Marine Le Pen et les otages... une montée en épingle pitoyable.

Publié le 31 Octobre 2013

Gérard Brazon interview3  Voilà une polémique montée en épingle. Dans ce pays, nous le savons, il est interdit de dire, de penser et surtout pas en direct et particulièrement face à des journalistes qui ont en tête une seule chose: trouver la faille, le propos, le mot afin de pouvoir ensuite lâcher les chiens.

 

C'est sur RMC que j'ai pu entendre les pires choses dont un des auditeurs qui n'a pas hésité à traité Marine Le Pen de fasciste et de nazie. Il était tellement emporté par son discours, qu'il a même mis au défi Marine Le Pen de l'attaquer en justice puisque dit-il, il aurait des arguments. Chiche. Un pauvre type, un exalté qui ne connait manifestement pas son histoire de France, encore moins l'histoire du fascisme et se ridiculise totalement lorsqu'il parle du nazisme. D'autres auditeurs ont pu exprimer également leur quasi haine de Marine Le Pen et bien entendu, aucun auditeur pour justifier ou expliquer à son sens, les propos de celle-ci. Comme au bon vieux temps des soviétiques, l'instruction était à charge. Le présentateur était à la manoeuvre. Bravo RMC... vous vous êtes totalement discrédités.

 

Je note et la vidéo le démontre facilement, Marine Le Pen n'a pas donné son avis uniquement sur les otages, mais il semble pour les journalistes,  que demander la dissolution de l'Assemblée Nationale en expliquant pourquoi, refuser l'écotaxe, être solidaire avec les agriculteurs, s'étonner de la violence policière envers eux, par rapport à l'extrême retenue en 2005, dans les cités dites difficiles, et j'en passe, soient moins important qu'un aparté sans grande portée politique. Les auditeurs simplistes de gauche faisant le reste.

 

J'ai été également frappé par le journaliste qui remplace Jean jacques Bourdin. Je croyais que l'on ne pouvait pas tomber plus bas et je découvre que c'est tout à fait possible.

Les prises de positions d'un présentateur se devraient d'être neutres mais j'ai pu constater que ce fût loin d'être le cas. Il est d'accord avec tous les auditeurs de la bien pensance et argumente dans leur sens. Coupe la parole dès que l'on n'est pas d'accord avec lui. Bref, j'ai coupé la radio. C'était imbuvable.

 

Mais du coup je me suis demandé ce que pouvait avoir dit Marine Le Pen pour que ce soit "fasciste et nazi". Quelles étaient donc les horreurs inimaginables qu'elle avait bien pu prononcer si ce n'est proférer ? L'ayant souvent entendu, sachant l'extrême maîtrise qu'elle a de ses propos face l'insoutenable pression à laquelle elle est soumise en permanence, je me doutais qu'il y avait un loup. Ce fut le cas: ils en sont rendu à noyer le poisson... dans un verre d'eau. Affligeant.

 

Gérard Brazon

Voir la vidéo (à 6mn)


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Peut- 03/11/2013 16:54


Peut-être un avant goût de la mode pour hommes  printemps-été 2014 ?

LA GAULOISE 01/11/2013 08:56


pEUT ETRE PAS AVEC UN BERET ET UNE BAGUETTE , CHER DURAPIF , MAIS AU MOINS RASES ET SANS LE FOULARD ... N OUBLIONS PAS QU ILS AVAIENT PASSES UNE NUIT A L HOTEL ..QUANT AUX QUESTIONS QUE TOUT CELA
POSENT ? EN EFFET ? ON PEUT LEGITIMEMENT SE LES POSER.

mika 31/10/2013 23:49


Marine Le Pen sur
les otages: "J'ai exprimé un ressenti"


 


https://www.youtube.com/watch?v=c9lPmwN9xAM

DURADUPIF 31/10/2013 23:10


Etonnement passé, on ne pouvait pas s'attendre non plus qu'ils descendissent de l'avion avec un béret basque sur la tête et une baguette de pain dur sous le bras.

mika 31/10/2013 19:38


L'accoutrement des "libérés" avait de quoi intriguer (et pas que MLP) au point qu'un des parent s'en ait expliqué: C'était une démarche de solidarité vis à vis de
ceux qui aujourd'hui restaient détenus. CQFD


En effet, tous les otages n'ont pas la chance d'être sur un territoire ou les intérêts d'AREVA sont capitaux.


La vrai polémique ne fait que commencer :


Y-a-t-il eu rançon ? (il semble que OUI)


combien ? (on parle de 20 millions d'euros)


Qui a payé ? hummm !



La suite de cette histoire ne va pas contribuer à remonter la côte du gouvernement

ESSYLU 31/10/2013 19:17


Qu'est ce qu'elle a dit de si extraordinaire ?,  moi ce qui m'a agacé ce sont les sourires satisfaits des trois inutiles Le drian, fabius et  hollande,  pour ce qui est des otages
je suppose qu'il leur a été recommandé d'être pro islamistes pour préserver ceux qui n'ont pas été libérés et faire plaisir à l'élu des mosquées

DURADUPIF 31/10/2013 18:36


Etonné mais pas choqué. 3 ans dans un désert des plus pénibles dans le monde, on peut penser que ces Français eut de l'inquiétude à protéger leurs corps de ce climat difficile. La libération
ayant été payée ont-t'ils eu le temps de préparer leur "lbération" conditionnelle. Peu probable. Quant à la soi-disant solidarité vestimentaire par rapport aux autres Français encore détenus,
cela me fait doucement sourire. Il faudra payer pour les autres e,core sous le joug islamiste. Sur ce marché de dupe et honteux pour notre époque les pays laxistes dont le nôtre continueront à
donner la dime. C'est vrai qu'on avait commencé avec Philippe Auguste, St Louis, Mermoz et St Exupéry. UN Francais vaut de l'or, un anglais ne vaut rien. Une vie ne vaut rien aussi mais rien ne
vaut une vie. Allez réflechissons, on a encore 1741 ans devant nous.

QUILLET 31/10/2013 18:11


je suis trés choquée , de voir et d'entendre des journalistes à l'affût des lévres de MARINE LE PEN , je puis vous dire que moi aussi la barbe et les vêtements des otages m'ont choqué , oui moi
aussi je me demandais s'il n'y avait pas anguille sous roche , mais avant d'accuser MARINE LE PEN  qu'on nous rende des comptes , combien cela a coutè aux FRANCAIS , merci , il n'y a pas
lieu d'en faire tout un fromage , la chose importante ils ont été libérés c'est bien et tant mieux pour eux

GERMAIN 31/10/2013 17:54


La remarque de MLP ne m'a pas choquée, parceque je me suis fait la même en les voyant. j'ai pensé qu'on les avait obligés à se tailler la barbe de cette manière, puis j'ai pensé qu'ils auraient
pu prendre le temps de se raser.


En tout cas, çà méritait bien une explication de leur part, car ils ont du bien penser eux aussi qu'ils souleveraient des question.

marie-plume 31/10/2013 17:48


Je partage votre indignation devant la conduite de ce pseudo-journaliste remplaçant, ô combien! avantageusement, le maître de céans, "en vacances" actuellement ...Oui, c'est la curée, c'est à qui
aboiera plus fort pour discréditer Marine, mais je gage qu'elle n'en a cure, et tous ses sympathisants aussi, alors "bien faire et laisser dire"! Nombreuses sont les personnes qui ont dit tout
haut ce que Marine exprimait ... loyalement sur une radio du matin... où, là aussi, les questions fusaient pour déstabiliser et mettre à mal notre plus patriote femme de parti, je veux nommer
Marine! "La vérité pique les yeux"!