Marine Le Pen : « Je suis la seule à avoir une vision nationale de l’avenir » de la France

Publié le 15 Novembre 2011

Posté par Willy Legrand

Candidate à l’élection présidentielle de 2012 et Présidente du Front National, Marine Le Pen est l’invitée de l’émission politique « Le 12/13 » sur France 3.

Sur la crise de l’Union européenne, Marine Le Pen réagit à la nomination de trois nouvelles personnalités, Mario Draghi président de la BCE (banque centrale européenne), Lucas Papademos nouveau Premier ministre grec après la démission de Georges Papandréou en Grèce et de Mario Monti en Italie pour donner une suite à Silvio Berlsuconi : « Ces trois personnes sont intimement liées avec les marchés financiers, elles sont intimement liées avec les structures de l’Union européenne ». Elle ajoute que l’« on assiste aujourd’hui à la mort de la démocratie face à des marchés financiers qui, avec l’aide des structures européennes, imposent leurs personnels à la tête des pays européens et ça c’est particulièrement inquiétant ».

Marine Le Pen interpelle le présentateur : « Quand la liberté s’éloigne, je ne trouve jamais ça rassurant », elle poursuit : « On rentre dans un monde où la démocratie n’existe plus, où ce ne sont plus les peuples qui décident, où la politique a définitivement perdu la main. »

 

 

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

island girl 16/11/2011 22:36



Madame Le Pen crève l'écran,elle parle juste,ne bégaie pas,n'a pas l'air ahuri de F Holland ni les tics de mr president  car elle parle vrai...elle est éblouissante,magnifique et
admirable,si elle n'existait pas un grand nombre de français honnetes paniquerait.