vise à « informer les étrangers, les aider à exercer tous leurs droits en France » : 60 000 €

Madame Marine Le Pen, Présidente du Front National se choque de voir verser des subventions à des associations ouvertement communautaristes. Elle déclare à ce sujet : "Le financement de ces associations communautaristes a un caractère profondément anti-républicain, car la République c’est l’inverse des communautarismes, et vous savez que je ferai inscrire dans notre Constitution que la République ne reconnaît aucune communauté."

Une autre catégorie de subventions la choque : celles versées aux fondations et "think tanks" proches des partis du système. Elle cite à cet égard :

L'association Notre Europe, créée à l’initiative de Jacques Delors pour appuyer l’Union européenne, mettre en œuvre le Traité de Lisbonne (que les Français au passage ont rejeté par référendum en 2005) :  300 000 euros 

 La fondation Gabriel Péri, présidée par le Sénateur Robert Hue : 990 000 euros
La fondation Jean Jaurès, présidée par Pierre Mauroy : 1 400 000 euros
La fondation Robert Schuman, ultra-fédéraliste et ultra-européiste : 1 310 000 euros
L’institut François Mitterrand : 350 000 euros
La fondation Respublica, présidé par Jean-Pierre Chevènement  : 450 000 euros
La fondation Prospective et Innovation, présidée par Jean-Pierre Raffarin : 320 000 euros.

************

Autre sources: les subventions aux associations d’après Data.gouv.fr

Le nouveau site Data.gouv.fr fournit des données publiques que chacun peut chercher et exploiter directement, sans avoir besoin de refaire une saisie. Plusieurs sites y ont cherché le montant des subventions aux associations.  De belles possibilités d'économies qui pourraient contribuer sainement au plan de rigueur.

 Le site catholique Le Salon Beige a fait le total des subventions versées par l'Etat aux milliers d'associations en 2010. Il y en a pour 1 483 995 024 €. Oui, vous avez bien lu : près d'un milliard et demie ! Auquel il faudrait ajouter, si l'on savait le totaliser, les subventions versées par les collectivités locales.

Quelques exemples cités par Le Salon Beige :

  • 125 000€ pour Act-up Paris par le Ministère de la Santé.
  •  42 763€ pour le Planning familial
  • 416 500€ pour la Licra
  • 143 949€ pour les Scouts Musulmans de France
  •  34 280€ pour les Guides et Scouts d'Europe

On appréciera l'effort consenti en faveur de la contraception : le Planning familial touche environ trois fois moins que les Scouts musulmans de France, et dix fois moins que la Licra, l'une des officines de police de la pensée. Fdesouche.com (victime d'un piratage mais quand même vaillant) complète la liste du Salon Beige en ajoutant :

  • 534.000 € pour SOS Racisme Touche pas à mon pote. (Un peu plus que dans la déclaration du FN. Ndlr GB))
  • 245.809 € pour le Grand Orient de France

Le site Enquête et Débats, politiquement très libéral, consacre plusieurs articles à ces subventions dont le principe même le choque.

Un premier article est assez "généraliste", et s'interesse aux grandes masses : il donne lui aussi le chiffre total, et s'interesse aux associations touchant les plus fortes subventions. 

Le podium :

1. AFPA (Association Nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes) : 225 912 988 €

2. UCAD (Les arts décoratifs) : 42 206 698 €

 
3. EPAF (Éducation et Plein Air Finances) : 29 000 000 €

4. AFNOR (Agence Française de Normalisation) : 27 598 694 €

 
5. La Ligue de l’Enseignement : 26 056 026 €

Certains montants surprennent : l'EPAF organise des loisirs pour des agents des ministères financiers, et l'on s'étonne la trouver en troisième place. 

On s'étonne aussi de voir en cinquième position la Ligue de l'enseignement, qui n'enseigne pas elle-même et se contente d'agiter des idées autour de l'éducation, et de prendre des positions parfois contestables.

Un deuxième article s'interesse plus particulièrement aux subventions allant à l'encontre de la laïcité.

Peut-être vous souvenez-vous de la loi de 1905 : la République ne reconnait ni ne subventionne aucun culte. Cette loi est bien oubliée, ou bien contournée. Voici les sommes versées, par religion :

Islam : 

Secours islamique de France : 379 205 € (516è association la plus subventionnée)

Scouts musulmans de France : 143 949 € (1057ème association la plus subventionnée)

ICADE G3A STE DES HABOUS ET LIEUX SAINTS DE L’ISLAM : 87 743 € (1511ème association la plus subventionnée).

A cette liste, s'ajoutera, en 2012, le Centre culturel et cultuel musulman, qui sera subventionné par le ministère de la Culture à hauteur de 50 000 euros. 

Judaïsme :

UEJF (Union des Étudiants Juifs de France) : 295 000€ (629ème association la plus subventionnée. Enquête et Débats commente :

"L’UEJF est bien connue des lecteurs de ce site, puisque c’est une des forces qui lutte contre la liberté d’expression, en empêchant certaines personnalités politiques de s’exprimer librement (comme Marine le Pen par exemple à la Fac Dauphine dernièrement), ou en intentant nombre de procès à des personnalités qui ne leur plaisent pas (comme Eric Zemmour par exemple). "

Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme : 2 070 934 € (91ème association la plus subventionnée)

Christianisme :

Mouvement rural de jeunesse chrétienne : 564 570 € (372ème association la plus subventionnée)

RCF (Radio Chrétienne Francophone) : 918 203 € (230ème association la plus subventionnée)

Aude Chrétiens Médias : 56 681 € (2169ème association la plus subventionnée)

 

Information regroupées par Catherine Ségurane


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

island girl 15/12/2011 02:18


L'argent des français dilapidé !quelle gabégie !