Marine Le Pen s'installe dans la durée. Sondage Ifop.

Publié le 25 Juillet 2011

Selon un sondage Ifop, la présidente du FN serait toujours en mesure de se qualifier pour le second tour de la présidentielle.

Marine Le Pen n'apparaît plus comme une menace immédiate pour Nicolas Sarkozy mais s'installe dans les sondages à un niveau qui lui permet toujours de viser une qualification au second tour de la présidentielle de 2012. La présidente du Front national, en vacances en Bretagne, a réduit sa présence médiatique depuis quelques jours mais n'en surveille pas moins attentivement les mouvements de l'opinion.

Or, Marine Le Pen est créditée de 20 à 20,5 % des intentions de vote dans un sondage Ifop publié vendredi dans France Soir, un score qui tranche avec le tassement observé depuis le début de l'été. Dans cette enquête, elle n'accéderait au second tour pour affronter Nicolas Sarkozy que si Ségolène Royal était la candidate du Parti socialiste. "Mais elle bénéficie toujours, avec 20 % des intentions de vote, d'un potentiel électoral suffisamment élevé pour se mêler à la lutte pour la qualification au second tour", souligne Frédéric Dabi, de l'Ifop.

"De bon augure"

Un avis qui conforte l'entourage de Marine Le Pen, pour qui ce score est "de bon augure" à neuf mois de la présidentielle, surtout si l'on tient compte de la marge d'erreur habituelle des instituts de sondage. "On a toujours observé que le Front national montait à l'approche des élections et nous avons l'habitude des campagnes longues", estime Bruno Bilde, chef de cabinet de la dirigeante du FN, qui a succédé à son père en janvier dernier.

"Je sais l'importance d'une campagne sur les résultats. Or, aujourd'hui, il n'y a pas encore de candidat au PS, pas de candidat à l'UMP. C'est difficile de mener une compétition sans compétiteur", expliquait-elle à la mi-juillet. Dans France Soir, un de ses conseillers de la société civile, Philippe Peninque, suggère que les instituts de sondage "travaillent en ce moment à tenter d'empêcher de montrer la vague d'adhésion qui pourrait être celle d'une Marine Le Pen ou d'un Jean-Luc Mélenchon", candidat du Front de gauche.

Garder la tête froide

Mais Bruno Bilde "n'adhère pas à cette théorie". "Je ne crois pas qu'il y ait un complot. Ce qui compte, c'est qu'elle est dans le trio de tête", dit-il. À en croire son chef de cabinet, la présidente du FN garde la tête froide face aux sondages, y compris lorsque Louis Harris la plaçait en tête avec 22 à 23 % des intentions de vote au printemps dernier. "Elle les prend avec beaucoup de précautions et de mesure", dit-il, soulignant que Marine Le Pen n'a pas elle-même commandé de sondage depuis qu'elle a pris la tête du parti.

La dirigeante du FN espère toujours rassembler au-delà de son camp grâce, notamment, à son combat contre la mondialisation. Même si elle reste discrète pendant ses vacances dans la maison familiale de la Trinité-sur-Mer (Morbihan), Marine Le Pen n'en continue pas moins à pourfendre la monnaie unique. Dans une tribune aux Échos, elle assure que "l'euro mourra" et accuse les dirigeants français, Nicolas Sarkozy en tête, de vouloir "la fédéralisation économique totale de la zone euro".

Selon elle, le nouveau plan d'aide à la Grèce "est une bonne nouvelle pour les marchés financiers, mais une très mauvaise nouvelle pour les contribuables français".

"Nicolas Sarkozy et la Caste ont en effet décidé de jeter 109 nouveaux milliards d'euros d'argent public dans le trou sans fond de la dette grecque. Cent neuf milliards qui ne régleront aucun problème, comme tous les autres milliards déjà versés", écrit-elle vendredi dans un communiqué.

Le Point.fr

**********************************************

de Post.fr

Le dernier sondage d'intentions de vote pour la présidentielle, réalisé par l'Ifop, est une bombe. Dans l'hypothèse où le candidat PS serait François Hollande, la plus probable, on apprend que Marine Le Pen réaliserait le score faramineux de 44% au premier tour chez les ouvriers !

