R-L: Marine Le Pen, selon un sondage, arriverait en tête du premier tour de l’élection présidentielle,

Publié le 9 Mars 2011

          C’est bien évidemment le coup de tonnerre du week-end. (Lire ICI ce que j'en disais) Marine Le Pen, selon un sondage du Parisien, arriverait en tête du premier tour de l’élection présidentielle, si les Français devaient voter ces jours prochains. La classe politique et médiatique était déjà tout affolée parce que les précédents sondages donnaient la nouvelle présidente du Front national en troisième position, seulement à quelques points de Sarkozy et du socialiste, si cela est Aubry. Cette fois, c’est panique à bord !

         Ils avaient pourtant lâché, depuis quelques jours, tous leurs pitt-bulls sur les plateaux télévisés. Alain Duhamel, bouffi d’auto-satisfaction, n’a toujours pas pardonné à Marine Le Pen de l’avoir ridiculisé, lors d’une joute oratoire. Il sonne donc régulièrement la charge contre la candidate du Front national, relayé dans ce registre par ceux que le journaliste du Monde Diplomatique Serge Halimi appelait "Les chiens de garde". Dans ce rôle, Askolovitch, Joffrin, Apathie (RTL et Canal+), Bourdin (de RMC), les Grandes Gueules (RMC), Demorand, Domenach, Plenel, et nombre de leurs confrères se relaient.

          Pouvant difficilement cacher leur haine (surtout Joffrin-Askolovitch), ils reprochent à Marine Le Pen son programme économique, qui n’a pas l’heur de convenir à ces spécialistes auto-proclamés, d’avoir l’outrecuidance d’oser envisager une France en dehors de l’Union européenne, de ne pas relayer le discours islamiquement correct, de ne pas parler de l’immigration comme d’une chance pour la France, de vouloir rétablir l’autorité de la police et des enseignants, et, horreur, de ne pas avoir succombé au discours compassionnel sur les réfugiés tunisiens ou libyens.

           La présidente du FN a en effet osé envisager que notre marine ait le contrôle de nos espaces maritimes et fasse rebrousser chemin aux clandestins qui veulent venir s’installer en France par centaines de milliers, dans un scenario ressemblant à celui du Camp des Saints. Bref, glapissent-ils à l’unisson, Marine est pire que son père, elle n’a pas de coeur, « elle est méchante » ! Ces « chiens de garde » sont tellement bouffis d’orgueil, contents d’eux-mêmes, repus de leur petit pouvoir médiatique qu’ils ne se rendent même plus compte que plus ils crachent leur haine contre la présidente du Front national, plus ils insultent les Français, et plus ils jettent les électeurs dans ses bras.

Lire la suite sur Riposte Laïque

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

island girl 09/03/2011 23:53



C'est exact Henri,ces dessins sont criants de realisme!



henri 09/03/2011 15:32



Très bon point de vue...


Un détail on ne naît ni on est  raciste : on le devient.


Le dessin final de Ri7 résume tout.


"les petits dessins valent mieux que les grands discours .Napoléon (crois-je)