Marine Le Pen lance un appel solennel aux Français contre le Traité transatlantique.

Publié le 27 Avril 2014

 

 

Mes chers compatriotes,

Je vous lance un appel solennel car la vérité sur les dangers du Traité transatlantique en cours de négociation doit éclater.

Beaucoup d’entre vous l’ignorent, mais les Etats-Unis et l’Union européenne sont activement engagés depuis juillet dernier dans une négociation visant à créer un gigantesque bloc commercial transatlantique.

Ces négociations se font dans le plus grand silence, sans votre information ni votre consentement.

Ce processus a été cautionné par le gouvernement PS de François Hollande mais aussi par la soi-disant « opposition » UMP.

La classe UMPS a confié un mandat au nom de la France (c’est-à-dire en votre nom) aux bureaucrates de Bruxelles qui ont tout pouvoir pour faire aboutir ce projet.

Cette méthode silencieuse, furtive, sans consultation est la négation de la démocratie !

L’UMPS et ses satellites (Modem, UDI…) sont donc coupables d’un manquement grave à la démocratie puisqu’ils ont sciemment dissimulé l’existence de cette négociation.

Si cette négociation, menée en catimini, aboutit, ce serait une catastrophe pour notre économie, pour notre démocratie et la liberté de nous nourrir comme nous le souhaitons.

En effet, ce Traité, qualifié par les Américains de véritable « OTAN économique » mettrait en place une zone de libre-échange total entre les Etats-Unis et les 28 Etats de l’Union européenne avec des conséquences extrêmement graves :

-Toutes les normes environnementales, agricoles et alimentaires seraient modifiées au profit de grandes firmes multinationales. Cela signifie que demain, vous et vos familles pourriez manger du bœuf aux hormones, du poulet à la Javel, du porc à la ractopamine, les OGM fabriqués en masse aux Etats-Unis, etc.

Les légitimes protections face à ces produits pourraient disparaître, ce qui menace la santé des consommateurs mais aussi la viabilité de notre agriculture, déjà si affaiblie par l’ultra-libéralisme de Bruxelles. Cela pourrait signifier à terme la fin de notre tradition agricole, constitutive de notre identité nationale.

Même chose pour notre industrie qui serait en proie à une concurrence encore plus insoutenable, alors même que l’Union européenne et l’euro lui font déjà tant de mal.

-Plus généralement, l’objectif de ce Traité est d’harmoniser toutes les normes entre l’Union Européenne et les Etats-Unis : nos normes, nos règles sont l’expression de nos préférences collectives et ne sont pas négociables.

Quelle serait le sens de la démocratie si après l’adoption d’un tel Traité, nous ne pouvions plus voter des lois, des normes pour protéger les citoyens de ce pays, l’environnement, décider dans quel monde nous souhaitons vivre ?

-Ce Traité transatlantique prévoit aussi la dérégulation totale des investissements. Plus rien ne viendrait freiner la rapacité des spéculateurs et des banques alors que les peuples réclament massivement un contrôle de la finance ; ce sont les peuples, comme toujours, qui paieront les pots cassés.

-Ce projet ahurissant permettrait aux grandes firmes mondiales d’attaquer juridiquement toute collectivité ou tout Etat qui ne se soumettrait pas au libre-échange intégral voulu par ce Traité.
Ces procès se dérouleraient devant une justice privée (appelée par les spécialistes « tribunal d’arbitrage » : vous en avez déjà vu un à l’œuvre au moment du scandale Tapie-Crédit lyonnais…).

Cette possibilité d’un Etat attaqué par une firme étrangère devant une justice privée serait une victoire historique du monde de l’argent sur la démocratie et la liberté. Imagine-t-on demain Monsanto attaquer la France parce qu’elle refuserait sur son sol tel ou tel OGM ?…Je ne veux pas de ce cauchemar.

-Ce ne sont que quelques-uns des dangers immenses portés par ce Traité dont les négociations devraient être conclues en 2015 ou 2016.
Mais face à ce danger réel, il n’est pas trop tard pour réagir!

L’UMP et le PS espèrent ardemment que les Français ne s’intéresseront pas à ce traité parce qu’ils le soutiennent tous les deux, comme ils espèrent que vous vous abstiendrez aux élections européennes du 25 mai : ne leur faites pas ce cadeau!

Mobilisez-vous en masse, dès aujourd’hui pour diffuser cette vidéo ; mobilisez-vous le 25 mai pour faire obstacle à ce projet anti-démocratique, anti-économique et anti-social.
Un autre chemin est possible, c’est à vous de choisir !

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Roban 27/04/2014 22:29


Merci Mika pour la vidéo de MLP. Elle n'a pas parlé des parlementaires qui, pour toucher une indemnité d'environ 300 €, se contentent de signer un registre de présence et rentrent tranquillement
à la maison !

mika 27/04/2014 21:53


Marine Le Pen, Présidente du Front National invitée de Sud Radio (30mn)


Les salaires exorbitants des fonctionnaires de l'UE et de leurs assistants qui ne payent pas d'impôts,


L'accord destructeur "Transatlantique" entre l'UE et les USA,


Sa réponse à un auditeur qui lui demande ce qu'elle compte faire pour éradiquer les abus...


http://www.dailymotion.com/video/x1pbgrw_marine-le-pen-18-avril-2014_news?start=2047


 


 

Roban 27/04/2014 21:08


A diffuser largement parmi vos contacts.