44% chez les ouvriers pour Marine Le Pen, contre 28% pour François Hollande, et...5% pour Nicolas Sarkozy !

Sur toute la population française, Marine Le Pen fait entre 20% et 20,5% selon les hypothèses. Totalement largué chez les ouvriers, Nicolas Sarkozy ne se maintient au-dessus de 20% au global que du fait de son score élevé parmi les personnes âgées (plus de 30%). Avec son discours économique et social de redressement, axé sur la réindustrialisation de la France, des protections aux frontières, la liberté monétaire et l'Etat stratège, Marine Le Pen attire de plus en plus les classes populaires et moyennes. 

On apprend dans ce même sondage qu'elle est maintenant 1ère chez les salariés du secteur public (27%), et devant Sarkozy parmi les artisans et commerçants (27% aussi).

Gageons que l'explosion de la dette que provoquent les plans successifs pour tenter de "sauver l'euro", plans contre lesquels Marine Le Pen seule a pris position au profit d'une sortie concertée de l'euro et de la réduction de notre dette, lui permettront de gagner rapidement de nouveaux secteurs de la population française.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

island girl 06/08/2011 01:34



Je suis bien d'accord avec Isabelle...cependant tout en gardant les pieds sur terre ,il est bon d'etre optimiste et de croire que les français  sont assez clairvoyants pour voter pour celle
qui a le courage de lutter pour eux seule contre tous !



isabelle 26/07/2011 01:40



Je ne ferai sauter le bouchon du champagne que le jour où je serai sûre que notre président est bien notre présidente.


En attendant, je croise les doigts parce que rien, ce me semble, n'est gagné. Certains, nombreux, sont encore persuadés que voter pour Marine Le Pen, c'est voter pour le fascisme.


Et je crains que, si elle parvient au second tour, le fameux front "anti-fasciste" ne se reforme.


En attendant, bon apéro, Messieurs !



pascalou 25/07/2011 19:09



Bon eh bien a la tienne Françis !!! je suis entrain de boire l'apéro avec mon épouse en lisant c'est quelques lignes !!! a toi aussi Claude et je ne t'oublie pas mon cher ami Gérard!! et oui je
le dit depuis des mois, Marine sera notre prochain président de la république et leur front a la mord moi le ............ aujourd'hui tout le monde s'en fout!!!! il ne s'agit plus de dispute
d'apprentis politiquard mais belle et bien de l'avenir de notre pays et là mais chers amis ce n'est plus la même chose, et je suis persuader que la différence se fera sur ce terrain là!!! entre
autre..........


Bien à vous cher bloqueur



Francis CLAUDE 25/07/2011 18:54



Enfin une bonne nouvelle car la méteo et le reste de l'actualité tronquée pas les journalistes bobos ne sont pas drole....


alors ce soir je débouche une bouteille de bon Bordeaux et je bois a la sante et a la réussite de Marine en 2012 t trinque avec mes amis de notre blog prefere car "parlant vrais


tchin-tchin



Claude Germain V 25/07/2011 16:47



Dire qu il y a 15 jours environ sur le Blog ,je la donnais mini à 35% et certains ont trouvés cela élevé .Ca commence un peu a confirmer les contacts avec d'anciens collégues de travail ,par
contre des féroces de la CGT ou de la CFDT qui me donnait avec force leur intention de voter Marine Le Pen par dégout de leurs propres syndicats et politiciens de tous bords.


Tiens ? on parlait de listes de collabos et de traitres UMPSC ,traitre à la République Française bien entendu ,vat 'il falloir en faire bientot ? et cela dans toutes les branches
politiques ?


Les faux-culs ,girouettes et autres tourne-vestes ,ne vont pas tarder à raser les murs ???


On rigole bien quand meme dans ce Pays de France.Comme je l'avais dit une fois a un ami ,la politique des voyous coquins Français ressemble à une école maternelle ,chaque classe un parti
different ,mais toute l'ecole s'apprete d'une seule voie à presenter le concour d'entrée à la comedie Française .Le plus grave c'est que ces gens là  souillent cette venerable institution
mais on leur donne l'examen, dommage ....